mardi 7 octobre 2014

Manger méditerranéen diminue les risques d’obésité infantile

Géorgie, Tbilisi : les candidats au Guiness Book des Records pour le prix des enfants les plus lourds au monde, respectivement 62kg et 26kg à 5 ans et 15 mois. © AFP PHOTO/VANO SHLAMOV

Géorgie, Tbilisi : les candidats au Guiness Book des Records pour le prix des enfants les plus lourds au monde, respectivement 62kg et 26kg à 5 ans et 15 mois. © AFP PHOTO/VANO SHLAMOV
Les enfants consommant une alimentation méditerranéenne auraient 15 % moins de risques de devenir obèses.

Légume, fruits, noix, poissons et céréales sont les aliments principaux du régime méditerranéen. Questionnés sur leurs habitudes alimentaires, des familles de 8 pays européens ont participé à l’étude menée par l’Université de Gothenburg en Suède. Selon Science Daily, le poids, la taille, le tour de taille, et l’indice de masse corporelle ont été mesurés pour chacun des participants.

Les résultats ont montré que le risque d’obésité diminuait de 15 % chez les enfants consommant une alimentation méditerranéenne. Ces résultats sont indépendants de l’âge, du sexe, du statut socio-économique des patients et de leur pays d’habitation. Les chercheurs ont également mis en avant qu’il n’existait pas de répartition géographique distincte du régime méditerranéen. Contrairement à ce qui pourrait paraître logique, les enfants Suédois ont adopté ce régime en plus grand nombre que ceux habitant l’Italie ou même l’île de Chypre – pourtant située en plein cœur de la méditerranée.

Pour le Dr Gianluca Tognon, en charge de l’étude, « le régime alimentaire méditerranéen n’est plus une particularité spécifique aux pays méditerranéens. Prenant en compte ses potentiels effets bénéfiques pour la prévention de l’obésité, ce régime alimentaire devrait faire parti des stratégies de prévention européennes. »

goodplanet.info 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.