vendredi 2 août 2013

Les mystères du IIIe Reich[Alien Théory]



 
Est-il un simple homonyme ?
 
Viktor Schauberger (30 juin 1885-25 septembre 1958) était un garde-forestier autrichien, un naturaliste, un philosophe et un inventeur.
Il est l'inventeur de ce qu'il a nommé la "technologie d'implosion". Schauberger a également développé ses propres théories basées sur les vortex fluidiques. Le moteur à implosion de Schauberger était un moteur rotatif et à propulsion par générateur autonome sans alimentation par combustion, l'exact contraire du moteur à explosion. Viktor Schauberger était un défenseur de l'implosion au lieu de l'explosion, il rejetait le moteur à explosion car il soutenait qu'il contredisait les lois naturelles, étant donné que c'est un phénomène destructeur.  Le moteur fut développé durant la Seconde Guerre mondiale par le Troisième Reich.  Il comportait un circuit fermé avec un mélange d'eau et d'air, mu par un moteur électrique fourni par l'aviation allemande et il atteignait 20 000 tours/minute. Le modèle A fut mis en marche sans l'autorisation de Schauberger, les amarres le retenant se rompirent, faisant s'écraser et se détruire l'engin contre le toit du hangar.  Se basant sur la résistance des vis, Schauberger estima la force ascensionnelle à 228 tonnes.  Ce moteur à implosion faisait diminuer la température au centre, en violation des principes de la thermodynamique.  La turbine autoentretenue  ne représente qu'une infime partie des travaux de Viktor Schauberger. Je vais tenter de décoder et comprendre la démarche technique de l'inventeur, afin de localiser les principes essentiels du concept. L’approche  sera pragmatique et pratique toutes hypothèses avancées sera vérifier et valider par des maquettes. Après avoir compris et vérifier les principes fondamentaux, je tenterais de mettre les solutions bout à bout, afin de retrouver le fonctionnement globale.

Citation:
" Comment cela devrait alors être fait ? Telle était toujours la question immédiate.
La réponse est simple : Exactement de la manière inverse dont cela est fait aujourd’hui ! "

                                                                                        Viktor Schauberger.

L'étude de cette turbine m'a contraint à remonter aux origines du développement de la mécanique des fluides. Aux vues des lectures qui remontent à 1750 environ avec Léonhard Paul Euler, il semble que la turbine de Schauberger ne soit que la suite du développement. Le génie de Schauberger ne perd pas de sa teneur car il à su mêler différentes techniques pour parvenir à obtenir avec sa turbine une efficacité maximale. Tout en transposant de l'hydraulique vers le pneumatique, ce qui à apporté une amélioration colossale. Plus besoin de cuve réservoir plus besoin de sens préférentiel d'orientation de l'axe de la turbine, Mais aussi et surtout cela permet une réduction très importante de la taille de la turbine. La répulsine en est un exemple. J'ai donc repris un cursus d'études sur les grands fondamentaux afin de bien comprendre et discerner les mécanismes utilisés. Cela m'a permis au passage de comprendre plus profondément pourquoi l'effet Venturi existe, Et ensuite, d'avoir une vue plus clair de se qu'il se passe autour d'une aile d'avion. Personne à ma connaissance, n'a fait la synthèse totale du mécanisme de la portance. Cette aventure m'à beaucoup enrichi j'ai rassemblé dans les pages qui suivent les étapes par lesquelles je suis passé, Cela m'a permis de découvrir différent inventeurs pertinent totalement inconnu pour certains. Des gens comme Monsieur Jean Beck, Monsieur Van der Wall, et Monsieur Gérard Capdevielle. La pertinence de leurs inventions ou découverte pour le dernier est simplement époustouflante. Il me reste à convertir cette matière théorique en une maquette fonctionnelle.

Texte vu ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.