mardi 12 novembre 2013

Nos enfants avalent 128 résidus chimiques par jour !

91430281
En tant que parents nous sommes forcément sensibles à la santé de nos enfants. Et voilà qu’une étude de Générations Futures nous informe que chaque jour nos enfants avalent 128 résidus chimiques, dont 36 résidus pesticides, 47 substances cancérigènes probables et 37 perturbateurs du système endocrinien ! C’est juste hallucinant !!! Cette étude qui tient compte des recommandations (manger 5 fruits et légumes par jour, boire de l’eau…) s’est cantonnée aux substances chimiques communément trouvées dans chaque aliment (pour des raisons de coût d’études) par conséquent les résultats obtenus (déjà très inquiétants !) sous-estiment peut-être la réalité de la contamination ! Après le Nutella qui contient le DEHP le phtalate le plus dangereux, voilà de quoi se poser vraiment la question des menus de nos enfants !

Alors à combien de substances chimiques différents sommes nous exposés dans une journée par notre alimentation ? A quel type de substances ? Les seuils fixés par les agences officielles sont-ils respectés ? Combien de substances soupçonnées d‟être cancérigènes et/ou perturbant le système endocrinien ingérons nous de manière quotidienne ? C’est à ces questions que Générations Futures à chercher à répondre par cette étude.
Détail des menus pour enfant analysés (on constate que c’est assez proche des habitudes)
  • Matin : Thé avec du Lait (eau chauffée dans une bouilloire en plastique), pain de mie, beurre, confiture, jus de fruit (raisin) ;
  • En-cas 10h : pomme (fruit frais) ;
  • Midi : salade composée (salade verte, tomate, thon) ; haricots verts / steak ; baguette ; raisin (fruit frais) ;
  • Gouter : smoothies aux fruits rouges ;
  • Soir : salade verte, saumon/riz (plat servi dans une assiette en plastique alimentaire); citron pour le saumon ; fromage fondu; pêche (fruit frais) ; pain
  • avec 1 chewing-gum pour enfant par jour + eau du robinet dans la journée

Résultats : 128 résidus chimiques ingérés dans la journée provenant de 81 substances différentes dont
  • 42 substances cancérogènes possibles ou probables,
  • 5 substances cancérigènes certaines (Ces 47 substances représentent en tout 89 résidus ingérés dans la journée)
  • 37 substances perturbateurs endocriniens suspectés (soit en tout 71 résidus ingérés dans la journée).
  • dioxines / furanes : 14 résidus issus de 9 substances différentes – 7 de ces substances sont cancérigènes possibles ou probables et 5 sont des perturbateurs endocriniens suspectés.
  • PBDEs : 12 résidus dont 4 perturbateurs endocriniens suspectés
  • PCB DL : 44 résidus seul le PCB 126 est classé cancérigène certain, 11 classés cancérigènes probables et 12 perturbateurs endocriniens suspectés
  • cadmium et arsenic : 4 résidus dont 2 cancérogènes certains
  • Pesticides : 44 résidus issus de 36 substances différentes avec 18 cancérigènes possibles ou probables et 12 perturbateurs endocriniens suspectés. 2 substances sur les 36 viennent de l’analyse de l’eau.
  • Additifs alimentaires : 2 résidus cancérigènes possibles et 1 perturbateur endocrinien suspecté.
  • sous produits de traitements des eaux : 4 résidus dont 3 cancérigènes possibles. 1 résidu de nitrate dans l‟eau.
  • plastifiants : 3 résidus dont 1 cancérogène possible et 3 perturbateurs endocriniens suspectés.

Ce qu’il faut bien comprendre :
  • même si les doses sont infimes, la répétition de l’exposition conduit à une accumulation dans l’organisme pouvant entrainer une modification du métabolisme et conduire au déclenchement de cancers
  • c’est aussi l’effet cocktail contaminant de ces substances les unes avec les autres qui pose problème
  • Or aujourd’hui l’impact des cocktails chimiques ingérés par voie alimentaire n’est pas évalué. (Idem pour l’impact de l’exposition aux résidus chimiques par exemple présents dans les produits d’entretien, les cosmétiques ou que l’on respire dans un air intérieur pollué, …)
  • http://www.aboneobio.com/blog/tag/poison
Posté par rusty james

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.