lundi 17 février 2020

LES 21 COMMANDEMENTS POUR ÊTRE MALADE

 

1) évitez tout exercice physique ;
 
2) restez bien enfermé chez vous et laissez bien les volets fermés le jour et la nuit ;
 
3) grignotez le plus souvent possible, chips, gâteaux secs, confiseries , pâtisseries et surtout en regardant la télé;

4) ne buvez jamais d'eau structurée, préférez les boissons sucrées ou gazeuses, coca, jus de fruits et café bien serré ;
 
5) ne négligez jamais les apéritifs avant chaque repas, avec une cigarette c'est préférable ;
 
6) après l'apéro, n'oubliez pas de chauffer votre repas au micro-ondes ; c'est tellement rapide ;
 
7) mangez copieusement ; charcuterie en entrée, de la viande en plat, de préférence industrielle tous les jours avec des frites, du beurre ; n'oubliez pas la crème fraîche et desserts systématiquement ;
 
8) allez le plus régulièrement possible dans les fast-foods. C'est si pratique ;
 
9) consommez du lait et des yaourts pour le calcium et beaucoup de jus d'oranges en bouteille pour les vitamines ;
 
10) dès la moindre indisposition, appelez votre médecin et absorbez scrupuleusement les antibiotiques, les somnifères, les tranquillisants qu'il vous prescrira ;
 
11) critiquez tout et tout le monde, votre voisin, les étrangers, etc.
 
12)  n'oubliez pas d'avoir confiance en ce que le monde médiatique vous raconte. Donc  écoutez  tous les jours la radio et lisez la presse ; regardez tous les jours les infos à la télévision. Imprégnez-vous de toute la misère du monde, des crimes, des viols, des génocides, des attentats,  des catastrophes ;
 
13)  ressassez, ruminez toutes les crasses dans le monde. Rêvez à vos vengeances et prêchez une bonne guerre, seule solution pour remettre de l'ordre dans cette société pourrie ;
 
14) croyez et espérez dans les gens qui vous représentent : éluspolitiques, journalistes, représentants syndicaux ;
 
15) n'ayez aucune passion, aucun but, évitez toute création dans votre vie, cantonnez-vous a ce que la société vous apporte ;
 
16) fuyez les gens enthousiastes, les optimistes ;
 
17) passez beaucoup de temps devant les jeux vidéos, utilisez le plus possible votre portable en l'ayant toujours avec vous, (aux toilettes, sur votre table de nuit, etc).
 
18) arrangez-vous pour être toujours occupé, "sur-occupé" et consacrez peu de temps à vous-même. Passez du temps dans les plaisirs et divertissements éphémères  (achats en tout genre), etc.
 
19) évitez tout changement dans votre vie, ne vous écoutez pas, mais demandez des conseils aux autres, ils savent pour vous ;
 
20) consommez des produits issus de l'agriculture conventionnelle, ils sont plus sécurisés  et surtout plus riches en produits chimiques ;
 
 21) dernière chose, n'oubliez pas de faire un don aux associations de Recherche pour le Cancer (ARC) en prévision de votre prochain cancer.

