lundi 24 mars 2014

Le vinaigre, un désinfectant extrêmement efficace ?


Une récente étude a mis en lumière le rôle important de l'acide acétique, contenu notamment dans le vinaigre, dans la lutte contre les bactéries. L'acide acétique, le désinfectant du futur ?

D'après une étude menée par une équipe internationale de chercheurs vénézuéliens, français et américains et présentée dans la revue mBio, l'acide acétique tue efficacement les mycobactéries, même la mycobactérie Mycobacterium tuberculosis, ultra-résistante aux médicaments.
Les mycobactéries, responsables de la tuberculose et de la lèpre, posent problème en milieu hospitalier en raison de leur résistance aux désinfectants couramment utilisés. Le chlore est souvent utilisé pour désinfecter les cultures et les échantillons cliniques tuberculeux, mais il est toxique et corrosif. C'est là que l'acide acétique pourrait s'avérer particulièrement utile.
Alors qu'ils étudiaient la capacité des mycobactéries non tuberculeuses à résister aux désinfectants et aux antibiotiques, les chercheurs ont découvert la capacité du vinaigre à tuer les mycobactéries. En testant un médicament nécessitant d'être dissous dans l'acide acétique, ils se sont aperçus que le témoin, traité avec de l'acide acétique seul, avait tué les mycobactéries à l'étude.
Après cette première observation, d'autres tests réalisés en collaboration avec des scientifiques français et américains ont produit des résultats remarquables : des collaborateurs de la faculté de médecine Albert Einstein College of Medicine à New York ont testé des souches tuberculeuses et ont découvert que l'exposition à une solution d'acide acétique à 6 % pendant 30 minutes tuait efficacement la tuberculose, y compris les souches résistantes à la plupart des antibiotiques. La souche Mycobacterium abscessus, un peu plus résistante, a nécessité une exposition à une solution d'acide acétique plus concentrée (10 %), toujours pendant 30 minutes, pour être efficacement éliminée. L'équipe a également testé l'activité de l'acide acétique dans des conditions biologiques « impures » reflétant les situations cliniques réelles, en ajoutant de l'albumine et des globules rouges à l'acide acétique. Ce dernier s'est avéré tout aussi efficace.
« Nous avons réellement besoin de désinfectants moins toxiques et moins coûteux, capables d'éliminer les mycobactéries tuberculeuses et non tuberculeuses, en particulier dans les pays à faible revenu », a déclaré l'auteur référent, Howard Takiff. Même une solution d'acide acétique à 25 % n'est que faiblement irritante. De plus, avec près de 100 dollars américains (73 euros), il est possible d'acheter suffisamment d'acide acétique pour désinfecter jusqu'à 20 litres de cultures ou d'échantillons cliniques tuberculeux, a-t-il précisé.


Vidéo : Trucs et astuces : votre vinaigre maison !

video

Source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.