dimanche 9 novembre 2014

Plastiques alimentaires: comment repérer les bouteilles d'eau toxiques


L'eau minérale des bouteilles en plastique contient deux fois plus d'hormones (féminines ou masculines) que celle stockée dans des bouteilles en verre ou l'eau du robinet. Autrement dit, le plastique libère dans l'eau ce que l'on appelle des perturbateurs endocriniens. Leurs effets à très faible dose sont encore très mal connus, mais ils sont soupçonnés de modifier chez l'homme le développement et les fonctions sexuelles et reproduc­trices. L'étude conduite par deux chercheurs allemands est publiée dans la revue Environmental Science and Pollution Research.

Reconnaître les bouteilles d’eau toxiques.

PET ou PETE – on l’utilise pour les bouteilles jetables. Ces bouteilles peuvent libérer des métaux lourds et des substances chimiques qui affectent l’équilibre hormonal.
PEHD – plastique qui ne libère pratiquement aucune substance chimique. Les experts recommandent de choisir ces bouteilles lors de l’achat d’eau en bouteille, car c’est probablement l’eau la plus saine que vous pourrez trouver sur le marché.
PVC ou 3V – libère deux substances chimiques toxiques qui affectent les hormones dans votre corps.
PEBD – cette matière plastique ne peut pas être utilisée pour fabriquer des bouteilles, des sacs en plastique même si elle ne libère pas de substances chimiques dans l’eau.
PP – une autre matière plastique de couleur blanche ou semi-transparente, utilisée comme emballage pour les sirops et les pots de yaourt.
PS – libère des substances cancérogènes, et on l’utilise couramment pour produire les tasses à café et les sachets de restauration rapide.
PC ou plastique non étiqueté - le plastique le plus dangereux dans la production alimentaire qui libère des substances chimiques BPA, et il est souvent utilisé pour produire des bouteilles d’eau pour le sport et les contenants pour aliments.
A compter d’aujourd’hui, vérifiez le fond de la bouteille plutôt deux fois qu’une!
Sources:
Healthy Food
Swag Actu


Dans la majorité des plastiques employés aujourd'hui, la fabrication nécessite l'emploi de molécules d'hydrocarbure. On estime qu'en 2006, 4% du pétrole global est utilisé pour cette industrie.
Il existe plusieurs sortes de plastiques destinées bien souvent à des usages différents. C'est pourquoi un système à 7 codes a été mis en place.
Ceux que l'on rencontrent le plus fréquemment sont :
fonctionnement récupération eau de pluie
Le PET : Polyéthylene Terephthalate. Souvent utilisé pour les bouteilles de boissons gazeuses, d'huile de cuisine, pour sa transparence, sa résistance aux chocs, son faible poids et son imperméabilité à l’eau, aux gaz et aux arômes. S'il est actuellement le plastique le plus recyclable, une étude italienne récente a démontré qu'au delà d'un certain temps de stockage de l'eau dans une bouteille en PET, un phtalate probablement cancérigène pourrait s'y développer.
fonctionnement récupération eau de pluie
Le PEHD: Polyéthylene haute densité, qui représente 50% du marché et se retrouve dans les bouteilles de jus de fruits, de détergents. Il est opaque ou translucide, rigide, résistant aux chocs, étanche, imperméable aux corps gras et barrière aux produits chimiques.
cycle recyclage plastique
Le recyclage du PET et du PEHD: Après le tri effectué par les habitants, les bouteilles sont envoyées dans un centre de tri où elles sont séparées par type de plastique. Conditionnées ensuite en balles, elles sont dirigées vers les différentes usines de recyclage où, broyées et mélangées à la matière plastique vierge, elles deviendront de nouveaux objets.
fonctionnement récupération eau de pluie
Le PP: Polypropylène présent essentiellement dans les objets plus durs comme de la vaisselle en plastique, des récipients alimentaires réutilisables, des gourdes, les emballages de margarine...De faible densité (environ 0,95), il concilie des propriétés chimiques, thermiques et électriques. Il n'est actuellement pas recyclable en dehors de l'industrie.
Méfiance avec le polycarbonate : des biberons , des bonbonnes d’eau de 20 litres et certaines de 3,5 litres sont faits de polycarbonate translucide. Mais ce plastique contient du bisphénol-A, un produit chimique oestrogénique qui peut interférer avec la manière dont les hormones guident le développement foetal.
Current biology avril 2003: l’exposition de souris enceintes au bisphénol-A a entraîné des erreurs de divisions cellulaires du foetus. Une autre étude à permis de constater des anomalies reproductives chez des rats mâles exposés dans l’utérus à de faibles niveaux de bisphénol-A.
Il a été démontré que le bisphénol-A présent dans le plastique pouvait s’exfiltrer s’il était chauffé ou exposé à des solutions acides ou après une utilisation prolongée. Préférez donc les biberons en verre ou en PP.

eco-sapiens.com 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.