Source 

samedi 8 février 2020

Ces plantes qui tuent le cancer


L’Absinthe (artemisia annua L) connue depuis des millénaires était utilisée pour soigner le paludisme, et des chercheurs viennent de découvrir qu’elle pourrait détruire 98% des cellules cancéreuses du poumon.
Toute plante est considérée comme nuisible à moins qu’on ne lui trouve finalement des propriétés bénéfiques à notre santé… Prenons par exemple l’Absinthe, cette plante, dont on fait une boisson anisée, interdite pendant des années, soupçonnée à juste titre d’attaquer les centres nerveux de ceux qui en abusaient, est de nouveau autorisée.
C’était, au 19ème siècle, la boisson favorite des artistes, et de Van Gogh à Verlaine, en passant par Émile Zola, qui en décrivait les ravages dans son célèbre « Assommoir », ils ne dédaignaient en abuser, et on a pensé longtemps que la Thuyone, l’une de ses molécules, pouvait amener à la folie.
Or aujourd’hui, des études ont prouvé qu’il n’en était rien, et elle connait aujourd’hui un certain succès. lien
Mais l’Absinthe cache d’autres propriétés, notamment celle de guérir le cancer.
Tout viendrait de tombes découvertes à Mawangdui, en Chine, à l’est de Changsha, dans le Hunan, site fouillé en 1972, et contenant entre autres des rouleaux manuscrits lesquels concernaient la médecine chinoise et notamment des plantes médicinales. lien
Ces textes datant de 168 avant notre ère évoquaient les propriétés de l’artémisinine, composé chimique extrait de l’absinthe. lien
Plus près de nous, des chercheurs de l’université de Washington Narendra P.Singh et Henry C. Lai, ont publié une étude démontrant que l’artémisinine pouvait soigner efficacement des cancers. lien
Même si la question fait débat, la piste semble tout de même intéressante. lien
Et puis de nombreuses autres plantes médicinales auraient aussi la faculté de soigner le cancer : le Pissenlit par exemple…
Selon une étude récente de l’université de Windsor au Canada, les racines de Pissenlit seraient bien plus efficaces que la chimiothérapie.
Les effets cytotoxiques de l’extrait de racine de Pissenlit pourrait tuer jusqu’à 96% des cellules de la leucémie myélomonocytaire chronique (forme de cancer du sang) 48 heures seulement après assimilation.
La découverte des propriétés de cette plante est presque du domaine du hasard : le Docteur Caroline Hamm, une cancérologue, a constaté que l’une de ses patientes buvait régulièrement du thé aux racines de pissenlit dans la salle d’attente, et que sa santé s’améliorait…
Elle s’en est ouverte auprès d’un biochimiste, Siyaram Pandey, professeur à l’Université de Windsor au Canada, lequel a entrepris des recherches, aidé par ses étudiants.
Il a fait des essais sur le sang de patients différents et a fini par constater : « l’extrait de racine a tué les cellules de façon très sélective. Les cellules saines n’ont pas été tuées, alors que les cellules cancéreuses oui  ». lien
Amusant si l’on songe au sens de l’expression « sucer les pissenlits par la racine » …lien
Quittons le Pissenlit pour une autre plante qui suscite depuis des années de sévères polémiques : le Chanvre.
Contre toute attente, le Chanvre, lui aussi, peut lutter efficacement contre le cancer.
En effet, s’il faut en croire l’Institut National du Cancer des États-Unis, les cannabinoïdes du cannabis aident à éradiquer le cancer en tuant les cellules endommagées de l’organisme, tout en protégeant les cellules saines. lien
Il était déjà connu que les cannabinoïdes pouvaient « être utiles » en aidant, entre autres, les patients à supporter la douleur, et à stimuler leur appétit, mais avec cette découverte, il y a de quoi donner de nouveaux arguments à ceux qui en demandent depuis longtemps la dépénalisation du cannabis.
Quittons le chanvre pour un arbre d’Amazonie, le Graviola.
Des recherches en laboratoire ont démontré que des extraits du fruit de cet arbre, appelé Guanabana, (corossol en anglais) peut lutter contre le cancer avec un traitement entièrement naturel qui ne provoque ni nausées, ni perte de poids, ni perte de cheveux, tout en protégeant le système immunitaire.
Depuis 1976, le Guanabana s’est avéré en effet un agent très efficace lors de plusieurs tests effectués en laboratoires.
Une étude publiée dans le « journal of natural Products » a déclaré que ce fruit peut tuer sélectivement les cellules cancéreuses du côlon avec une capacité supérieur à 10 000 médicaments de chimiothérapie. lien
Plus de renseignements sur ce lien.
Même les feuilles de l’arbre Graviola peuvent agir contre le cancer, et seraient particulièrement efficaces contre les cancers du colon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas. lien
Pour être tout à fait complet il faudrait évoquer d’autres plantes connues pour leurs propriétés anti-cancer comme par exemple la Morelle noire, la Chicorée sauvage (Cichorium intybus), et la Glabra de salsepareille, découvertes dues à des scientifiques de l’Université de Floride, de Case Western Reserve University, et le l’Université de médecine de King George, en Inde. lien
Et ce n’est pas tout : une recherche menée par Ratna Ray, professeur agrégé de pathologie, accompagné de son équipe de l’Université de Saint Louis, a mis en évidence l’action positive de l’extrait de Melon Amer, lequel réduit la croissance des cellules cancéreuses, stoppant aussi la croissance de celles du cancer du sein et de la prostate. lien
Toujours grâce au jus de Melon amer, une étude émanant de l’Université du Colorado, à démontré qu’il limitait la capacité des cellules cancéreuses pancréatiques à métaboliser le glucose, réduisant ainsi la source d’énergie des cellules, et permettant par la suite de les détruire.
On pourrait ajouter à cette longue liste des plantes médicinales anti-cancer, la Chirette verte, la luzerne, l’anis, la nymphée odorante, l’Arjuna, l’Ashwagandha, le Chardon béni,  l’Actée à grappes noires, l’Aigremoine, la Chélidoine, cette fameuse plante qui guérit aussi les verrues en appliquant le suc jaune sur celles-ci, le Nerprun purgatif, le Clajeux, la Boswellia serrata, le Cordyceps, la chimaphila Umbellata, le Phytolacca americana, le Pétasite, le Lapacho, la Suma, variété de Ginseng Brésilien, la violette odorante, le trèfle des près, la Drosera à feuilles rondes, (plante carnivore) le Serenoa repens, le Polypodium decumanum, la Valériane, le Saule blanc, l’Estragon, le Pastel des teinturiers, l’Oseille crépue, le Zédoaire, (variété de curcuma) la Dionée attrape-mouche, (autre plante carnivore) l’espinheira Santa, le Mullaca, le Mutamba
Concluons avec quelques autres plantes qui seraient utiles pour lutter contre le cancer, comme le Curcuma, l’Hydraste du canada, le Chardon-marie, l’Echinacea, le Gingembre, la Gotu Kola, la Bardane, l’Achillée millefeuille, le Romarin.  lien
Mais ne faudrait-il pas d’abord lutter en amont, afin d’éviter d’hériter de cette terrible maladie, responsable chaque année de la mort de 150 000 personnes en France ? lien
On sait déjà que la pollution radioactive est un vecteur redoutable du cancer, de la leucémie, (lien) mais on sait moins que dans nos lessives se trouvent des agents dangereux capables de provoquer allergies, voire même des cancers.
En effet, s’il faut en croire la revue « 60 millions de consommateurs », certaines lessives contenant des produits cancérigènes et toxiques pour le foie.
12 marques de lessive, sur 14 testées, ont été jugées coupables d’utiliser des produits chimiques dangereux, et si elles garantissent des t-shirt sans taches, le colorant « rhodamine B » qu’elles contiennent est soupçonné d’être « irritant cancérogène probable  ».
Seules 2 marques, Ecover et Rainett, ont trouvé grâce aux yeux des testeurs de la revue. lien
Il n’y a hélas pas que certaines lessives qui soient dangereuses, toujours d’après le même magazine, il existe plus de 100 produits du quotidien qui sont dangereux.
Des aliments, aux cosmétiques, en passant par les détergents, ceux qui ont été passés au crible des enquêteurs, n’ont pas donné un résultat très encourageant. lien
Pour en revenir au nucléaire, autant il est possible de se passer des lessives, et autres produits de consommation dangereux, autant il devient de plus en plus compliqué d’éviter la pollution radioactive.
On sait aujourd’hui que celle de Fukushima a traversé l’Océan, et se retrouve sur les côtes américaines, mais elle se trouve aussi maintenant dans l’eau du robinet des consommateurs de Tokyo  : on a mesuré une augmentation de la contamination radioactive de l’eau de consommation de 24%. lien
Comme dit mon vieil ami africain : « il est plus facile d’empêcher la maladie que de tenter de la soigner  ».
L’image illustrant l’article vient de dinafem.org
Merci aux internautes pour leur aide précieuse.
Ce lien précise comment utiliser ces plantes
Olivier Cabanel
Articles anciens
Atchoum
L’huile de l’arbre
Un article à la noix
A table avec les sauvages
A table avec les insectes
Des racines et des arbres
Finissez vous assiettes
Main verte pour tomate rouge
La drogue ce tabou
Ces plantes qui font trembler Big-Pharma
Arrêtez la terre, je veux descendre
A l’oreille des feuilles
La terre folle
Au bois de mon cœur
Les dessous du chou
Le jardin extraordinaire
Des piquants qui protègent
Ces plantes qui tuent les virus
L’amarante, plante espiègle
Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi
Aimer la Terre
Les avancées de l’immobile
A l’aide d’iode
N’écrasez pas le champignon
Jamais déçu par le chou
Sauvé par l’écorce

