jeudi 23 janvier 2014

STOP VIVISECTION ! L’ALARM va entamer une campagne contre un camp de torture et de mort installé sur Marseille !

monkey-malish
(Malish, jeune singe né en Israël et ayant subi une « opération de routine », commune en recherche expérimentale sur le cerveau)
L’ALARM va entamer une campagne contre un camp de torture et de mort installé sur Marseille !
Beaucoup d’entre vous/nous sont/sommes déjà au courant… En pleine cité phocéenne, des murs se sont érigés très récemment pour y abriter les 1000m2 d’un camp de torture et de mort.
Aux noms d’une science et d’une recherche médicale éthiquement condamnables ce camp concentre des êtres vivants, sentients, conscients, sensibles.
Dans ce type de camp de concentration, sous la houlette d’une cruauté qui se clame ultra-moderne, des êtres sentients (des rongeurs et des primates non humains) – relégués au simple rang de marchandises, d’objets de laboratoire, d’apprentissage et d’expérimentation – sont parqués, humiliés, amputés, aveuglés, brûlés, affamés, assoiffés, mutilés, décérébrés, piqués, cloués, vissés, empoisonnés, infectés, découpés, scalpés, éviscérés, électrocutés, gazés, décapitésPuis jetés, tels de vulgaires consommables qui ont fait leur temps.
70% de ces êtres vivants subissent les expériences des chercheurs et des étudiants sans anesthésie préalable. 30% « bénéficieront » d’une anesthésie partielle (*).
L’expérimentation animale permettant l’utilisation d’animaux vivants porte un véritable nom : la VIVISECTION !
Beaucoup d’entre vous/nous sont/sommes déjà au courant… Et beaucoup d’entre vous/nous sont/sommes prêt-e-s à agir…
L’ALARM va entamer une campagne (dût-elle être de longue haleine) contre ce camp de torture et de mort, qui se déroulera en plusieurs étapes.
Les murs opaques de ce lieu concentrationnaire doivent devenir vitres et ceux de la VIVISECTION dans son ensemble doivent trembler, puis se fissurer, puis se briser.
Restez et restons en alerte. Soyez et soyons prêt-e-s à la mobilisation !
(*) Anesthésie ou pas, de toute façon la place de ces êtres vivants – sentients, conscients, sensibles – n’est pas dans les labos.
NOUS VOULONS DES CAGES VIDES !!!

Source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.