dimanche 30 juin 2013

Le pouvoir des mots ou la vibration du verbe.

A l’origine du temps, l’homme a mis des mots sur chaque chose, chaque émotion, mettant en harmonie le verbe originel reçu en cadeau afin d’être énergétiquement sur la bonne fréquence vibratoire en lien avec l’univers.

Tout est énergie dans la vie et les mots sont eux aussi émetteurs d’énergie. Non seulement le mot en lui-même mais l’intention donnée au mot prononcé. Il peut être de fréquence basse ou élevée.
64327 251408221614768 1163538971 n 150x150 Le pouvoir des mots ou la vibration du verbe. 
Je vous ai déjà expliqué dans un de mes articles « Tout est juste » que tout venait de l’inconscient, des mots, des pensées, qui se transmettaient via le mental (ou formation réticulée) en paroles puis en action.
Pour preuve, si je vous dis :
- « ne pensez surtout pas à votre dernière mauvaise expérience afin d’aller mieux », vous allez immanquablement y penser, car votre inconscient a reçu la projection vibratoire de l’émotion que vous avez ressentie lors de cette expérience passée, même si je suis en train de vous dire de ne pas y penser.
Si j’avais voulu vous faire souffrance, je ne m’y serais pas mieux pris, et pourtant à la base mon intention n’était pas de vous blesser, puisque je vous disais de ne plus y penser.

L’état vibratoire va être moins violent que si je vous l’avais dit méchamment mais quand même, les ondes énergétiques ont provoqué un impact négatif sur vous, vous faisant repenser à des choses désagréables.
C’est pourquoi il est très important de prendre conscience du pouvoir de nos mots et de bien exprimer ses pensées.
Mais en premier lieu, bien évidemment, être conscient de nos pensées, qu’elles soient porteuses d’énergie positive car elles vont s’exprimer à travers notre parole et déclencheront ensuite des actions.

D’abord toujours être positif, les ne-pas, ne-plus, sont conscientisés sur le même niveau que le reste, l’important c’est le point fort qui suit cette négation qui impulse.
Explication :
si je dis : »je ne veux plus être nul », »je ne veux pas souffrir »
le conscient n’entend pas forcément le ne-pas, ne-plus, mais la force vibratoire du mot nul ou du verbe souffrir.
Ainsi il vaut mieux se dire : »dorénavant je suis fort », « à partir de maintenant j’apprécie la vie dans la joie ».

Tout est énergie, votre nom, votre prénom, les mots que vous employez envers vous-mêmes et envers les autres, ne l’oubliez pas!

kaph10 300x214 Le pouvoir des mots ou la vibration du verbe.
Ainsi le premier alphabet sacré sur terre qui a été retranscrit dans la Kabbale, explique cette puissance, tout y figure. Chaque lettre a une résonnance et un potentiel incroyable.
Chaque lettre est aussi associée à un chiffre, ce qui a déclenché des sciences comme la numérologie et la recherche du nombre d’or, car tout est lié. Tout a une résonnance énergétique.

Je vous ai déjà parlé de Jacqueline Bousquet dans un de mes articles, elle avait elle-même, étudié de très près la Kabbale et vous pourrez trouver les explications dans cette vidéo :

N’est-ce pas étonnant de retrouver l’explication de notre pouvoir originel donné dans le verbe et sa résonnance mathématique???
Certaines personnes ont bien compris la puissance des mots et l’utilisent à bon ou mauvais escient, ainsi, soyez attentifs, protégez-vous, auréolez-vous d’ondes positives, pensez et parlez positifs car la vibration haute de vos pensées et de vos propos vous donneront une belle puissance qui contrecarrera la négativité que l’on essaiera de vous projeter.
N’oubliez jamais que vous êtes Maître de votre vie, que c’est de vous que toute énergie se propulse sur l’extérieur, que tout ce que vous pensez ou faites est projeté depuis votre centre.
Si l’on vous envoie des ondes négatives, des mots désagréables, c’est facile, il vous suffit juste d’un peu de contrôle, au lieu de vous énerver, retournez la situation en prononçant des mots positifs envers la personne, elle s’en trouvera désarmée et vous sortirez de cette situation non seulement sans être rabaissé mais encore plus rayonnant.

