lundi 7 avril 2014

LES ETATS UNIS SE CROIENT-ILS VRAIMENT LES MAITRES DU MONDE ?

L’intervention active de Washington dans la politique ukrainienne qui s’est soldée par un échec et les sanctions contre la Russie ont montré que les Etats-Unis se croyaient toujours les « maîtres du monde ». Les stratèges américains ne veulent pas remarquer les changements qui s’opèrent dans l’équilibre des forces globales. Ils ont l’intention de continuer à dicter leur ordre du jour aux continents et aux pays. Néanmoins, la politique extérieure des Etats-Unis foisonne de fautes graves et d’actions absolument illégales qui ont transformé des pays entiers en territoires de chaos et d’anarchie. Le moment n’est-il pas venu de priver les Etats-Unis de leurs compétences de gendarme mondial, que d’ailleurs personne ne leur a octroyées ? Cette question rhétorique se transforme en question purement pratique.

De plus, les buts déclarés ouvertement ne correspondent pas aux tâches réelles, souligne Vilene Ivanov, conseiller à l’Académie des sciences de Russie. « Quand ils font semblant de vouloir développer la démocratie ou de faire respecter les droits de l’homme, et que sous ce label ils engagent des actions pratiques, il est évident que cela masque des tâches réelles. Ces tâches réelles sont assez pragmatiques et sont principalement liées aux intérêts économiques des Etats-Unis et aux tentatives de se créer des satellites qui vont les soutenir. Ils ne sont pas regardants sur les moyens d’agir, à commencer par le recours à la force. Ils arrivent souvent à atteindre leurs buts, sans pourtant prévoir les conséquences. Le retour de bâton les frappe eux-mêmes, ainsi que leur politique. »

La politique américaine a eu des conséquences tragiques en Irak et n’a pas réduit la menace terroriste dans le monde. Vient ensuite l’Afghanistan d’où les troupes américaines se retirent. Quand elles étaient localisées dans le pays, la position sociale et économique de l’Afghanistan s’est dégradée, tandis que la production de drogue s’est multipliée. Or, la décision de Washington de suspendre la coopération avec Moscou dans la lutte contre la drogue fera le jeu des organisations mafieuses afghanes de narcotrafiquants, a déclaré le service fédéral russe de contrôle des stupéfiants… Une histoire dramatique s’est également déroulée en Libye, et des choses pas très claires se déroulent en Syrie.

Même si l’on considère les pays qui sont plus proches du territoire américain, les partisans fervents de la démocratie américaine ne sont pas nombreux. De plus, il y a des adversaires irréductibles, en l’occurrence le Venezuela. Il est tout à fait évident qu’après l’écroulement de l’URSS le monde est devenu plus dangereux. Ainsi, n’ayant plus de force qui la retienne, ni de contrepoids, la seule superpuissance se croit tout permis et agit en toute impunité. Elle est devenue dangereuse pour son entourage et pour elle-même. Dans ce contexte, la victoire des Etats-Unis dans la guerre froide peut être considérée comme un krach grandiose.

Les Etats Unis ne doutent de rien et leur arrogance est sans limite, en témoigne le nouveau secrétaire d’Etat américain John Kerry, qui a déclaré : "Les Etats-Unis continueront à propager la démocratie et les valeurs américaines dans le monde entier. Il est indispensable d’offrir à toutes les parties du monde la même possibilité de choisir que celle qui nous a rendus meilleurs et plus forts. Nous voulons associer le reste du monde au choix que nous avons fait "… Nous savons ce que cela veut dire, car par expérience nous constatons que les USA ont l’habitude d’emmener la démocratie et la liberté en noyant les populations civiles sous des tapis de bombes ! Les pays qui ne pensent pas comme eux sont remis dans le droit chemin de grés ou de force … ils seront de facto associés au chois que les USA ont fait pour eux !

Selon M. Kerry: «les Etats-Unis déploieront également des efforts importants pour propager les valeurs américaines à travers le monde"…l’avis des intéressés est sans importance, les USA décident ce qui est bien pour l’ensemble de la planète ! Pendant ce temps, dans leur propre pays, le taux de pauvreté explose et de nombreux américains en sont réduits à demander la charité et à faire la queue pour essayer d’obtenir des aides sociales afin de survivre !

Les USA, comme toute nation, se sont écrits un roman national et se sont inscrits dans un système d’autoreprésentation qui part de la conquête de tout un territoire aux dimensions d’un sous-continent. Les USA se sont bâtis sur un génocide et sur l’esclavage. Aujourd’hui les contradictions et l’aveuglement du système américain le mènent soit à sa propre perte, soit à la seule issue possible : la guerre mondiale.

Par DIMITRI, en flânant sur le net …

http://2ccr.wordpress.com/category/etranger/etats-unis/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.