vendredi 24 janvier 2020

Revenir à soi



Revenir à soi, comme dans reprendre conscience après une perte momentanée de présence. Revenir à soi comme dans cesser de se perdre dans tous les manèges pour revenir aux choses essentielles.
Avez-vous parfois l’impression que vous ne suffisez plus à la demande? Des autres, de la société, de votre employeur, de votre conjoint, de vos enfants? Que sollicités par tant de centres d’intérêts et de réseaux sociaux, vous ne vous appartenez plus, vous courez d’un côté à l’autre sans vous arrêter mais malgré cette course effrénée, vous avez toujours l’impression de manquer quelque chose?
Effectivement, nous manquons quelque chose dans cette folie contre la montre qui caractérise notre société. Nous manquons de véracité, de simplicité, d’authenticité, de vulnérabilité, de relations vraies… nous manquons de temps pour revenir à soi, à nous et refaire connaissance avec la personne que nous sommes en train de devenir, souvent à notre insu.
Quand avez-vous pris le temps de vous arrêter quelques jours pour faire le point sur votre vie au cours des dernières années? Il y a tant à voir et à faire que nous oublions qu’il y a tant à être aussi. Seulement être. Là. Soi. Présents. À nous.
Nous nous perdons à vouloir aller faire tourner des ballons sur notre nez un peu partout. Nous voulons être vus et entendus mais nous ne nous voyons plus et nous ne nous entendons plus nous-mêmes.
Qui est cette personne qui habite notre corps maintenant? Que veut-elle? Que fait-elle? Est-elle encore en lien avec notre âme ou s’évertue-t-elle à suivre une mode pour exister dans le regard des autres tout en oubliant d’exister pour vivre en paix avec elle-même?
La Vie nous challenge sans arrêt. Le buffet qu’elle nous sert jour après jour est bien garni. Mais nous n’avons pas à manger tout ce qu’il y a sur le buffet en un temps record. Nous pouvons choisir aussi. NOUS choisir.
Nous pouvons dire NON à toutes les sollicitations qui ne nous élèvent pas, qui ne rejoignent pas le chemin de notre cœur. Nous pouvons dire non à ce qui nous fait bien paraître pour choisir d’être mieux avec nous-mêmes. Nous pouvons choisir de faire moins partie de la « gang » et plus partie de Nous.
Le bonheur ne viendra pas des autres, des activités, des groupes. Le bonheur vient de Soi. Nous passons notre vie à le chercher auprès des autres, dans toutes sortes d’évènements qui, au final, bien souvent, nous éloignent de nous plutôt que de nous permettre de nous en rapprocher.
N’est-il pas temps maintenant de revenir à soi? De nous remettre en communication avec nous-mêmes? De réapprendre à nous écouter, à nous faire la Vie douce, à faire des choix plus sains, moins dans l’urgence de faire, plus dans la paix de l’être?
Revenir à soi, c’est aussi faire le bilan de ce que nous sommes maintenant et de ce que nous choisirons de conserver pour être plus heureux. C’est aussi se délester de ce qui nous détourne de nous-mêmes, de ce que nous sommes profondément, de ce à quoi nous aspirons, de ce à quoi notre âme aspire.
Revenir à soi pour aller plus simplement vers les autres, dans la naissance de relations plus authentiques, moins dans l’image, davantage dans le cœur. Revenir à soi pour y trouver le bonheur, enfin.
Diane Gagnon
www.dianegagnon.com


SORTIR DE LA MASSE POUR REVENIR À SOI…
Pour la plupart d’entre nous, nous avons appris à nous fier à notre monde extérieur pour prendre nos décisions. Que ce soit des décisions qui concerne notre santé, notre travail professionnel, ce que nous nous donnons le droit ou non de ressentir et d’exprimer, les valeurs que nous prônons, etc. Parfois même, nos rêves sont dictés par l’extérieur sans que nous nous en rendions compte.
Dans notre monde actuel, il est temps de faire un travail sur soi pour revenir à l’écoute de notre voix intérieure. Sans l’écoute de cette voix, qui nous murmure ce qui est bon pour nous et ce qui ne l’est pas, nous risquons d’être malheureux et insatisfaits, de ne plus sentir notre élan de vie et parfois même de tomber malade.
Je vous encourage donc à faire des choix qui vous aideront à mieux vous connaître, à mieux comprendre ce qui vous empêchent d’être vous-mêmes et qui vous amèneront inévitablement à apprendre à vous faire confiance et à être à l’écoute de votre voix intérieure.
Toutefois, rappelez-vous que lorsque ça fait des années qu’on écoute l’extérieur, ça demande du temps, de la patience et de la persévérance pour arriver à s’écouter soi-même. Il n’y a pas de solution magique. C’est un pas à la fois.
JOSÉE BRISSETTE

vendredi 27 décembre 2019

L'intelligence...


L'importance de l'énergie sexuelle

  Savez-vous... Que quand vous entrez dans une femme, vous êtes à l'intérieur d'un autre être humain, vous êtes à l'intérieur d'elle ?
Avez-vous déjà réalisé à quel point c'est sacré ?

Que c'est la chose la plus proche de l'unité que tu vas jamais éprouver, et qu'elle tient ce cadeau pour toi...
Que vous pouvez retourner dans l'utérus et au point de création... Que vous pouvez planter les graines de la création aussi...
Que quand tu la quittes, elle sent la séparation alors que tu sors physiquement et la laisse vide...
Qu'être autorisé à l'intérieur d'elle est un cadeau, un honneur, quelque chose de sacré, et que c'est votre travail de connaître, respecter et honorer ceci...
Que son cœur est lié à son sexe, et quand vous voulez entrer dans son sexe, vous entrez dans son cœur aussi...
Qu'elle ressent tout quand vous entrez, car toute votre énergie est transmise à elle.
C'est pourquoi vous avez la responsabilité d'entrer dans la transparence de vos intentions, car elle ressent toutes les façons dont vous pourriez l'utiliser pour éviter de ressentir votre propre douleur ou vos émotions.
Vous devez être conscient de la raison pour laquelle vous entrez, et de ce que vous remplissez en elle...
Ce "sexe" est l'union cosmique de l'énergie féminine et masculine, une rencontre sacrée de polarités, et que cela n'a rien à voir avec un orgasme, la taille, un autre numéro pour votre collection, ou votre valeur ...
Ce qui ouvre vraiment une femme, c'est d'aller au fond, mais pas d'aller au fond d'elle, d'aller au fond de soi, de se connaître, et plus tu es capable d'entrer, plus tu peux entrer dans une femme aussi...
 
 
 
L'importance de l'énergie sexuelle
 
L’importance de la sexualité responsable ou de la sexualité sacrée
Il ne faut pas prendre le terme sexualité sacrée au sens dogmatique ou religieux, mais dans celui du respect de soi et de l’autre en cette époque du réveil de la terre ou l’être humain cherche plus de sens à sa vie .  
Comment passer d’une sexualité dite ordinaire à une sexualité sacrée ? En réalité qui me l’enseigne, cette sexualité ? Je suis conçu par un acte sexuel. La grande majorité des êtres réduisent l’acte sexuel  à l'acte physique.
 
