mercredi 5 mars 2014

Croyez-vous aux Exoterrestres et aux OVNI ?

Oui ? Non ?
Et bien à défaut de connaitre votre réponse, je vous propose une petite compilation d’aveux crédibles déclarés par des personnalités de hauts rangs au sujet de l’existence des exoterrestres, qui n’ont pas eu peur du ridicule au risque pour certains de mettre fin à leur carrière ou de faire l’objet de critiques acerbes.
C’est pour cela qu’ils sont dignes d’intérêt !
Quant aux autres qui se taisent par crainte d’être pris pour des dingues, alors qu’ils n’ont rien à perdre, je mets un grand point d’interrogation…
u
Cigare observé aux Pays-Bas
* * *
En Russie, l’ancien chef de la flotte de la marine russe, l’amiral Vladimir Chernavin affirme que les OVNI sont de 4 types :
Soucoupe, Tambour, Cigare et Triangle.
Les plus courants sont les soucoupes et les cigares. Puis est apparue le tambour et le quatrième modèle apparue en 1989 pour la première fois, le triangle.
L’amiral a déclaré qu’il a rencontré un grand nombre d’Ovni lors d’observations ces dernières décennies dans diverses régions du monde.
L’amiral Nikolai Smirnov, est d’accord avec les cas décrits par Chernavin.
Des réunions hebdomadaires sur les rencontres avec les navires d’un autre monde ont été documentés par le chef de section directeur adjoint de la Commission océanographique de l’Académie des sciences de l’URSS, le capitaine de la Marine, retraité , Vladimir Azhazha se consacre aujourd’hui à la recherche ufologique 
Tous les anciens officiers de marine de haut rang, affirment que près de la moitié des rencontres OVNI se produire en mer.
Statistiquement 60% se produit dans l’Atlantique et le Pacifique, 10% en Méditerranée et le reste dans d’autres eaux tel que des grands lacs.
Mais de toutes les réunions à travers le monde, certains des incidents les plus étonnantes et troublantes se sont déroulés dans le mystérieux Triangle des Bermudes.
* * *
Neil Armstrong transmit un message à  »Mission Control » que deux larges objets mystérieux les observaient, après avoir alunit près de leur module.
Mais ce message n’a jamais été entendu par le public, car la NASA le censura. Buzz Aldrin les filma en couleur, après que lui et Armstrong sortirent à l’extérieur.
Armstrong confirma la validité de l’histoire, mais refusa d’en dire davantage, hormis que la CIA était à l’origine du silence.
Toute vérité n’est pas bonne à dire à n’importe qui !
* * *
«Nous ne pouvons désormais plus penser… est-ce vrai ou est-ce que ce n’est pas vrai ?
Sont-ils des vérités ou des mensonges – si nous y croyons ou si nous n’y croyons pas – non !
Il y a déjà plusieurs considérations qui font de l’existence de ces êtres,une certitude dont nous ne pouvons douter. » MONSIGNOR CORRADO BALDUCCI, théologien du Vatican
* * *
« L’explication est que ces OVNI sont artificielles et contrôlées.
Mon opinion, pendant quelque temps, fut qu’ils ont une origine extraterrestre. »
DR. MAURICE BIOT : grand aérodynamicien et physicien en mathématique.
* * *
«Ces OVNIs sont des engins interplanétaires qui observent systématiquement la Terre, qu’ils soient contrôlés par des hommes ou à distance, ou les deux.
L’information concernant les OVNI, y compris les rapports d’observation, ont été et sont encore officiellement cachée. »
COLONEL JOSEPH J. BRYAN, membre fondateur de l’équipe d’arsenal psychologique de la CIA, conseiller de l’OTAN.
* * *
« Si je deviens Président, je rendrais disponible au public et aux scientifiques n’importe quelle information, que ce pays possède sur les observations d’OVNI.
Je suis convaincu que les OVNI existent parce que j’en ai vu un. »
PRESIDENT JIMMY CARTER, campagne présidentielle de 1976.
* * *
«C’était la chose la plus incroyable que j’ai jamais vu.
Il était gros et très brillant.
Il changeait de couleurs, et il faisait la taille de la Lune.
Un orbe rouge et vert radiait, alors qu’il allait à toute vitesse dans les cieux du sud-ouest de la Géorgie.
Nous l’avons regardé pendant dix minutes, mais aucun d’entre nous ne savait ce que c’était.
