lundi 23 décembre 2013

Notre santé se dégrade!

"Le présent est comme une rivière :  On ne se baigne jamais dans la même eau, Il faut vivre intensément le présent et lâcher prise sur le passé qui ne reviendra plus jamais et l'avenir que nous ne connaissons pas. On peut très facilement gâcher aujourd'hui en s'inquiétant pour demain" Janis JOPLIN
Et encore " Tout homme a deux ennemis, le passé et l'avenir. Et le plus beau présent que Dieu lui fait, c'est le présent" Gilbert CESBRON
Mais en matière de Sante qu'en est-il du présent ? De graves maladies se multiplient, de nouvelles apparaissent,
 
quelques statistiques de déclaration de maladies graves :
Sclérose en plaques : en 2009, 64156 en 2011, 70138 soit + 9,32%
Cancers : en 2009, 1792840, en 2011, 1870222 soit 5,79% de plus
Diabète de type 1 et 2 : en 2009, 1768510, en 2011, 1992339, soit 12,65% en plus
Spondylarthrite ankylosante : +16,51%
Maladie de Parkinson : + 10,05%
Maladie de crohn : +10,97 %
Polyarthrite rhumatoïde : +10,37%
Maladie d'Alzheimer :  +9,58%
Accidents vasculaires cérébraux : +14,83%
Etc...  ces chiffres publiés par la Sécurité Sociale et en seulement 2 années. Jean-Marie MAGNIEN nous signale que si l'on additionne toutes ces maladies on arrive au chiffre invraisemblable de 48 millions de malades pour 64 millions de français. Heureusement, comme il le dit  avec un certain humour, que certains malades cumulent plusieurs de ces maladies, de sorte que cela minimise le total de malades. Rien que pour la maladie d'Alzheimer on dénombre en tout 1 millions de cas en France de cas diagnostiqués. A quoi bon devenir centenaires, comme on nous le promet, si nous ne savons même  plus qui nous sommes ni qui sont nos proches.
La conclusion, c'est la constatation de la faillite de notre système de sante et de notre médecine officielle. On ne peut rien pour nous, c'est plus qu'évident.. Une seule solution "Se prendre en charge" nous ne pouvons pas faire pire.
"La médecine ne parle jamais de guérisons par la diététique à cause d'une maladie incurable dont elle est elle-même atteinte : la dissonance cognitive. Le refus de croire, le refus d'apprendre, la certitude que ces idéees sont fausses." JP MAGNIEN
"Quand le fait qu'on rencontre ne s'accorde pas avec une théorie régnante, il faut accepter le fait et abandonner la théorie" Professeur Claude BERNARD
"Primum non nocere"... D'abord ne pas nuire. Hippocrate.
"L'expérience donne la connaissance, le reste n'est qu'information" Albert EINSTEIN
"Que ton aliment soit ton premier médicament" Hippocrate
Tous ces grands hommes avaient des idées claires car en 2013 une seule maxime est valable : "Ton aliment est devenu ton premier poison".
Alors aujourd'hui lorsque nous vous disons mangez sans gluten et sans laitages nous avons l'air de joyeux farceurs, vaguement illuminés. C'est une nouvelle idée à la mode qui passera comme passent les roses. On pourrait le croire, mais ne vous laissez pas influencer, c'est vous le décideur, vous le malade en puissance; vous qui allez faire parti de ces statistiques.  Cette diététique n'est pas un régime, elle est toujours la base de milliards de gens sur notre planète depuis des millénaires. Tous les asiatiques ne connaissent, ou ne connaissaient, que le riz comme céréales, jamais de pain dans un restaurant chinois, et par ailleurs vous n'avez jamais aucun laitages dans leur diététique traditionnelle, jamais de fromage sur la table d'un resto chinois.
Mais comme poison moderne il y a également le sucre et depuis 1960, c'est la déferlante Quelques chiffres :
 
Consommation de sucre :
En 1780 - 600 grs de sucre par an et par personne.
En 2012 - 63kgs par an  pour un américain moyen
 
Consommation du blé :
En 1960 : 1 kg de biscuits, viennoiseries par an et par personne
En 2012 - 30kgs de biscuits et viennoiseries par an et par personne.
De plus, les aliments s'appauvrissent en vitamines et minéraux inexorablement, à cause des cultures intensives où la recherche du profit nuit considérablement à la qualité de nos aliments.
 
Exemples en Calcium  en Mg/100gr :
EN 1914 Un Chou-fleur 248 - En 1992, 47
En 1914 une laitue 265 et en 1992 plus que 19
En 1914 Les épinards 227 et en 1992, 99


Pour le Magnésium toujours en Mg/100gr :
En 1914 un choux-fleur 66 et en 1992, 15
En 1914 une laitue - 112 et en 1992, 9
En 1914 les épinards - 122 et en 1992 79
 
Lors d'une conférence à Nantes le dr SEIGNALE1T disait que la médecine classique devrait utiliser la nutrition. Hélas elle ne l'utilise que pour certaines maladies en supprimant le sel, les sucres ou les lipides, c'est à dire partiellement, simpliste et à visée purement symptomatique. Alors que ses indications sont très larges et peut s'appliquer à la quasi-totalité des maladies. C'est une médecine globale. Les gros responsables de nombreuses maladies sont des macroméolécules provenant pour la plupart de l'alimentation et qui se retrouvent dans le sang après avoir traversé la paroi de l'intestin grêle devenue poreuse.
"Si les médecins d'aujourd'hui ne sont pas nutritionnistes, ce sont les nutritionnistes d'aujourd'hui qui seront les médecins de demain" Thomas EDISON
En 1975 Ivan ILLICH écrit "némésis médicale", un livre choc dont la première phrase donne le ton : "L'entreprise médicale menace notre santé".
Jean-Charles SOURNIA, ancien directeur de la Sécurité Sociale et de la direction générale de la santé publie un livre "Ces malades qu'on fabrique".
Jorg BLECH publie en 2003 "Les inventeurs de maladies".
Le dr Sauveur BOUKRIS publie "La fabrique de malades" - "Ces maladies que l'on nous invente" et encore "Ces médicaments qui nous rendent malades".


"1 fois c'est le hasard, 2 fois c'est le fait de l'ennemi". Et d'où vient cet ennemi ? "Pour une maladie qui entre par les poumons, 20 entrent par l'intestin grêle" Dr SEIGNALET.
Ne pensez pas que je sois trop noir aujourd'hui, un signe ne trompe pas, L'industrie pharmaceutique dégage des profits phénoménaux. Ces firmes pharmaceutiques connaissent une croissance considérable, c'est la réalité et cela signe bien que notre santé se dégrade à mesure que le portefeuille de ces grandes sociétés se garnit.
L'ennemi, il est dans notre assiette. Pas besoin de lunettes ni de loupe, il est énorme, il est là devant nous, on le voit plusieurs fois par jour, mais il continue à nous agresser en silence car les médecins ne veulent pas y croire, alors ils entrent eux aussi dans ces statistiques de fin du monde. Et comme les médecins n'y croient pas, le peuple n'y croit pas non plus. Il n'y a que les naturopathes et les marginaux,  des gens bizarres..... qui crient "AU LOUP !!!", mais il n'y a plus de loups. Nous sommes au bord du goufre et l'on nous conseille toujours d'avancer.
 
Sources :
"Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet" de Jean-Marie MAGNIEN aux éditions Thierry Souccar
"L'Alimentation ou la 3ème médecine" Dr Jean SEIGNALET - Editions du Rocher

Lu ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.