Aujourd’hui, je suis fortement perturbé par ce que vivent les femmes, les jeunes femmes et aussi les jeunes gens dans cette sexualité débridée devenue pornographique.
 
Nous avons vécu des révolutions sexuelles pour sortir de l’influence de la religion, mais jusqu’où sommes-nous allés ? Et j’envie de dire qu'il y a danger, danger par ce que j’ai des témoignages de filles dont leur première expérience s'est passée avec deux hommes ou trois hommes en même temps, tandis que d’autres cherchent la performance du nombre d’actes avec des partenaires différents en  les banalisant et en considérant leur corps comme une marchandise. Ce phénomène est  amplifié par les médias. Cela peut littéralement déstructurer un individu. Nous sommes aujourd’hui dans une société de consommation où le corps est devenu  un bien de consommation.
 
Alors que si je m’écoute intérieurement, si j’écoute mon corps, cela va se faire dans l’intelligence du cœur  et non dans le désir de combler une frustration.
 
Alors l’homme se heurte dans la relation quotidienne à la frustration de la femme parce que la femme n’est pas nourrie dans la sexualité. L’homme  n’ayant pas travaillé cette intelligence du cœur est désarmé pour alimenter cette frustration de la femme et  impuissant à aimer et à célébrer cet amour au travers de l’union des corps .
Ce qui est observable c’est que l’on voit une recrudescence de  l’homosexualité, autant masculine que féminine. Que les homosexuels ne m’en tiennent pas rigueur, mais je suis obligé de rappeler qu’un homme et une femme sont faits d’organes différents et le vagin de la femme est fait pour recevoir le pénis de l’homme.  Quelle est cette recherche au travers de l’homosexualité où chacun essaie de trouver des réponses à son héritage familial, généalogique ou blessure et qui va trouver une solution au travers de l’homosexualité, dans une quête désepérée d’amour ? Je peux être un homme et me sentir profondément féminin, je peux être une femme et me sentir profondément masculine. Dans cette perte d’identité sexuée, arrive parfois l’intervention chirurgicale pour que ce qui est à l'extérieur corresponde à ce qui  est à l’intérieur.
 
L’échange énergétique entre le corps de l’homme et de la femme qui s’unissent sans avoir nettoyé leurs émotions est imprégné des blessures et des dépendances de l'histoire de chacun.
Nous accordons aujourd’hui de l’importance à bien se nourrir, à sortir de cette malbouffe. Mais que savons-nous sur « la malsexualité ? »
Exemple : il nous paraîtrait choquant de donner une voiture à un jeune qui n’a jamais appris à conduire, et pourtant c’est que nous faisons dans le domaine de la sexualité. On l'utilise sans avoir appris à conduire son propre véhicule qui est le corps. Dans cette humanité en désespérance, on ne connaît pas son corps. Souvent c’est lors l’arrivée d’un handicap que l’on se rend contre de son l’importance.
Dans la mythologie on raconte que la femme était une déesse et l’homme un dieu. A cette époque la femme savait qu’elle était amour, amour pur et l’homme savait qu’il devait servir cet amour pur pour pouvoir récolter le nectar. Il savait qu’il devait honorer la femme pour que la femme s’ouvre comme une fleur et permette à l’homme de se nourrir de son nectar et en ces temps-là, l’homme et la femme savaient qu’ils se nourrissaient par cet acte d’amour  vécu en conscience et sans attachement. Parfois quand ils étaient séparés, ils savaient que lorsqu’ils se retrouvaient, ils communieraient dans l’acte.
 
 
Un acte d’amour vécu en conscience au travers d'une sexualité nourrie et équilibre.
Il serait bon que l’acte sexuel soit aussi pourvu d’un engagement, que nous soyons l’un et l’autre dans la vérité, que nous osions exprimer ce que nous ressentons réellement, que nous soyons capables d’être fidèles à notre engagement ; ce qui était réservé aux initiés est possible pour tous dans cette nouvelle ère car nous savons aujourd’hui que la sexualité débridée est aussi à l’origine d’un tel chaos. La sexualité n’est pas là pour servir le plaisir, elle est là pour servir l’amour. Nous commençons à sortir de cette ère patriarcale où la femme était soumise à une sexualité physique et comme la nature profonde de la femme est d’aimer, elle a fini par croire que l’amour  au travers de la sexualité devait passer par le déchaînement de son corps, par une quête désespérée de l’orgasme.
L’homme doit dépasser la peur d’être absorbé par la femme. Le jour où l’homme  accepte d’être aspiré par le vagin de la femme, alors il a gagné et il n’y a rien de plus merveilleux qu’un homme qui a compris cela. Une femme qui ne peut pas donner tout l'amour qu’elle a en elle est une femme qui se meurt intérieurement. A partir du moment où une femme va donner tout l'amour qu’elle a en elle, elle va le  faire remonter au travers du pénis de l’homme pour toucher le cœur de l’homme.
 
Nous pouvons inverser ou ralentir le processus de vieillissement.
 « Si le sperme venait à être gaspillé, Dieu se vengerait tout comme Il le fit avec Onan dans la Genèse 38 :7-9. »
 
