dimanche 19 janvier 2014

Cancer, les Produits BELJANSKI



Je précise tout de suite que je n'ai aucun intérêt à les mentionner. Simplement je pense, pour être au courant depuis longtemps des tracas que l'on fait à ce chercheur, que cela peut aider beaucoup de malades dans la souffrance. Et des guérisons de cancers j'en entends parler depuis également très longtemps.
Ces traitements sont mentionnés dans l'excellent livre  de Jean-Pierre WILLEM "Prévenir et vaincre le cancer".
 
En utilisant l'oncotest, on a pu sélectionner des extraits de deux plantes riches en molécules très intéressantes : l'une étant le PAO PEREIRA un arbre de la forêt tropicale d'Amérique du Sud, l'autre étant le RAUWOLFIA VOMITORA, une plante africaine. De longues études biochimiques, puis des études in vitro et in vivo ont alors été réalisées et permettent d'affirmer que ces deux extraits végétaux se comportent comme des anticancéreux spécifiques :
- Ils n'ont pas d'action sur les cellules normales,
- Ils détruisent les cellules cancéreuses,
- Ils n'ont aucun effet toxique sur les cellules saines,
- Ils se comportent de la même façon in vitro et in vivo (testés sur des souris infectées par différents types de cancers expérimentaux)
- Ces extraits sont capables de chasser un cancérigène déjà fixé sur le génome.
Toutes ces expériences ont non seulement confirmé l'efficacité de ces extraits, comme le montre la disparition des tumeurs, mais également démontrent leur totale absence d'effet secondaire, même lorsqu'elles sont utilisés à des doses dépassant largement les doses thérapeutiques..
Donc Voici quelques protocoles proposés par le docteur es sciences BELJANSKI :

CANCERS HORMONODEPENDANTS :
Cancer du Sein, prostate, utérus :
ROVOL V : 4 à 5 gélules par jour. Prendre en 3 fois, 20 à 30 minutes avant chaque repas. En cas de recours aux hormones, antihormones ou corticoïdes remplacer par PAO V
PAO V : 4 à 6 gélules par jouGINKGO V : 4 à 5 gélules par jour.

CANCERS de la THYROIDE :
PAO V : 6 à 8 gélules par jour
ROVOL V : 4 gélules par jour
GINKGO V : 4 gélules par jour

CANCERS DE LA PEAU :
PAO V : 6 à 8 gélules par jour
ROVOL V : 4 gélules par jour
GINKGO V : 4 à 6 gélules par jour

TUMEURS CARCINOIDES DE L'INTESTIN GRELE :
ROVOL V : 4 à 6 gélules par jour
PAO V : 4 à 8 gélules par jour selon la gravité du cas
GINKGO V : 4 gélules par jour (devient encore plus indispensable si radiothérapie)

TUMEURS DU GROS INTESTIN :
Forte réponse hormonale (le risque de cancer du colon est fortement augmenté chez les personnes présentant des troubles de la thyroïde) Au traitement classique adjoindre :
PAO V : 8 à 10 gélules par jour en traitement d'attaque et 6 à 8 gélules ultérieurement
ROVOL V : 4 à 6 gélules par jour
GINKGO V : 4 gélules par jour (devient encore plus indispensable si radiothérapie)

CANCER OESOPHAGE, ESTOMAC :
PAO V : 6 à 19 gélules par jour en traitement d'attaque. Par la suite diminuerà 4 - 6 gélules en dose d'entretien.
ROVOL V : 3 à 4 gélules par jour
GINKGO V : 4 à 5 gélules par jour.

CANCER DU PANCREAS :
C'est un cancer extrêmement difficile. Aux moyens classiques (généralement chimiothérapie et ou radiothérapie) adjoindre :
PAO V : 10 gélules ou plus par jour
ROVOL V : 5 gélules par jour
GINKGO V ; 6 à 8 gélules par jour.
Surveiller les transaminases et les gamma GT qui sont un signe d'évolution du cancer.

TUMEURS INTERCRANIENNES :
Outre la radiothérapie, on profitera du fait que le principe actif se trouvant dans l'extrait de PAO PEREIRA franchit la barrière méningée et présente une synergie d'action avec la radiothérapie pour lutter contre ce cancer et, d'une manière générale contre tous les cancers du cerveau. L'action également antivirale de l'extrait de PAO va permettre de lutter contre certains virus qui induisent des cancers du cerveau.
PAO V : 8 à 12 gélules par jour
GINKGO V : 4 à 6 gélules par jour. Encore plus indispensable en cas de radiothérapie pour éviter la fibrose causée par les rayons.

MYELOME, LEUCEMIE :
Phase d'attaque : 2 gélules par 10kg de poids par jour
Ensuite : 1 gélule par 10 kg de poids par jour environ.
Les Real Build de Beljanski permettent de préserver la réplication des cellules normales de la moelle osseuse et donc de stimuler l'immunité : 1 dose tous les 2 jours pendant la chimiothérapie, et 2 doises par semaine en dehors des cures de chimiothérapie.
GINKGO V aide à freiner ou à réguler l'activité de nombreuses enzymes 2 gélules matin et soir dès le début d'une cure de chimiothérapie.

LYMPHOME DE LA PEAU :
2 à 3 gélules par jour
PAO V : 3 gélules le matin et le soir 20 minutes avant les repas.

CANCER DES OS :
L'os lysé par la tumeur dégage du calcium et du phosphate. Ces deux minéraux constituent une gangue qui recouvre la tumeur et la protège contre l'action des extraits naturels. Après une cautérisation aux rayons, la tumeur redeviendra accessible.
PAO V : 8 à 10 gélules par jour
GINKGO V 4 gélules par jour.
Real Build (pendant la chimiothérapie)
 
Les extraits de PAO V et de ROVOL V n'ont pas d'effets secondaires et ne développent pas de résistance. En l'absence de cellules cancéreuses où se fixer, les molécules sont rapidement éliminées de l'organisme puisqu'elles ne se fixent que dans les cellules déréglées. En conséquence ces extraits peuvent facilement être utilisés à titre préventif dans tous les états précancéreux.
 
Ces textes sont tirés du livre  "prévenir et vaincre le cancer" de Jean-Pierre WILLEM aux éditions trédaniel. Jean-Pierre WILLEM est chirurgien et anthropologue et défenseur des médecines naturelles.

http://beljanski.com/francais/

Source du texte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.