jeudi 19 septembre 2013

Etats-Unis : une part importante des 20.000 puits d’exploitation des gaz de schiste ont été noyés par les inondations qui ont dévasté les plaines du Colorado !

Un camion de la garde nationale emporté par les eaux

Le 12 septembre dernier, des inondations catastrophiques ont dévasté les plaines du Colorado.

Des murs d’eau de 10 mètres ont fait déplacer de nombreux habitants, des habitations ont été détruites. Le nombre des victimes reste encore inconnu.

Dans cet État, il existe 20.000 puits de "fracking" (exploitation de gaz de schiste) dont une part importante a été noyée dans les flots. Le gaz s’est échappé dans les airs…

Pire, des hangars contenant les produits chimiques utilisés pour la fracturation ont été dévastés et les produits (y compris les toxiques) se sont répandus dans la nature.
La presse a été muselée pour éviter que la nouvelle ne se répande trop rapidement…


Voici la vidéo permettant de visualiser l’ampleur du désastre. 
Si vous ne comprenez pas l’anglais, les images parlent d’elle même !


18 septembre : Alors que toute l'attention se tourne désormais vers les réparations des inondations du Colorado dans les 17 comtés touchés, les habitants des zones sinistrées ont été avertis de rester hors de contact des eaux en crue car elles peuvent malheureusement contenir des produits chimiques nocifs et de nombreuses eaux usées, ont indiqué des autorités sanitaires.

Les principales préoccupations des autorités sanitaires est la possibilité qu'une pollution nuisible massive ait été déclenchée par les eaux de crue, en particulier dans les centre de forage de gaz de schiste.

"De nombreux contaminants, tels que les eaux usées, les rejets potentiels de substances chimiques des entreprises et de l'industrie, ainsi que celles des particuliers peuvent être contenus dans les eaux en crue," a déclaré Mark Salley , porte-parole du Département de la santé publique et de l'Environnement du Colorado, au Colorado Springs Gazette.

"Les gens sont encouragés à rester hors contact des eaux en crue autant que possible et de se laver fréquemment avec de l'eau tiède et du savon si elles viennent à venir en contact avec de l'eau contaminée."

L'entreprise pétrolière canadienne Encana Corp a été contrainte de fermer 99 de ses 1.200 puits dans l'état a déclaré un porte-parole dans un courriel adressé à Reuters. "Nous n'avons pas encore inspecté tous nos puits , mais nous ne pouvons pas exclure de futures découvertes de fuites", a déclaré son porte-parole Doug Hock dans ce courriel.

C'est vrai que de nombreux puits (20 000) et pipelines ont été exposé aux affouillements causés par les inondations dans la région, mais nous n'avons aucun rapport de dommages actuellement.

"A ce stade , l'accès aux route continue d'être limitée et les intervenants d'urgence restent focalisés sur la vie , les biens des personnes, nous n'avons que peu d'informations sur les impacts de pollutions spécifiques dans des lieux particuliers", rapporte le porte-parole du Colorado Oil Todd Hartman.

"Mais la situation s'améliore, tous les opérateurs industriels évaluent actuellement les dégâts et, le cas échéant, fourniront une réponse environnementale urgente d'assainissement."

De nombreux militants écologistes ont téléchargé des photos sur différents sites web, de puits de pétrole et de gaz de schiste inondées ,en particulier de bassins de rétention, des installations de stockage de produits chimiques et des eaux usées de puits de gaz de schiste, a indiqué le journal .

Gary Wockner , du Clean Water Action basé à Denver , a déclaré au journal que : "Le ministère de la Santé  et la commission du pétrole et du Gaz de l'état du colorado inspectent actuellement  tous les puits qui ont été inondée, exigeant aux industriels de nettoyer d'urgence chaque panache de pollution observée".

Mardi soir le nombre de personnes encore portées disparues a continué de diminuer , il est passé de 1.200 lundi matin à 306 à 22h, heure locale, a rapporté Associated Press .

© Nature Alerte / cbs news

Source :
Vu ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.