Le sperme sacré, s’il n’est pas éjaculé se transforme en énergie, en électricité transcendante. Si avec l’ens-seminis nous pouvons donner vie, alors avec l’ens-seminis nous pouvons donner vie à nous même, en nous transformant en véritable sur-homme dans le sens multidimensionnel. Avec l’aide de certains mantras, cette énergie monte tout le long de la colonne par des canaux ultra sensibles  jusqu’au cerveau. Ce type d’énergie se développe et se dilue dans la masse cérébrale ouvrant notre pouvoir à la psyché, comme les faisaient Beethoven et d’autres.
Aujourd’hui, notre cerveau est dégénéré parce que depuis de nombreux siècles  nous avons extrait  de nos organismes l’entité du semens. En fait nous l'utilisons pas seulement pour donner la vie, mais pour le plaisir, la luxure, en jouissant démesurément et le cerveau en subit les conséquences. Nous pouvons inverser ce processus par la transmutation de l'entité du semens (en évitant l'éjaculation).  L'énergie ainsi gardée circule  par l'intermédiaire de nos glandes gonades passant d'un vase à l'autre et, voyageant le long des cordons spermatiques pour finalement atteindre la prostate, cet organe si précieux qui agit sur les  transformations de l'entité du semens produit ainsi des hormones. Se produisent alors d'extraordinaires changements psychosomatiques.
Les hormones sexuelles font des miracles quand elles pénètrent dans le sang. Elles entrent en contact avec les glandes endoctrines, avec la thyroïde,  parathyroïdes, surrénales,  thymus etc., et les stimulent. Ces petits laboratoires produisent de plus en plus d'hormones. Cette production d'hormones enrichit le flux sanguin de façon extraordinaire en faisant disparaître les affections et les maladies.
Dans le processus de vieillissement, nous pensons tous qu'il est lié aux années, à l'âge, au temps. Cependant ce qu'on appelle le temps n'est rien d'autre qu'une illusion du mental.  Mais nous n'entrerons pas dans les détails ici. La réalité de la chose c'est que des cellules endommagées, éliminées sont remplacées par d'autres. Alors nous disons que c'est une question d'âge, mais c'est une question de cellules et non d'âge. Dans la pratique d'éjaculations répétées, le cerveau se dégénère par manque de montée d'hormones. Par conséquent il perd la capacité de se régénérer.
Par ailleurs, l'énergie sexuelle est le phénomène qui produit  la mitose. La mitose est la division des cellules dans la gestation des humains, une puissante énergie créatrice. Nous pouvons prendre comme exemple que la cellule originale se divise en deux, de deux en quatre , de quatre en huit etc. C'est de cette façon que les tissus et les organes se régénèrent. Avec ce phénomène, les hormones sexuelles actives dans le sang chargé d'électricité et de magnétisme, favorisent ainsi la mitose dans l'organisme, c'est à dire une nouvelle division cellulaire, de nouveaux tissus etc. Du point de vue biologique c'est la complète régénération ou rajeunissement de l'organisme.
Une expérience faite au Etats-Unis par la société Onéida a réuni environ 25 couples qui avaient pour instruction de copuler  sur une période temps déterminée, mais sans éjaculer l'entité du semens. Les études cliniques ont permis d' observer une seminisation complète du cerveau, agrémentée d'une augmentation des hormones dans le sang. Une amélioration globale de l'état général ainsi qu'une augmentation de la puissance sexuelle en ont résulté  !
Il est donc judicieux de se rappeler que la puissance de l'énergie qui nous a créés est la même que celle qui peut nous régénérer radicalement. La seule force qui a le pouvoir de nous transformer est celle qui nous créés. C'est avec une certitude absolue que si un homme  met en application cette attitude si simple, cet homme à la longue se transformera en un sur-homme comme l'on fait Ernest Trismégiste, Bouddha, Krishna, Jésus,  etc.
Certains se posent la question de pratiquer l'abstinence. Qu'en est-il ?
Si on n'utilise pas le sperme pour la reproduction de la race et qu'on ne le transmute pas non plus, et qu'on pratique uniquement l'abstinence ou le célibat forcé, alors ce sperme va involuer ou dégénérer. Il en ira de même, chez la femme  chez qui, les sécrétions sexuelles vont aussi involuer. L'involution est connue en ésotérisme sous le non de vibrations vénéneuses kyrielles. N'importe quelle personne abstinente organise d'épouvantables catastrophes biologiques, physiologiques et psychiques.
 
Afin de supprimer les dégâts pour les célibataires voici un exercice à pratiquer pour transformer l'énergie sexuelle. 
Assoyez-vous  à la manière occidentale  ou orientale, puis relaxez votre corps et respirez lentement et imaginez que l'énergie monte par les canaux spermatiques, en partant des organes sexuels jusqu'au cerveau, et prononcez le mantra HAM puis en expirant prononcez le son SA en prenant soin d'inspirer par le nez et d'expirer par la bouche (HAM SA est le troisième logos). Vous pouvez aussi dire  avant de commencer le rituel  : j'active DEVI KUNDALINI. Cette pratique est celle qu'utilisent les écoles tantriques de l'Inde et de l' Himalaya ; c'est la pratique par laquelle on peu parvenir à l'extase  le (SAMADHI). HAM SA est la clé, utilisée dans l'ancienne Inde, la déesse Sarasvatî.
 
Tout rapport sexuel sans amour n'est pas anodin
La sexualité est la source de la vie, la source de la créativité – c’est aussi votre 1er et 2e chakra. La sexualité est votre relation avec la Terre Mère, avec votre mère, avec votre part divine, votre part féminine ; que ce soit pour l’homme ou pour la femme. Vous êtes un corps énergétique et lors de vos rapports sexuels vous allez mélanger votre énergie avec celle de votre partenaire.
Ce qui veut dire que tous les problèmes émotionnels de votre partenaire vont venir se mélanger avec votre champ d’énergie. Lorsqu' un homme éjacule dans une femme, son énergie y reste pendant quasiment six mois. Si la femme a d'autres relations sexuelles pendant ces six mois, elle transmettra aux différents partenaires les énergies reçues. C'est probablement là qu'est né l'intérêt pour les femmes vierges.
 Il en va de même pour l’homme, qui lui, prendra toutes les énergies bonnes ou mauvaises des anciennes partenaires. Voilà aussi l’une des premières causes des maladies sexuellement transmissibles (MST), un mélange d’énergies peut créer des maladies.
 
Pratiquant le tantra depuis plusieurs années, je vous parlerai donc de mon expérience. Tous les hommes devraient  la pratiquer s ; tout d'abord , il faut apprendre à contrôler ses mictions lors de la pause pipi, puis apprendre à connaître ses zones érogènes, ainsi que certains mouvements suivis de pratiques  de respiration,  en vue de ne plus éjaculer. L'homme entre ensuite peu à peu dans son féminin et communiera donc plus facilement avec le féminin de sa partenaire. L'endormissent qui suit l'acte sexuel disparaît puisqu'il n'y a plus d' éjaculation. L'homme sera  dans une attitude d'écoute, saura recevoir, accueillir, aimer et surtout donner un plaisir infini à la femme qui lui le rendra.
 
QU'EST CE QUE LE TANTRA OU TANTRISME
 « Tantrisme » vient du mot sanskrit « tantra » qui signifie «tisser ensemble».
La finalité du tantrisme est de tisser des liens riches et profonds entre toutes les parties de soi, entre ses polarités, entre le corps physique et tous les autres corps,entre l’humain et le divin.

 
La circulation de l’énergie est verticale. La sexualité en est la source, le cœur est le grand transformateur et la conscience initiatrice. La sexualité prend alors une dimension sacrée.
 
Dans l’union sexuelle, les énergies de l’homme et de la femme se régénèrent mutuellement. Il se crée un cercle d’énergie entre les deux partenaires. L’énergie émise par le sexe de l’homme  est absorbée par le sexe de la femme  d’où elle va remonter et donner force et expansion à l’énergie dans les cœurs.
 
 Ainsi l'énergie émise par le cœur de la femme passe dans le cœur de l’homme d’où elle va descendre et rejoindre l’énergie brute de son sexe, lui apportant une douceur, une sensibilité qu’elle n’avait pas auparavant.

