lundi 26 août 2013

J’ACCUSE 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS

Nos élites, enfin ceux que l’on nomme sous ce vocable valorisant, nous ont par le passé habitué à faire peu de cas de l’intelligence individuelle et collective des Français …
La grande mascarade à laquelle nous venons d’assister, orchestrée par la revue « 60 Millions de Consommateurs », publication de L’institut National de la Consommation, lui même bras armé du Ministère chargé de la consommation, (*) n’en est qu’une illustration de plus !
(*) Et oui … il y a des associations de consommateurs indépendantes et d’autres gouvernementales … Ca change tout … Là nous sommes bien en face d’une communication gouvernementale !
2978413-0025672f.jpeg_tn
S’il est un dossier sur lequel nos élites ont montré leur incapacité chronique à prévoir … et donc gérer, c’est bien celui de la cigarette électronique …

Un gouvernement et des lobbys dans l’impasse …

Le gouvernement est contraint de faire le constat que la situation est désormais tout sauf maîtrisée :
- des fumeurs qui passent en nombre à la vapote chaque jour,
- la multiplication des ouvertures de boutiques ne faisant que coller à ce marché,
- des recettes fiscales liées au tabac qui s’évaporent à vitesse grand V,
- un rapport Dautzenberg décrédibilisé dans ses conclusions,
- des professionnels de santé de plus en plus nombreux à défendre la cigarette électronique,
- un argumentaire ministériel sur une prétendue incitation de la gestuelle vapote à passer au tabac qui peine à convaincre (c’est un euphémisme)
- des retours de vapoteurs sur les forums, enthousiastes et bluffés d’avoir enfin stoppé le tabac, sans effort ni manque,
- des buralistes qui revendiquent un improbable monopole,
- une cacophonie européenne dont on se demande quel gloubiboulga va en sortir
Au final, en dépit des gesticulations ministérielles, une image de la cigarette électronique devenant progressivement plus positive :
- ce n’est pas toxique ou si peu,
- cela ne dérange pas le voisinage,
- cela ne coûte pas cher (sauf à Bercy)
- et, ce n’est pas la moindre des choses, cela permet de stopper le tabac, mortel dans un cas sur 2 !
Aux antipodes des messages que la Ministre de la Santé à tenté maladroitement jusqu’à présent de faire passer ! Ministre dont il n’est pas inutile à ce stade de rappeler qu’avant d’être Ministre, elle faisait partie d’un groupe de pression financé par … un laboratoire pharmaceutique leader dans la fabrication de substituts nicotiniques !
Lesquels substituts nicotiniques, si rentables, sont directement menacés de disparition pure et simple avec l’avènement de la cigarette électronique …
Bref il va falloir prendre des initiatives pour maîtriser le marché de la cigarette électronique …
Dire tout et n’importe quoi ? Ca, c’est déjà fait ! Cela ne marche pas trop …
Demander à Bruxelles un classement spécifique en P.E.T, cela a fait flop …
Ne reste plus que la corde sensible de la toxicité …Oui la peur, ca marche toujours la peur !
Oui mais non ! Cela ne l’est pas … toxique ou si peu ! Pas grave, une bonne communication politique et « on » le fera croire au plus grand nombre … C’est l’essentiel …

Il faut que la cigarette électronique devienne toxique !

Sauf qu’il y a un léger problème … La ministre de la santé a déjà demandé et obtenu un rapport de plus de 200 pages il y a quelques semaines qui met en évidence l’absence de toxicité avérée de la cigarette électronique … tant pour le vapoteur que pour l’entourage !
Rapport rédigé par une escouade de compétences difficilement contestables … et en tout cas, pas par la Ministre qui les a missionnés ! Donc laissons reposer la Ministre de la Santé et activons le ministère chargé de la consommation … et son bras armé, l’INC …

Les vapoteurs actuels sont perdus pour la cause ….

La suite ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.