mardi 11 février 2014

L'ambassadeur de France en Israël et la multiplication des pains...

Quand un ambassadeur de France joue au boulanger avec un ministre israélien d’extrême droite

l'ambassadeur de France en Israël a retroussé ses manches pour faire une baguette sous le regard d'un ministre israélien issu de l'extrême droite. La preuve en images.
Souvenez-vous: en octobre dernier, Panamza consacrait un article à Patrick Maisonnave, nouvel ambassadeur de France en Israël. A peine installé dans ses fonctions, l'homme, saisi par l'émotion, avait comparé, face à l'intéressé, le président israélien Shimon Peres au "dieu Pan".
En janvier, c'est également lui qui organisa, au coeur de sa résidence, une curieuse cérémonie de remise de "diplômes de pélerin" à des Français musulmans sous le regard d'Hassen Chalghoumi, reconverti en guide touristique, et d'Uzi Landau, ministre israélien du Tourisme.
Hier, l'ambassadeur a récidivé dans le zèle déployé envers le gouvernement israélien en se prêtant à une "compétition" de boulangers à l'occasion de la semaine de la cuisine française en Israël. Face à Uzi Landau, il prit en charge l'équipe des apprentis cuisiniers israéliens afin de leur enseigner l'art de la baguette. Le ministre s'occupa, quant à lui, de coacher les élèves français dévolus à la fabrication du halla (pain traditionnel juif). Sous l'autorité de Guillaume Gomez, chef cuisinier de l'Élysée également présent, les Français remportèrent finalement le match.
Voici les images où l'on peut apercevoir l'ambassadeur retrousser ses manches tandis que le ministre se contente de faire des commentaires à son équipe.
La suite ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.