Dans cette alchimie, les énergies des cœurs et des sexes s’unissent et s’intègrent, créant une unité nouvelle, enrichie des qualités des deux. Les partenaires ne sont plus qu’un cercle dynamique de yin et de yang, se rencontrant l’un l’autre, se fondant l’un dans l’autre. Ceci est aussi connu sous le nom de l’éveil de la kundalini.
                   
Je reviens maintenant à  aux expériences sexuelles malheureuses et à l’ignorance qui  conduit à séparer le sexe de l’amour et à faire de l’acte charnel une simple recherche d’excitation et de gratification personnelle.
 
Revenons à l’essence même de l’acte sexuel,  il doit être un acte en d’amour pur et conscient.
 
Etant un homme, je parlerai de ma vision de la femme :
La beauté d’une femme n’est pas uniquement dans les vêtements qu’elle porte, dans son visage ou sa façon d’arranger ses cheveux, encore moins dans son apparence physique, ou son âge. La beauté d’une femme se voit dans ses yeux, car c’est la porte ouverte sur son cœur, la source de son amour.
La beauté d’une femme n’est pas dans son maquillage, mais dans la vraie beauté de son âme. C’est la tendresse qu’elle donne, l’amour, la passion qu’elle exprime.
La beauté d’une femme se développe généralement avec les années.
 
Je suis un amoureux de la femme… de cette femme sauvage, mais aussi de cette femme divine qu’il y a en chacun de nous.
A tous les hommes, je  souhaite de trouver cette femme,  de vivre et d'expérimenter l’amour profond sans condition comme j’ai pu le vivre. Mais avant toute chose, je vous souhaite de tomber amoureux de vous, car ce sera une histoire pour la vie…
 
Michel GAUTIER
 
 
 Aujourd'hui dans cette société, l'homme joue encore dans le rang des dominateurs  et de la performance sexuelle...
Un homme  dit à une femme qu’il l’aime tout simplement parce qu’ il a envie d’elle. Parce qu’elle a un type de personnalité qui lui correspond, ou un type de physique qui lui plaît.
Il ne cherche pas au-delà de l’être.
L’amour n’est pas un amour d’être à être, c’est souvent un amour de personnalité à personnalité. De plus en plus dans notre monde, nous avons oublié d’aller à la quête de l’être, or c’est cette quête qui est importante.

Si vous voulez faire une vie de couple harmonieuse et heureuse, trouvez, demandez l’être réel qui vous correspond le mieux. Demandez à vivre cette relation amoureuse en profondeur avec un être relié à sa divinité comme vous êtes reliés à votre divinité. Et l’amour qui va se révéler à ce moment-là sera un amour réel, non plus enclin à la dispute, aux séparations, mais au contraire à l’amour réel qui pourra se manifester dans sa vie.
 
Une vie de couple harmonieuse s’entretient.
Si vous êtes déjà en couple et que vous avez des difficultés, allez voir à l’intérieur de vous quelles sont ces difficultés. Quelles sont les peurs, les attachements, les croyances qui font que vous ne méritez pas d’être heureux, heureuse ? Et ensuite, donnez-vous à vous-même la partie qui vous manque. N’attendez pas que ce soit l’autre qui vienne combler vos manques. Ainsi, par compassion envers vous-même, vous allez pouvoir vous guérir et guérir l’autre.
Si vous attendez que l’autre lise dans vos pensées, comme beaucoup le pensent, alors vous êtes dans l'erreur. L’autre ne peut pas savoir ce qui est en vous, tant qu’il n’est pas relié à l’être que vous êtes et qu’il est. C’est par cette union que vous pouvez comprendre la souffrance de l’autre, comprendre les interrogations de l’autre.
.
 Michel GAUTIER
 
Comment trouver l'âme sœur par Omraam Mikhaël Aïvanhov
 « C’est l’amour que vous cherchez, cet être auquel certains ont donné le nom d’âme sœur. Mais si vous voulez trouver votre âme sœur, surtout ne la cherchez pas ! Préoccupez-vous uniquement de vivre une vie pure, intense, lumineuse. Vivez cette vie et laissez-la agir, c’est elle qui se chargera d’attirer votre âme sœur. Vous ne connaissez pas encore la puissance de cette vie, jusqu’où elle peut aller pour inviter les créatures avec lesquelles vous êtes en affinité et les amener jusqu’à vous. Un jour vous direz : « Je n’ai pas cherché mon âme sœur, je n’ai pas cherché ma bien-aimée, et pourtant elle est venue… des extrémités de l’univers elle est venue…
Pour trouver leur âme sœur, beaucoup mettent des annonces dans les journaux, ils vont partout dans les réceptions, les boîtes de nuit, mais que trouvent-ils ?
Est-il si difficile de comprendre que c’est en nourrissant chaque jour quelque chose de vivant, de lumineux en soi, qu’on finit par attirer cet être merveilleux que l’on espère ? » Omraam Mikhaël Aïvanhov

Source 
 

mardi 12 novembre 2019

L’AVÈNEMENT DE LA 6ème RACE – La dernière prophétie de Peter Deunov faite en 1944



« Au cours des temps, la conscience de l’homme a traversé une très longue période d’obscurité. Cette phase, que les Hindous appellent « Kali Yuga », est sur le point de s’achever. Nous nous trouvons aujourd’hui à la frontière entre deux époques : celle du Kali Yuga et celle de la Nouvelle Ère dans laquelle nous entrons.

Une amélioration graduelle se produit déjà dans les pensées, les sentiments et les actes des humains, mais tous seront bientôt soumis au Feu divin, qui les purifiera et les préparera en vue de la Nouvelle Époque. Ainsi, l’homme s’élèvera à un degré supérieur de conscience, indispensable à son entrée dans la Nouvelle Vie. C’est cela que l’on entend par « l’Ascension ».

Quelques décennies s’écouleront avant que ce Feu ne vienne, qui transformera le monde en y apportant une nouvelle morale. Cette immense vague arrive de l’espace cosmique et inondera toute la Terre. Tous ceux qui tenteront de s’y opposer seront emportés et transférés ailleurs.

Bien que les habitants de cette planète ne se trouvent pas tous au même degré d’évolution, la nouvelle vague sera ressentie par chacun. Et cette transformation touchera non seulement la Terre, mais aussi l’ensemble du Cosmos.
La seule et meilleure chose que l’homme puisse faire maintenant, c’est de se tourner vers le Seigneur et, en s’améliorant consciemment, d’élever son niveau vibratoire, afin de se trouver en harmonie avec cette vague puissante qui bientôt le submergera.

