dimanche 13 octobre 2013

Fibonacci, nombre d'or dans la nature, et accomplissement humain

En 2011, le Musée américain d'Histoire Naturelle a récompensé la proposition d'un jeune collégien nommé Aiden Dwyer pour son arrangement de panneaux solaires basé sur la séquence de Fibonacci. Aiden avait noté la disposition naturelle des feuilles d'arbres arrangées autour de la tige, en correspondance avec la séquence Fibonacci, et il pensait que ce serait plus efficace que la disposition traditionnelle des panneaux solaires. 
De manière similaire, dans le domaine du biomimétisme, une société du nom de PAX Scientific près de San Rafael en Californie, a conçu des technologies de circulation de l'air et des fluides également basées sur la séquence Fibonacci. Leur "Principe de Rationalisation" s'applique aux ventilateurs, aux mixeurs, aux pales et aux systèmes de déplacement d'air et de liquides pour une meilleure efficacité. Faire appel à la merveille de la séquence Fibonacci et à son associé le Nombre d'Or, se fait depuis des milliers d'années. Qu'on le reconnaisse consciemment ou pas, les humains ont une étonnante relation à la séquence Fibonacci et au Nombre d'Or.
Qu'est ce que la séquence Fibonacci ? Bien que Leonardo Pisano, connu aussi sous le nom de Fibonacci, n'ait pas découvert la séquence, il est devenu célèbre grâce à elle. Bien que la séquence numérique ait été documentée par des mathématiciens indiens dès le début du sixième siècle au moins, Fibonacci l'a fait connaître aux environs de 1202, lors de la publication de son traité mathématique, Liber Abaci. Dans une note de bas de page, il proposa le problème du calcul du nombre de paires quand les lapins se reproduisent mois après mois, en partant d'un couple delapins. La séquence se développe de cette manière : 1,1,2,3,5,8,13,21,34... et ainsi de suite à l'infini. Chaque chiffre successif de la séquence est la somme des deux chiffres précédents. La séquence Fibonacci est une séquence auto-génératrice, qui se développe d'elle-même comme une plante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.