lundi 1 septembre 2014

Les insubmersibles : de la sphère financière aux cabinets ministériels.

Extrait prémonitoire de la conférence de Frédéric Lordon « De quoi ce que nous vivons est-il la crise ? Trousses de secours en période de crise » donnée le 6 décembre 2012. Déjà Emmanuel Macron est dans le viseur…
« […]Ce sont les mêmes qui circulent, de la sphère financière, aux cabinets ministériels, ou passage par les médias éventuellement, grande industrie, etc, etc… Il faudrait donner des noms ; regardez : sachez que le secrétaire générale adjoint de l’Élysée, donc l’un des collaborateurs les plus importants de François Hollande, s’appelle Emmanuel Macron, il vient de la banque Rothschild. Est-ce que vous imaginez que ce monsieur peut arriver à l’Élysée avec le projet politique de faire du mal à la finance ? Poser la question c’est y répondre.
Mais on avait le même avant. François Pérol, lui aussi secrétaire générale adjoint de l’Élysée mais sous Nicolas Sarkozy venait de la banque, ah, Rothschild aussi. Et puis après avoir été directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy quand il avait été au Ministère des Finances, donc suivez bien ; Inspecteur des Finances, directeur de cabinet au Ministère des Finances, associé gérant chez Rothschild, secrétaire général adjoint à l’Élysée, d’où il sort pour prendre : la tête de la banque populaire Caisse d’Épargne, c’est-à-dire à peu près la plus grosse banque du pays. Vous comprenez là que la confusion des genres est totale !
Donc l’appareil d’État est vérolé à cœur. Et c’est de là que vient l’impossibilité entre autre. Il ne faut pas espérer la moindre réaction des élites politiques, car ces élites politiques sont, je l’excuse du mot, elles sont macquées à la finance et définitivement. Et ce qui est absolument terrible c’est que la soi-disant alternance de 2012 reconduit exactement les mêmes mécanismes structuraux, je veux dire à l’identique !
Les identités personnelles des gens ne sont rien du tout, ce qui compte c’est leurs identités sociales. A l’identique ! Donc vous voyez on est très très mal partis […] »
Les insubmersibles : experts ou pantouflards qui naviguent de cabinet en commission ou en mission d’étude gouvernementale quels que soient les gouvernements.


elcorreo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.