jeudi 19 septembre 2013

Les lieux les plus étranges en France et dans le monde

 Le Triangle de la Burle

 Localisation : Le Triangle de la Burle, entre le mont Mézenc, le Puy-en-Velay et le massif du Pilat, dans les Cévennes, au sud de la France.
Le mystère : Le Triangle de la Burle est en quelque sorte le Triangle des Bermudes français, au cœur du massif des Cévennes. En effet, depuis 1943, une quarantaine d'accidents aux circonstances inexpliquées y ont eu lieu et plus de soixante personnes y ont perdu la vie. Parmi les accidentés, on compte une victime célèbre : Kathleen Kennedy Cavendish, la sœur de l'ancien président des Etats-Unis, décédée en 1948.
En règle générale, ces accidents étaient accompagnés de l'observation d'événements étranges, tels que l'apparition d'objets volants inconnus.
Aujourd'hui, ce type d'accidents se produirait encore fréquemment, mais serait beaucoup moins relaté dans les journaux locaux.
On préfère souvent invoquer les conditions météorologiques difficiles du ciel des Cévennes pour expliquer ce phénomène récurrent.

La forêt de Brocéliande

 
Localisation : La forêt de Paimpont, à 30 km au sud-ouest de Rennes, en Ille-et-Vilaine, à l'ouest de la France.
Le mystère : La seule évocation du nom de "Brocéliande" rappelle automatiquement de nombreux contes et légendes celtes, et surtout les aventures des Chevaliers de la table ronde et du druide Merlin.
La forêt de Brocéliande n'est pas une forêt comme les autres. Son atmosphère aurait quelque chose de mystérieux. Ainsi, il ne serait pas rare d'observer des nombreuses bulles ou des bouillonnements dans la "Fontaine de Barenton", lieu où, selon la légende, Merlin aurait rencontré la fée Viviane.
Cette eau est pourtant réputée pour être extrêmement froide, été comme hiver.
Il suffirait de répondre quelques gouttes d'eau sur les dalles de granit entourant la fontaine pour réveiller l'âme de la forêt, et parfois provoquer une violente averse.

Les mégalithes de Carnac

 
Localisation : Carnac, dans le Morbihan, à l'ouest de la France.
Le mystère : Peu de gens savent que les mégalithes dressés à Carnac sont en réalité les plus vieux monuments connus d'Europe. Ils ont en effet été érigés plus de 2 000 ans avant le site de Stonehenge, en Angleterre, soit 5 000 ans avant Jésus Christ.
Le nombre de pierres y est aussi beaucoup plus important : 80 pierres pour Stonehenge, 4 000 pour Carnac.
Le paysage de Carnac est très varié, avec des dolmens, des menhirs solitaires et d'incroyables alignements de pierres, véritables forêts minérales, sur près de 8 kilomètres.
Pendant longtemps, les scientifiques ont pensé que ce site avait été pensé par des druides. Les hypothèses d'un pare-vent pour les tentes des romains, d'un terrain de criquet, ou d'une allée où travaillaient les prostituées ont également été avancées. Certains ont même pensé à une piste d'atterrissage pour les navettes spatiales des extraterrestres !
Les hypothèses les plus sérieuses aujourd'hui évoquent la même utilisation des pierres que celle de Stonehenge, afin d'établir la carte du soleil, de la lune et des étoiles. On parle également d'un aspect symbolique et religieux.
Le mystère quant à leur transport demeure toujours : comment déplacer ces pierres, dont la plus lourde atteignait plus de 300 tonnes ? Des leviers se seraient rompus. Des rouleaux de bois se seraient enfoncés.
Enfin, comment ont-ils redressé ces géants de pierre, parfois hauts de 6 ou 7 mètres, encore stables aujourd'hui, malgré un enfoncement dans le sol de seulement quelques dizaines de centimètres.

La suite ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.