Faites des essais au quotidien, essayez de modifier vos pensées, vos paroles, soyez vigilants, tout d’abord quelques fois, puis de plus en plus souvent, jusqu’à ce que cela devienne une habitude et revenez nous dire ce que vous avez trouvé de changer autour de vous et surtout en vous !

http://www.riresavie.fr 

 Les mots ont le pouvoir de transformer des vies ou de les détruire. Chaque mot, évoque des sentiments différents. Les mots nous influencent, ils ont une propriété vibratoire. Ce n’est pas les mots en eux-mêmes qui ont de l’impact, mais bien la réaction émotionnelle derrière les mots.
Si par exemple je vous traite de « fainéant » – vous allez probablement réagir à mes propos en me lançant des insultes à votre tour.

Les mots sont des symboles qui activent des boutons poussoirs en nous, selon notre sensibilité émotionnelle. Différent mots peuvent éveiller différents maux.

L'énorme pouvoir des mots, réside dans le sens que les mots ont pour vous. Les mots déclenchent des concepts, des idées, des souvenirs, des situations, des circonstances, et sentiments qui sont liés à votre mémoire interne.

Il n'est pas une méthode plus puissante pour influencer les esprits des hommes et des femmes que le pouvoir des mots. Écrites ou orales, vous pouvez prendre une idée qui n'existait pas avant et ainsi créer une révolution qui changera la face de la terre.

Notre degré de bonheur ou de réussite dépendent des mots que l’on se dit ou que l’on s’est fait dire. Par exemple les mots positifs comme : « prospérité, amour, santé, gagnant, beau, bon, bien » ont tous une connotation positive.

Le pouvoir des mots est dans les paroles et les écrits. En disant tout haut ce que l’on désir, nous créons un puissant champ vibratoire qui va attirer les circonstances et les objets que l’on veut avoir si le désir derrière les mots est assez fort.

En verbalisant ce que l’on veut, nous extériorisons dans le courant vibratoire de l’univers, nos désirs les plus profonds. Bien que les mots soient influents autant sur nous que sur les autres, il ne faut pas oublier que la réaction dépend toujours du sujet qui reçoit ses mots.

Il est important aussi de dire et faire ce que l’on dit. Car seulement dire des mots, ne restent que des mots. Les mots peuvent nous motiver tel une petite claque dans le dos, mais faut bien mettre la main à la pâte par la suite.

Dans notre ère moderne on joue beaucoup sur les mots tels que meurtre ou assassinat - qui dans une guerre devient : dommage collatéral. On voit bien que cette guerre de mot, peut changer ou influencer la masse. Les mots ont un fort impact quand elles ont une grande connotation émotive.

Les mots ont un réel pouvoir. Il n’en tient qu’à vous d’en découvrir le sens profond. Comme on a vu, ils peuvent vous influencer vers le bien ou vers le moins bien. Libre à vous de bien choisir vos mots, et de bien vérifier leur connotation réelle.

Par les mots nous nous exprimons, nous créons des citations, des lettres, des écrits, des dictons. Les mots sont communications, ils nous communiquent nos états d’âmes, nos pensées intérieures. Les mots nous dictent la voie à suivre, nous encourage ou nous rabaisse.

Les mots nous informent ou nous désinforment. Il est vraiment fascinant de constater que dans notre ère de communication, les médias jouent le rôle de désinformation et d’aseptisation de la vérité au profit de la rectitude politique ou du « politically correct ».

Je me rends compte que les gens ne comprennent pas le sens réels de plusieurs mots car ils oublient, ou ils sont trop paresseux pour en comprendre le sens véritable. Il faut aller à la source des mots pour trouver leur origine,  leur essence. Le philosophe grec Platon disait d’ailleurs : « La perversion de la cité commence par la fraude des mots ».

Il faut choisir les bons mots. Il faut comprendre leur sens étymologique et sémantique. Les mots font du sens quand ils sont véridiques et qu’ils font leur preuve. Les mots sont pouvoir, mais encore faut-il qu’ils apportent le pouvoir intérieur de l’homme.

En employant des mots positifs, lumineux et réalistes nous contribuons à notre bien et aux biens des autres. Il y a les mots qui élèvent, qui éduquent, qui nourrissent et qui fortifient, et il y a les mots qui abattent et qui abaissent.

Nous sommes tous et chacun des êtres de lumière, et notre but est de contribuer à créer un monde qui vit dans l’harmonie, dans la coopération, dans la liberté d’expression personnelle et collective. Car s’exprimer est un droit divin, et la créativité est ce qui fait évoluer ce monde vers de nouveaux horizons, vers de nouvelles possibilités et potentialités humaines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.