jeudi 31 octobre 2013

La BROMELAINE


Après le ganoderma lucidum et le Germanium, voici la bromélaïne pour finir avec les compléments alimentaires que nous avons cité pour la cure anticancer André Gernez. 
Les bromelaïnes sont des enzymes très puissantes. La Bromelase  est  extraite de la tige de l’ananas. C’est celle que l’on trouve dans les compléments alimentaires.
La bromelase aide à digérer les protéines contenues dans le bol alimentaire. Elle peut aider à fractionner ces mêmes protéines  lorsqu’elles se trouvent anormalement secrétées lors d’un traumatisme (hématome par exemple).
La Bromelase est bien connue pour ses nombreuses propriétés, anti-inflammatoires, antalgiques, anti-oedémateuses bien sûr, et surtout anti-tumorales.
En fait c’est surtout pour ce dernier cas qu’elle est précieuse. La cellule cancéreuse  produit du mucus, une sorte de protection dont elle s’entoure. Cela forme un écran qui la protège contre l’attaque des globules blancs. C’est son système de défense.
Cet écran de mucus peut-être brisé lorsque l’on augmente le Ph des cellules cancéreuses (c’est à dire lorsqu’on diminue leur degré d’acidité).
Encore plus efficacement, une substance orange extraite des carottes appelée bétacarotène, précurseur de la vitamine A, détruit également cet écran de protection des cellules cancéreuses. Administrée en quantité suffisante, cette substance peut réduire à elle seule la fréquence des cancers de plus de 50%.
Et donc les bromelaïnes détruisent également cet écran de mucus des cellules cancéreuses par des mécanismes d’action différents mais  efficaces. Ce mucus est une sorte de carapace de glycoprotéines dont la cellule cancéreuse se sert pour se camoufler en quelque sorte et ne pas attirer l’attention de nos systèmes de défense que sont les anticorps et les cellules tueuses qui rodent afin d’éliminer toute cellule anormale.
Mais la Bromelase est indiquée pour beaucoup d’autres pathologies.
-         On peut l'utiliser contre l'adénome prostatique  grâce à ses propriétés anti-oedèmateuses. Comme toujours il est préférable d'utiliser des capsules gastro-résistantes.
-          On l’utilise contre les douleurs articulaires, toutes les pathologies inflammatoires aiguës ou chroniques, les hématomes, les rétentions d’eau, les surcharges pondérales.
-           Elle a une action profonde sur le sang qu’elle fluidifie. Elle accélère donc la cicatrisation des plaies, accélère la circulation sanguine, débouche les capillaires, préventive contre l’athérosclérose, contre l’excès de cholestérol. Aide aussi à la cicatrisation des ulcères variqueux. Des études ont été effectuées sur des patients avec des valeurs élevées d’agrégation plaquettaire et la Bromélaïne a diminué l’agrégation plaquettaire dans presque tous les cas. On l’a utilisé aussi contre l’angine de poitrine, avec succès.
-          Aide  en traitement d’appoint contre les maladies auto-immunes grâce à son soutien au système immunitaire.
-          A cause de son action anti-carapace des cellules cancéreuses, elle augmente donc l’efficacité des chimiothérapies et, par ailleurs, elle prévient certaines complications  comme oedèmes, infections, thrombose…
-          Son action étant très étendue elle accélère donc le processus de guérison
-          Elle augmente l’absorption de certains nutriments
-          Elle aide les enzymes digestives. En raison de son large éventail de Ph, la bromélaïne est active de l’estomac à l’intestin grêle  et son intérêt a par exemple été démontré dans les cas de déficience en pepsine ou en trypsine.
-          Par ailleurs on ne lui connaît aucun effets indésirables. Néanmoins elle fluidifie le sang donc prudence pour les patients concernés, de même ceux qui seraient éventuellement allergiques à l’ananas.
-          On l’utilise pour les rétablissements après une opération, après une blessure sportive, contre les sinusites, les phlébites, toutes les maladies veineuses, l’arthrite, la polyarthrite rhumatoïde, la goutte, les colites ulcéreuses, les dysménorrhées.
-          On l’a utilisé dans des cas de bronchite, pneumonie, broncho-pneumonie ou autres troubles pulmonaires et la prise de Bromelaïne provoquait une diminution de la viscosité du mucus, favorisant ainsi son élimination des voies respiratoires.
 
Son activité enzymatique est exprimée en GDU (Gelatin Digesting Units). On en trouve dans l’ananas mais surtout dans sa tige où il y a la plus forte concentration. Les extraits de Bromelase sont dosés à 1000, 2000, 2500, ou 3000 GDU.
Les laboratoires Nutrixeal ont un produit « Bromélaïne 3000 » qui présente une activité enzymatique extrêmement élevée, supérieure à 4800 GDU/g.
UTILISATION :
Si l’on recherche une amélioration de la digestion il faut la prendre au cours du repas sinon en dehors pour toutes les autres utilisations. La prendre sur un estomac vide est recommandé.
C’est une des substances de plantes très utilisée et même la plus couramment vendue en Allemagne.  
http://santenature.over-blog.com/ 
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.