mardi 28 janvier 2014

Ce qui a de bien chez l’homme ? C’est son chien !

Les animaux d’une même race, ne s’entretuent jamais. C’est en cela, qu’ils sont supérieurs à l’humanité.

C’est ce qu’avaient compris les Égyptiens. C’est pour cela qu’ils les respectaient et vénéraient. Ils condamnaient à mort, tous ceux qui osaient leur faire du mal.
Autant dire , qu’aujourd’hui, ils auraient de quoi faire ! Une manière de réguler l’humanité, qui en vaut une autre.
* * *
Nos amis les bêtes,dans l’antiquité Étaient déifiés, protégés, Respectés et embaumés. Vint alors, l’époque des ténèbres, Et son armada d’hommes cruels Qui décimèrent nos amis sans compter Accrochant aux murs ainsi endeuillés Leurs pitoyables et funestes trophées. Orgueil assouvie et faune meurtrie.
Aujourd’hui, l’homme privé de mémoire Massacre encore sans pitié, ni compter, Les derniers témoignages de notre histoire Souvent, en toute illégalité et impunité. Juste pour quelques misérables monnaies. Ils dépècent à vif, chats et chiens volés. Ils abattent les animaux sauvages sans regret.
Les privant de leurs atouts et fourrures
Pour le prix, de mille et une tortures.
Fourrures trafiquées, fourrures maquillées Objets précieux bradés aux femmes spoliées, Naïves et futiles parées de mort et de sang. Trafiquants immondes, trafics effrayants. Massacres abjectes, carnages sans nom, Rien n’ébranle, ces vils meurtriers, Ces démons, aux âmes calcinées, Si ce n’est nous convaincre de leur inutilité.
 Ce qui a de bien chez l’homme ? C’est son chien !
Ajouter une légende

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.