mercredi 12 février 2014

La France sur la voie de la Grèce : 700 commerces abandonnés à Toulon !

Le 20 février cela fera 6 ans que j'ai commencé ce blog de l'Apocalypse-Financière. Mais je ne pensais pas qu'un jour je serai amené à constater que la France a été détruite de l'intérieur par le poison de la crise que nos politiciens de gauche, de droite et verts, les pires, se sont obstinés à ne pas voir. Ils ont détourné le regard, les lâches, et ont laissé les Français se noyer progressivement.
Résultat factuel nous apprend Var matin: 700 commerces de Toulon ont mis la clé sous la porte. 700 !!!! Un massacre ! Les politiques actuels ne défendent pas les citoyens mais les seuls intérêts de leur parti.

Le journal écrit: "Des rideaux baissés, tagués, des bâches parfois bancales et défraîchies, une vitrine peu reluisante : un esthétisme entaché qui contraste, voire pénalise, les autres activités commerciales ayant également pignon sur rue. À l'instar d'autres villes en France, la commune ne fait pas exception à la règle en n'échappant pas à un phénomène de la vacance commerciale. En centre-ville, aux entrées est comme ouest, des locaux commerciaux, situés en rez-de-chaussée, installés sur des axes principaux ou dans des rues adjacentes, se figent dans un temps plus ou moins long". Le reste de l'article est plus surprenant.

On vous explique que la crise n'y est pour rien. Ben voyons. La politique de l'autruche continue encore. Même à Paris, les boutiques et bureaux à louer commencent à s'ajouter les uns aux autres, et plus encore dans les quartiers riches.

Le problème est que depuis 2008, entre 50.000 et 64.000 entreprises ont déposé le bilan chaque année (et nous sommes en 2014 déjà), et cela ne prend même pas en compte les entreprises toujours en activité qui ont licencié entre 10% à 40% de leurs salariés. La tendance des licenciements ne s'est pas ralentie depuis mai 2012, elle a même accéléré, il n' y a rien de bon à attendre de 2014. Lire ici Var Matin, merci à François.

Et juste pour vous confirmer que les chiffres de janvier ne sont pas bons, notre lecteur Mr Legros nous dit "le gérant d'un Super Casino dans les Yvelines m'a dit qu'il n'est qu'à 40% de son chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière". Chiffre que j'avais anticipé dès décembre. Les chauffeurs de taxi parisiens de leur côté m'ont confirmé que leur chiffre d'affaires de janvier 2014 est inférieur de 20% par rappport à janvier 2013 (qui lui même était en baisse de 10% à 15% par rapport à janvier 2012). Le mois de février va être encore plus sanglant. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.