jeudi 26 septembre 2013

Google veut mettre de l'ordre dans les commentaires de YouTube- Traduction Google veut filtrer les commentaires génants

Google veut afficher des réactions plus pertinentes en haut des commentaires de chaque vidéo YouTube. Pour cela, l'entreprise américaine a décidé de mobiliser Google+ à cette fin. En plus des messages du propriétaire de la chaîne et de membres populaires, systématiquement mis en avant, les interventions des contacts Google+ seront aussi affichées en priorité.


Si vous êtes familier avec YouTube, vous connaissez très certainement la zone des commentaires sous chaque vidéo. Destinée à recueillir les réactions des internautes et à prolonger la discussion, elle a parfois des allures de gigantesque foutoir. À côté des remarques utiles ou pertinentes figurent malheureusement des interventions dont l'intérêt est limité, voire totalement inexistant.
Bien sûr, c'est le propre de tout espace d'expression : les contributions sont par essence très diverses. Google considère toutefois qu'il faut y mettre de l'ordre. Aussi la firme de Mountain View a-t-elle annoncée mardi son intention de resserrer les liens entre YouTube et Google+, afin que les commentaires du second bénéficient d'une meilleure visibilité dans les pages du premier. Mais pas seulement.
La logique de Google est la suivante : si vous disposez d'un compte sur Google+ et sur YouTube, vous préférez vraisemblablement lire les réactions de vos proches - qui comptent - plutôt que celles d'inconnus - qui vous indiffèrent -. En conséquence, Google va mettre en avant les réactions de vos contacts Google+, lorsque des commentaires existent effectivement pour la vidéo que vous êtes en train de visionner.
La nouvelle hiérarchisation des réactions ne se limite pas à celles publiées par vos amis ou votre famille. Les messages publiés par le propriétaire de la chaîne YouTube ainsi que les interventions de membres populaires seront aussi affichés en priorité. Pour Google, cette réorganisation favorisera les discussions en incitant les usagers à réagir. Cela aura-t-il une incidence sur la qualité des échanges ? Seul le temps le dira.
En tout cas, les messages réclamant des votes positifs ("pouce vert"), le spam, les commentaires vantant les mérites d'une autre chaîne, les grossièretés et les remarques sans queue ni tête devraient être moins visibles pour un internaute connecté à son compte YouTube. En revanche, l'affichage actuel sera proposé à celui n'ayant pas de compte ou étant déconnecté.
La démarche de YouTube vise aussi à donner de nouveaux moyens de modération pour civiliser les réactions des internautes. Depuis l'an dernier, Google incite à utiliser sa véritable identité, notamment pour dissuader les internautes de tenir des propos qu'ils n'assument que masqués. Ces outils intègrent une modération a priori, le blocage de certains mots-clés ou une approbation automatique.

Quelques commentaires...
 
Eno-26  lÇa y est, nous y arrivons.

Comment vous pouvez vous laissez berner par ces explications bidons, et nous livrer une news en forme de communiqué officiel sans plus de recul ? Les raisons sont plus qu'évidentes : encore et toujours accentuer l'écosystème de Google, imposer G+ de force partout où ils le peuvent. Faire tomber les frontières entre les services pour aboutir à une nébuleuse géante et tellement opaque que plus personne ne comprend ce qu'il laisse vraiment derrière lui, et où il le laisse... exceptée bien sûr la régie de Google qui recoupe tout ça pour aboutir à des profils publicitaires de plus en plus détaillés et pertinents, pour ne pas dire intimes. Évidemment la NSA piochera aussi là-dedans au gré des besoins.

On sentait le monstre en approche depuis un bout de temps, avec les incessants et dictatoriaux appels à regrouper ses profils G+ et YouTube. Appels qui ne manquent pas de dire "ok, nous vous le redemanderons plus tard" à chaque fois que nous répondons pourtant par la négative.

Il n'y a strictement rien d'autre à comprendre de ces modifications.
Tout le reste n'est qu'un cache-sexe faisant à peine illusion.

Mindo (Rédacteurs Numerama)Ce n'est pas faute d'avoir écrit à de multiples reprises sur Google+, sur divers aspects. Dans les archives : ce lien , celui-ci , celui-là , cette URL , cette adresse qui évoquent à différents niveaux les efforts de Google pour pousser ses membres et les internautes vers son service. L'aspect "transversal" de Google+ est évoqué depuis 2010.

1 commentaire:

  1. Ca c'est la meilleure nouvelle de l'annee 2013 que de supprimer l'espace de commentaire a des cretins qui ne savent meme pas s'exprimer, si ce n'est pour vomir leur jalousie (voir les commentaires faits sur les concerts fabuleux de Yanni Duduk par exemple) leur critique, leur insatisfaction, leur nevrose, publiquement.

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.