lundi 26 août 2013

Philippines: des centaines de milliers de personnes dans les rues contre le patronage politique

Manille, le 26 août 2013.
Manille, le 26 août 2013.
REUTERS/Erik De Castro
Par RFI

Des manifestations spontanées ont rassemblé ce lundi 26 août des centaines de milliers de personnes dans plusieurs villes des Philippines. Elles exigent l’abrogation des fonds dépensés par l’Etat à des fins de patronage politique. Il s’agit des premières manifestations spontanées contre le gouvernement Aquino, élu en 2010 avec pour mandat tacite de lutter contre la corruption.

Avec notre correspondant à Manille, Gabriel Kahn
Organisées à travers Twitter et Facebook, des manifestations ont également eu lieu dans d’autres pays, notamment aux Etats-Unis, en Espagne et à Hong Kong. Elles font suite à un scandale qui fait la Une des journaux depuis des semaines aux Philippines. Une femme d’affaires en fuite est poursuivie pour avoir détourné plusieurs centaines de millions de dollars d’un fonds surnommé le « tonneau de cochon ».
La présidence se sert de ce fonds pour s’attacher les faveurs des députés et des sénateurs. Janet Lim Napoles aurait notamment créé des ONG fictives avec la complicité de plusieurs législateurs. Propriétaire d’une trentaine de véhicules de luxe, de 107 comptes en banque et de dizaines de résidences privées, elle étalait ostensiblement ses revenus douteux, comme si elle avait l’assurance d’une totale impunité.
Son attitude a choqué, dans ce pays qui connaît l’une des plus fortes croissances économiques au monde, mais où près d’une personne sur trois vit toujours en-dessous du seuil de pauvreté. Le président Aquino avait été élu sur son programme de lutte contre la corruption. Les manifestants demandent plus de transparence dans les dépenses de l’Etat, et la fin du système politique de patronage qui caractérise ce pays.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.