Une chose est certaine : je ne me moquerais plus jamais des gens qui racontent avoir vu des objets volants non-identifiés dans le ciel. »
PRESIDENT JIMMY CARTER Interview suivant son observation (avec plein d’autres) d’un OVNI à Leary, Géorgie, Octobre 1969.
* * *
«Je crois que les OVNI sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres…
Les nations du monde travaillent actuellement ensemble dans l’investigation du phénomène OVNI.
Il y a un échange de données international. Peut-être quand ce groupe de nations acquerra des informations plus définies et précises, il sera possible de lâcher l’information au monde. »
GENERAL CARLOS CASTRO CAVERO, Armée de l’Air Espagnole, Ancien Commandant de la Troisième Région Aérienne, 6/27/1976.
* * *
«On m’a questionné au sujet des OVNI.
J’ai publiquement dis, que je pensais que c’était une autre civilisation. »
COMMANDANT EUGENE CERNAN, Commandant, Mission Apollo 17, 1973.
* * *
«A ce moment les rapports d’incidents nous convainquent qu’il y a quelque chose qui se passe et qui doit attirer retenir notre attention.
Les observations d’objets inexpliqués à hautes altitudes et voyageant à grande vitesse dans les périmètres des installations majeures de défense U.S sont d’une telle nature qu’elles ne peuvent pas être attribuées à un phénomène naturel ou à des types de véhicules connus. »
H.MARSHALL-CHADWELL: direction du Renseignement Scientifique,CIA,1952.
* * *
« Nous pouvons dire catégoriquement, que les objets mystérieux ont effectivement apparus et continuent d’apparaitre dans le ciel qui nous entoure. »
GENERAL LIONEL M. CHASSIN, Armée de l’Air Française, Coordinateur de la Défense Aérienne des Forces Alliées de l’Air de l’OTAN,1958.
* * *
«si j’avais été briefé sur les OVNI, je suis certain que cela aurait été clarifié.»
VICE PRESIDENT DICK CHENEY, 2001.
* * *
«Nous avons de nombreux rapports à propos de soucoupes volantes.
Nous les prenons très au sérieux, d’autant plus, lorsque vous avez perdu beaucoup trop d’hommes et d’avions pour avoir voulu les intercepter. »
GENERAL BENJAMIN CHIDLAW, Air Defense Command.
* * *
«Je suis depuis très longtemps convaincu, que les ovni sont bien réelles et interplanétaires.
Nous sommes observés par des êtres venant de l’espace. »
ALBERT M. CHOP, Deputy Public Relations Director, NASA, Ancien porte-parole de l’USAF : Projet Blue Book.
* * *
«Je veux vous transmettre ma vision sur les visiteurs extraterrestres, populairement connus en tant qu’OVNI, et suggérer ce qui peut être fait pour s’occuper d’eux proprement.Je crois que ces véhicules extraterrestres et leurs équipes visitent cette planète depuis d’autres planètes qui évidemment sont techniquement plus avancées que nous.
Nous devons avoir un programme coordonné de haut niveau pour collecter et analyser scientifiquement les données partout sur Terre concernant n’importe quel type de rencontre, et de déterminer comment, nous pouvons interagir d’une manière amicale avec ces visiteurs.
Nous pouvons peut être en premier, leur montrer que nous avons appris à résoudre nos problèmes par des moyens pacifiques, plutôt que militaires, avant d’être acceptés comme des membres totalement qualifiés de l’équipe universelle. (Sur ce point, il manquait totalement de visibilité et d’objectivité !)
Cette acceptation nous donnerait de grandes opportunités, pour faire évoluer notre monde dans plein de domaines.
Il semblerait certainement que l’ONU aurait grandement intérêt à s’occuper de ce sujet proprement et rapidement.
Si l’ONU accepte de poursuivre ce projet, et de lui donner de la crédibilité, peut être que plein de gens qualifiés accepteront de se lancer et fournir de l’aide et de l’information. ( apparemment l’Onu préfère ne pas s’y frotter !)
Pendant plusieurs années, j’ai vécu avec un secret, imposé à tous les spécialistes et astronautes. Je peux désormais révéler que tous les jours, aux USA, nos instruments de radar visualisent des objets d’une forme et d’une composition qui nous sont inconnues.
Il y a des milliers de rapports pour le prouver, mais personne ne veut les rendre publiques. »
COLONEL L. GORDON COOPER, Astronaute de Mercury et Gemini, Message pour les Nations Unies, 1985
* * *
« Alors que je volais avec d’autres pilotes de l’US Air Force au-dessus de l’Allemagne en 1957, nous avons vu de nombreux disques volants radiants au-dessus de nous.