Le Feu dont je parle, qui accompagne les nouvelles conditions offertes à notre planète, renouvellera, purifiera, reconstruira tout : la matière sera affinée, vos cœurs seront libérés de l’angoisse, des troubles, de l’incertitude, et ils deviendront lumineux ; tout sera amélioré, élevé ; les pensées, sentiments et actes négatifs seront consumés et détruits.

Votre vie actuelle est un esclavage, une prison pesante. Comprenez votre situation et libérez-vous-en ! Je vous le dis : sortez de votre prison ! Il est vraiment désolant de voir tant d’égarements, tant de souffrance, tant d’incapacité à comprendre où se trouve votre véritable bonheur.
Tout ce qui est autour de vous va bientôt s’écrouler et disparaître. Il ne restera plus rien de cette civilisation ni de sa perversité ; toute la Terre sera secouée et plus aucune trace ne subsistera de cette trompeuse culture qui maintient les hommes sous le joug de l’ignorance. Les tremblements de terre ne sont pas seulement des phénomènes mécaniques, ils ont aussi pour but de réveiller l’intellect et le cœur des humains, afin qu’ils se libèrent de leurs erreurs et de leurs folies et qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas seuls dans l’univers.
Notre système solaire traverse maintenant une région du Cosmos où fut autrefois détruite une constellation qui y a laissé son empreinte, sa poussière. Cette traversée d’un espace contaminé est une source d’empoisonnement, non seulement pour les habitants de la Terre, mais pour tous les habitants des autres planètes de notre galaxie. Seuls, les soleils ne sont pas affectés par l’influence de cet environnement hostile. Cette région se nomme « la treizième zone » ; on l’appelle aussi « la zone des contradictions ». Notre planète y est restée enfermée durant des milliers d’années, mais nous approchons enfin de la sortie de cet espace de ténèbres, et nous sommes sur le point d’atteindre une région plus spirituelle, où vivent des êtres plus évolués.
 
La Terre suit maintenant un mouvement ascendant et chacun devra s’efforcer de s’harmoniser avec les courants de l’Ascension. Ceux qui refusent de se soumettre à cette orientation perdront l’avantage des bonnes conditions qui leur sont désormais offertes pour s’élever. Ils resteront en arrière de l’évolution et devront attendre des dizaines de millions d’années la venue d’une nouvelle vague ascendante.

La Terre, le système solaire, l’Univers, tout se meut dans une nouvelle direction sous l’impulsion de l’Amour. La plupart d’entre vous considèrent encore l’Amour comme une force dérisoire, mais en réalité, c’est la plus grande de toutes les forces ! L’argent et le pouvoir continuent à être vénérés comme si le cours de votre vie en dépendait. À l’avenir, tout sera subordonné à l’Amour et tout le servira. Mais c’est à travers les souffrances et les difficultés que la conscience de l’homme va devoir s’éveiller.

Les terribles prédictions du prophète Daniel écrites dans la Bible se rapportent à l’époque qui s’ouvre. Il se produira des inondations, des ouragans, des incendies gigantesques et des tremblements de terre qui balayeront tout. Le sang coulera en abondance. Il y aura des révolutions ; des explosions terribles retentiront en de nombreuses régions de la Terre. Là où est la terre viendra l’eau, et là où est l’eau viendra la terre… Dieu est Amour ; et pourtant il s’agit bien là d’un châtiment, d’une réponse de la Nature contre les crimes perpétrés par l’homme depuis la nuit des temps contre sa Mère, la Terre.

Après ces souffrances, ceux qui seront sauvés – les élus – connaîtront l’Âge d’Or, l’harmonie et la beauté illimitées. Gardez donc votre paix et votre foi quand viendra le temps de la souffrance et de la terreur, car il est écrit que pas un cheveu ne tombera de la tête du juste. Ne vous découragez pas ; poursuivez simplement votre travail de perfectionnement personnel.

Vous n’avez aucune idée de l’avenir grandiose qui vous attend. Une Nouvelle Terre verra bientôt le jour. Dans quelques décennies, le travail sera bien moins astreignant, et chacun aura du temps à consacrer à des activités spirituelles, intellectuelles et artistiques. La question des rapports entre l’homme et la femme sera enfin résolue dans l’harmonie : l’un comme l’autre auront la possibilité de suivre leurs aspirations. Les relations des couples seront fondées sur l’estime et le respect réciproques. Les humains voyageront à travers les différents plans et franchiront les espaces intergalactiques. Ils étudieront leur fonctionnement et seront rapidement en mesure de connaître le Monde Divin, de fusionner avec la Tête de l’Univers.
 

La Nouvelle Ère est celle de la sixième race. Votre prédestination est de vous préparer à l’accueillir, à la vivre. La sixième race se construira autour de l’idée de Fraternité. Il n’y aura plus de conflits d’intérêts personnels ; la seule aspiration de chacun sera de se conformer à la Loi de l’Amour. La sixième race sera celle de l’Amour. Un nouveau continent sera formé pour elle. Il jaillira du Pacifique, pour que le Très Haut puisse enfin établir Sa demeure sur cette planète.

Les fondateurs de cette nouvelle civilisation, je les appelle « Frères de l’Humanité » ou encore « Enfants de l’Amour ». Ils seront inébranlables dans le bien et ils représenteront un nouveau type d’hommes. Les hommes formeront une famille, comme un grand corps, et chaque peuple représentera un organe de ce corps. Dans la nouvelle race, l’Amour sera manifesté d’une manière tellement parfaite, que l’homme actuel ne peut encore qu’en avoir une idée très vague.

La Terre reste un terrain propice aux luttes, mais les forces ténébreuses vont reculer et elle en sera libérée. Les humains, voyant qu’il ne reste plus d’autre chemin, s’engageront dans celui de la Nouvelle Vie, celui du salut. Dans leur orgueil insensé, quelques uns continueront jusqu’au bout à espérer continuer à mener sur la Terre une vie que l’Ordre Divin réprouve, mais chacun finira par comprendre que la direction du monde ne lui appartient pas.

Une nouvelle culture verra le jour, qui reposera sur trois principes directeurs : l’élévation de la femme, l’élévation des humbles, des faibles, et la protection des droits de l’homme.

La Lumière, le bien et la justice triompheront ; ce n’est qu’une question de temps. Les religions doivent être purifiées. Chacune renferme une particule de l’Enseignement des Maîtres de la Lumière, mais obscurcie par l’apport incessant des déviations humaines. Tous les croyants auront à s’unir et à se mettre d’accord sur un principe, celui de placer l’Amour comme base de toute croyance, quelle qu’elle soit. Amour et Fraternité, c’est cela la base commune !

