mercredi 6 novembre 2013

Le silence sur les travaux du Docteur Gernez


Après plus de 30 ans de silence, ce documentaire nous révèle un secret d’état. On y découvre que les responsables de la santé publique en France font passer les préoccupations économiques bien avant les impératifs médicaux. C’est pas un scoop bien sur, mais à ce niveau là, ne devraient-ils pas rendre des comptes ? Ainsi le Dr André Gernez a vu les résultats de ses travaux étouffés juste avant leurs applications publiques par 4500 médecins préparés à suivre sa méthode. Seul Bémol d’importance: les découvertes du Dr André Gernez permettraient de contrôler, de réguler voire d’éradiquer à des taux proches de 100%: le cancer, la sclérose en plaque, la schizophrénie, certaine myopathie, l’asthme, les allergies, la maladie de Parkinson et d’Alzheimer…
Le 23 décembre 1971 : les américains lancent le plan anti-cancer. Le conseiller du Président Nixon, John Rooney, annonce à toute la presse qu’en 1976, date du bicentenaire de l’indépendance, la victoire sur le cancer serait totale. Fanfaronnade électorale ? Non. Cette déclaration s’appuie sur les découvertes du Docteur André Gernez, médecin français cancérologue et physiopathologiste. Une étude INSERM démontre dès 1971 que le cancer peut être évité à des taux proches de 100% des cas.
Fin des années 60 le Docteur André Gernez crée son groupe de Biologie: UBI (Union Biologique Internationale). Ses collaborateurs sont : Pr Gellé, Docteur Delahousse, Pr Nihous, Docteur J.Lacaze, Docteur J.P Willem, Docteur M. Dumont, Docteur Deston
Si la méthode avait été adoptée, elle aurait abouti à une large éradication du cancer. Un effondrement du nombre de cancers provoquerait certainement un effondrement du taux de remplissage des cliniques et hôpitaux : beaucoup ne seraient plus rentables… et, expliquait-il, un allongement de la durée de vie rendrait insoluble le problème du paiement des retraites…
D’autant plus que le docteur Gernez montrait que sa méthode avait une action préventive sur l’athérome (infarctus du myocarde) de nature tumorale et non métabolique, facteur principal de la mortalité humaine.
La procédure préventive n’a pas été rendue publique ; 32 ans plus tard, elle ne l’est toujours pas. Plus de 4500 médecins informés s’étaient préparés à suivre cette stratégie, lorsqu’ils reçurent des menaces s’ils l’appliquaient. On n’en entendit plus jamais parler.
Le Dr André Gernez avait raison, mais trop tôt. Sa découverte devint un secret d’ État et on lui demanda de se taire.
Mais comment croire que – si c’est efficace, cette méthode reste occultée d’autant que le docteur en fait publicité depuis des années.
A contrario « un allongement de la durée de vie rendrait insoluble le problème du paiement des retraites… » on empêche pourtant les fumeurs de fumer, ce qui – de part l’allongement.. encombre quand le tabac pourrait être propice à diminuer les consommateurs de retraite !
 Là, on donne notre langue au chat.
Le 26 octobre 2012, le Docteur André Gernez a reçu la Grande Médaille d'Or de la Société d'Encouragement au Progrès, au Sénat, à Paris. Cette distinction lui a été attribuée pour l'ensemble de ses travaux, notamment de biologie humaine et de médecine.
http://www.dailymotion.com/video/xw4jzt_le-dr-andre-gernez-a-recu-la-grande-medaille-d-or-de-la-societe-d-encouragement-au-progres_webcamPetit
Biographie des intervenants :
Docteur ANDRE GERNEZ
Ancien médecin-chef à l’hôpital de Roubaix. En 1944, à 21 ans il est médecin. Ses travaux en biologie et cancérologie l’amènent à poser des postulats nouveaux.
1966 il revisite le principe fondamental de la biologie cellulaire.
1971 une étude de INSERM confirme sa théorie de prévention Active du cancer.
En 1979 il reçoit le prix Hans Adalbert Schweigart pour sa découverte
sur « la théorie unifiée du cancer » le jury est composé de 40 prix Nobel.
Auteur de Néo-postulats biologiques et pathogéniques, La Carcinogénèse mécanisme et prévention
1969, Le Cancer dynamique et éradication 1969, Lois et règles de la Cancérisation 1970.
Docteur JEAN-PIERRE WILLEM
Chirurgien et anthropologue, il a parcouru la planète pendant plus de quarante ans.
Il crée en 1986 la Faculté libre de Médecine Naturelles et d’Ethnomédecine et l’association humanitaire « Médecins aux pieds nus »
Auteur de « Prévenir et vaincre le cancer « .
Docteur PIERRE DELAHOUSSE
Médecin de Roubaix.

Source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.