Nous ne pouvions pas dire à quelle hauteur ils étaient exactement.
Alors que je travaillais avec une équipe de tournage pour superviser des tests de vol d’avions sophistiqués à la base Edward de l’Air Force, en Californie, l’équipe a pris en vidéo l’atterrissage d’un étrange objet en forme de disque qui volait au-dessus de leurs têtes et qui se posa sur un lac asséché, à proximité.
L’équipe de tournage approcha de la soucoupe, elle s’éleva immédiatement et s’envola à une vitesse plus rapide que celle de n’importe quel avion connu. »
COLONEL L. GORDON COOPER : Astronaute Mercury et Gemini
* * *
«Je dois dire, que je ne suis pas un chercheur professionnel d’OVNI.
Jusqu’à présent, je n’ai pas eu le privilège de piloter un OVNI, ou de rencontrer son équipage.
Je suis quelque part malgré tout qualifié pour en discuter, surtout depuis que je me suis rendu à la lisière des zones qu’ils fréquentent.
J’ai déjà eu l’occasion en 1951, d’observer pendant deux jours plusieurs de leurs soucoupes, de différentes tailles, volant en formation de combat, généralement d’est en ouest au-dessus de l’Europe.
Ils se déplaçaient à une altitude supérieur à celle que nous pouvons atteindre avec nos avions à réaction.
J’aimerais que vous sachiez que la majorité des astronautes ne sont pas très enthousiastes de parler des OVNI à cause d’un nombre importants de personnes qui vendirent de fausses histoires et de faux documents, en se servant de leurs noms, salissant leur réputation sans hésitation.
Nous sommes nombreux à croire croient aux OVNI et tout autant à avoir eu l’occasion de les voir au sol, ou depuis un avion.
Plusieurs jours d’affilé, alors que nous étions en altitude au-dessus de notre base,nous avons pu voir un ensemble de soucoupes métalliques.
Nous avons essayés de nous en approcher, mais ils étaient capables de changer de direction plus rapidement que nos avions de combat.
Les OVNI existent et je crois qu’ils viennent d’une civilisation technologiquement, beaucoup plus avancée…. »
COLONEL L. GORDON COOPER : Astronaute Gemini et Mercury, Omni,1980
* * *
«…Quand à la vérité concernant l’intervention Alien, et leur présence sur notre planète, un contact pourrait être possible avec cette civilisation.
Bien que leur culture soit un choc, ils sont loin d’être effrayants»
LT.COLONEL PHILIP CORSO Assistant du Conseil de Sécurité Nationale du Président Eisenhower,1997
* * *
«Quand j’étais à la base aérienne de Wright Patterson, nous avons eu des soucoupes volantes qui couvraient la distance de Columbus à Détroit avec l’équivalent de 20,000 miles par heure.
L’énergie Zero-Point représente environ 40-50 mégawatts de pouvoir par centimètre cube d’espace.
C’est beaucoup de pouvoir, si vous pouviez taper dedans à volonté, il n’y aurait plus besoin de gasoil ou de pétrole du tout.
Dépendant du niveau de secret, vous devez passer à travers une vérification significative de votre passé.
Quand vous faites cela, si vous êtes dans un compartiment très étroit, vous signez une déclaration que vous ne divulguerez pas l’existence du projet ou même que vous ne répondrez pas à une question qui pourrait reconnaitre l’existence du projet.
Je connais des gens aujourd’hui, qui ont travaillé sur une des choses sur laquelle j’ai travaillé.
Et si vous leur demandiez de vous en parler, ils vous répondraient : « Non, je ne sais pas de quoi vous parlez ».
Ils ont soixante-dix ans maintenant,et ils refuseront toujours de vous confier ce qu’ils savent.
Si ces gens qui ont fait le design de nos engins et le travail d’analyse, n’étaient pas informés sur l’origine de nos informations, ils n’auraient jamais eu l’idée de savoir d’où cela venait»
PAUL ZYSZ, McDonnell-Douglas, Professeur d’Ingénierie Aéronautique
* * *
«Son Excellence reconnait l’importance du sujet OVNI, à un tel point, qu’au sein du ministère de l’Aéronautique, il existe un Bureau en charge d’étudier le sujet, recevant, analysant et archivant chronologiquement le phénomène observé dans le ciel Brésilien soumis à l’attention du ministère. »
COLONEL SERGIO CANDIOTA da SILVA, Armée de l’air Brésilienne, Assistant du ministère d’Aéronautique,1988.
A méditer !

Source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.