mardi 2 juillet 2013

Les appels se multiplient en France pour accorder l’asile à Snowden

Edward Snowden
Le Front National, le Front de Gauche et le parti écologiste appellent à "accorder sans délai l’asile politique au lanceur d’alerte et défenseur de la liberté".
Les appels à accorder l’asile politique à Edward Snowden, l’américain à l’origine des révélations sur des programmes de surveillance des citoyens, des institutions et des ambassades par les États-Unis, se multiplient en France.
La présidente du Front national, Marine Le Pen, a fait cet appel la première. Edward Snowden "a informé le monde entier des agissements des États-Unis et il est poursuivi pour cela", a fait valoir la dirigeante du FN. "Si on n’accorde pas l’asile politique à Edward Snowden, à qui exactement est-ce qu’on va l’accorder ?" a-t-elle ajouté.
Elle a dit ne pas être surprise par les agissements de la NSA et a dénoncé une "politique de soumission totale" de l’Europe aux États-Unis.
"Il faut que nous retrouvions notre autonomie en matière de défense. Nous ne pouvons pas être ainsi les caniches des États-Unis, surveillés, tenus en laisse, a-t-elle poursuivi. Il faut maintenant que les peuples européens retrouvent leur liberté" a-t-elle affirmé.
Elle a invité les Français à donner un "grand coup de pied dans la fourmilière" en "votant massivement (…) pour les partis patriotes, au premier rang desquels le Front national" lors des élections municipales et européennes de 2014.
"La grande bataille patriotique est lancée, il faut que les Français reprennent la main sur leur pays, sur leur destin et sur leurs décisions", a-t-elle ajouté.
À l’extrême gauche, le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, avait lancé dimanche le même appel. Il a été rejoint dans la nuit de dimanche à lundi par Europe Écologie-Les Verts (EELV), qui participe au gouvernement de François Hollande et Jean-Marc Ayrault. Dans un appel au chef de l’État français, EELV estime que "la France doit accorder sans délai l’asile politique au lanceur d’alerte et défenseur de la liberté Edward Snowden".
"Europe Écologie-Les Verts et l’ensemble de ses parlementaires français et européens demandent solennellement au président de la République et au gouvernement d’accorder l’asile politique à un homme qui non seulement a eu le courage de révéler l’existence d’une surveillance illicite mais a permis d’en connaître l’ampleur", lit-on dans ce communiqué.
Pour EELV, ce serait notamment une façon de rappeler que la France "refuse clairement le diktat américain sur la protection des données et les violations manifestes des libertés publiques fondamentales au nom de sa lutte contre le risque terroriste".
Une pétition demandant au Président de la République François Hollande d’accorder l’asile politique à Edward Snowden est en ligne sur le site Avaaz.org.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.