mercredi 22 janvier 2014

On est pas sortis de la mouise: le CRIF veut que le racisme et l’antisémitisme sur Internet soient traités comme la pédophilie

Avec des moralisateurs comme cela, on est pas sortis de la mouise! Surtout qu’en France on nous parle beaucoup de racisme, sachant que cela englobe le racisme anti blanc qui justement n’existerait pas suivant le journal Le Monde: « Le racisme anti-blanc existe, c’est l’antisémitisme !« 
Le CRIF est intervenu officiellement auprès de Google, de Twitter et de Facebook pour demander que le racisme et l’antisémitisme soient traités comme la pédophilie sur Internet et que les propos et appels à la haine raciste et antisémite soient systématiquement retirés.
Source: crif.org
On va donc devoir demander au CRIF de se censurer eux-même puisqu’ils ont expliqué au travers d’un rapport de Marc Knobel, historien et directeur des études du Crif, que si l’antisémitisme augmente en France depuis l’an 2000, c’est à cause « des islamistes, des quartiers nord et du conflit palestinien« . Quand on veut faire la morale aux autres, il faudrait peut-être être soi-même irréprochable avant…
Autre point important, si réellement le racisme et l’antisémitisme devaient être traités comme la pédophilie, alors non seulement rien ne sera jamais réglé, mais de plus ceux prêts à balancer sur le sujet seraient soit intimidés, soit suicidés comme ce fut le cas pour le gendarme Jambert.
L’enquête sur la mort du gendarme Christian Jambert est caractérisée par le disparition des éléments clès du dossier que la justice a « malencontreusement » égarés. On ne peut qu’être étonné par tant de négligences de la part des responsables de l’enquête.
Emile Louis a-t-il bénéficié des connivences dans la hiérarchie judiciaire ?
Source: Agoravox.tv
Lu sur les moutons enragés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.