mardi 25 février 2014

Les 10 principaux effets du cannabis médical

Et si au final on pouvait réellement se soigner avec le cannabis? Seulement, cela serait des soins à moindre couts qui ne feraient pas la fortune des lobbys pharmaceutiques, sauf si ceux(ci parviennent à mettre la main sur le marché…

Cette infographie réalisée par un site d’assurances médicales regroupe les 10 principaux effets thérapeutiques du cannabis médical sur la santé. De la prévention d’Alzheimer au effets antispasmodiques en passant par le traitement des glaucomes ou de tumeurs, l’infographie dresse une liste, incomplète mais représentative, des effets de la marijuana médicale sur la santé.
Cannabis-medical-therpeutique
  • Traitement des migraines : Les docteurs en Californie reportent qu’ils ont été capables de traiter plus de 300 000 cas de migraines grâce aux effets du cannabis médical (la migraine touche 25% des femmes et 8% des hommes au cours de leur vie)
  • Ralentissement de la croissance des tumeurs : L’association Américaine de Recherche sur le Cancer a affirmé que la marijuana médicale ralentit considérablement le développement des tumeurs cancéreuses dans les poumons, les seins et le cerveau.
  • Soulagement des symptômes de maladies chroniques : Des recherches montrent que la marijuana peut aider à traiter les symptômes de maladies chroniques (côlon irriable, maladie de Crohn…) car elle peut traiter la nausée les douleurs abdominales et la diarrhée.
  • Prévention d’Alzheimer : En 2006, l’Institut Scripps a prouvé que le THC contenu dans la marijuana fonctionne pour prévenir la maladie d’Alzheimer
  • Traitement du glaucome : Certaines études suggèrent que la marijuana médicale aide à diminuer la pression intraoculaire dans les yeux de patients atteints de glaucome
Prévention des convulsions : La marijuana est un décontractant musculaire et a des propriétés « antispasmodiques » dont l’efficacité a été prouvée dans le traitement de convulsions
  • Aide pour les patients atteints de troubles déficit de l’attention (avec ou sans hyperactivité) : Une étude bien documentée de l’Université de Californie du Sud a montré que la marijuana est une alternative parfaite à la Ritaline, sans les effets secondaires du traitement pharmaceutique
  • Traitement possible de la sclérose en plaques : La marijuana pourrait aider à traiter les spasmes et les effets neurologiques de la sclérose en plaques en protégeant les nerfs des dommages causés par la maladie
  • Soulagement du symptôme pré-menstruel : Des preuves anecdotiques suggèrent que l’usage de marijuana médicale peut réduire la douleur dans des cas sévères du symptôme pré-menstruel
  • Apaisement des symptômes de la maladie de Gilles de la Tourette ou de TOCs : Les effets du cannabis médical diminue les tics des personnes souffrant de la maladie de Gilles de la Tourette
Source : Mauvaise Herbe via Lesmoutonsenragés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.