La Terre sera bientôt balayée par les ondes extraordinairement rapides de l’Électricité Cosmique. D’ici quelques décennies, les êtres mauvais et fourvoyés ne pourront supporter leur intensité. Ils seront alors absorbés par le Feu Cosmique qui consumera le mal qui les possède. Puis ils se repentiront, car il est écrit que « chaque chair glorifiera le Seigneur. »

Notre mère, la Terre, se débarrassera des hommes qui n’accepteront pas la Nouvelle Vie. Elle les rejettera comme des fruits avariés. Ils ne pourront bientôt plus se réincarner sur cette planète ; les esprits criminels non plus. Seuls resteront ceux qui posséderont l’Amour en eux.

Il n’est plus d’endroit sur la Terre qui ne soit souillé de sang humain ou animal ; il faut donc qu’elle subisse une purification. Et c’est pour cela que certains continents actuels seront immergés, alors que d’autres surgiront.
Les hommes ne se doutent pas de quels dangers ils sont menacés. Ils continuent à poursuivre des objectifs futiles et à rechercher le plaisir. Ceux de la sixième race seront au contraire conscients de la dignité de leur rôle et respectueux de la liberté de chacun. Ils se nourriront exclusivement des produits du monde végétal. Leurs idées auront le pouvoir de circuler aussi librement que l’air et la lumière de nos jours.

Les paroles « Si vous ne naissez de nouveau… » s’appliquent à la sixième race. Lisez le chapitre 60 d’Esaïe. Il se rapporte à la venue de la sixième race, la Race de l’Amour.

Après les Tribulations, les hommes cesseront de pécher et retrouveront le chemin de la vertu. Le climat de notre planète sera partout modéré et les variations brutales n’existeront plus. L’air redeviendra pur, de même que les eaux. Les parasites disparaîtront. Les hommes se souviendront de leurs incarnations passées et ils éprouveront le plaisir de constater qu’ils sont enfin libérés de leur ancienne condition.

De même que l’on débarrasse la vigne de ses parasites et de ses feuilles mortes, ainsi agissent les Êtres évolués pour préparer les hommes à servir le Dieu de l’Amour. Ils leur donnent de bonnes conditions pour croître et se développer et, à ceux qui veulent bien les entendre, ils disent : « Ne craignez rien ! Encore un peu de temps et tout va s’arranger ; vous êtes sur la bonne route. Que celui qui veut entrer dans la Nouvelle Culture étudie, travaille consciemment et se prépare. »
Grâce à l’idée de Fraternité, la Terre deviendra un lieu béni, et cela ne tardera pas. Mais auparavant, de grandes souffrances seront envoyées pour réveiller les consciences. Les péchés accumulés durant des milliers d’années devront être rachetés. La vague ardente émanant d’En Haut contribuera à liquider le karma des peuples.

La libération ne peut être davantage remise. L’humanité doit se préparer pour les grandes épreuves inéluctables qui viennent et qui apporteront la fin de l’égoïsme.

Sous la Terre, quelque chose d’extraordinaire se prépare. Une révolution grandiose et absolument inconcevable se manifestera bientôt dans la nature. Le Seigneur a décidé de redresser le monde, et Il va le faire !
C’est la fin d’une époque ; un nouvel ordre va se substituer à l’ancien, un ordre dans lequel régnera l’Amour sur la Terre. »
Peter Deunov – Propos sur l’Avenir – 1944
Adaptation : Olivier de Rouvroyhttp://www.erenouvelle.fr/

dimanche 13 octobre 2019

Le Petit Prince et la rose (réflexion)


– Je t’aime, dit le Petit Prince
– Moi aussi je te veux, dit la rose
– Ce n’est pas pareil…, répondit le Petit Prince
… vouloir, c’est prendre possession de quelque chose, de quelqu’un. C’est chercher chez les autres ce qui peut remplir nos besoins personnels d’affection, de compagnie… Vouloir, c’est chercher à faire nôtre ce qui ne nous appartient pas, c’est s’approprier ou désirer quelque chose pour nous combler, parce qu’à un moment donné, quelque chose nous manque.
Aimer, c’est désirer le meilleur pour l’autre, même s’il a des aspirations différentes des nôtres.
Aimer, c’est permettre à l’autre d’être heureux, même si son chemin est différent du mien. C’est un sentiment désintéressé qui naît d’un don de soi, c’est se donner entièrement à partir de notre cœur.
Quand on aime, on donne sans rien demander en échange, pour le simple et pur plaisir de donner. Mais il est aussi certain que ce don, ce don de soi, complètement désintéressé, ne se fait que quand on connaît. Nous ne pouvons aimer que ce que nous connaissons, parce qu’aimer veut dire se jeter dans le vide, faire confiance à la vie et à l’âme. L’âme ne s’achète, ni se vend. Et connaître, c’est justement tout savoir de toi, de tes joies, de ta paix, mais aussi de tes contrariétés, de tes luttes, de tes erreurs. Parce que l’amour transcende les disputes, la lutte et les erreurs, l’amour, ce n’est pas uniquement pour les moments de joie.
Aimer, c’est la confiance absolue que, quoi qu’il se passe, tu seras toujours là. Non parce que tu me dois quelque chose, non par possession égoïste, mais juste être là, en compagnie silencieuse.
Aimer, c’est savoir que le temps n’y changera rien, ni les tempêtes, ni mes hivers.
Aimer, c’est donner à l’autre une place dans mon cœur pour qu’il y reste comme un père, une mère, un fils, un ami, et savoir que dans son cœur à lui, il y a une place pour moi.
Donner de l’amour ne vide pas l’amour, au contraire, il l’augmente. La manière de donner autant d’amour, c’est d’ouvrir son cœur et de se laisser aimer.
– J’ai compris, dit la rose
– Ne cherche pas à comprendre l’amour, vis-le, dit le Petit Prince.

samedi 5 octobre 2019

Se prendre dans les bras est la plus belle forme de communication, voici pourquoi

 L'étreinte est la forme de communication la plus universelle : contrairement au baiser, geste très intime, l'étreinte est beaucoup plus efficace pour transmettre les émotions et fonctionne aussi entre deux étrangers.
 Souvent, quand nous sommes à terre, quand nous nous sentons seuls au point de ne plus avoir la force d'aller de l'avant seuls, nous avons besoin de ces moments où nous nous abandonnons dans les bras d'une personne ; sans réfléchir, simplement en profitant de ce soutien. L'étreinte est un médicament qui, de la même manière, est capable de nous faire sentir mieux physiquement et mentalement.  

1. L'étreinte réduit le niveau de stress : Trop souvent, nous sous-estimons la force d'un câlin. Lorsque nous nous prenons dans les bras, le niveau de cortisol - l'hormone du stress - baisse dans tout le corps, laissant place à une sensation de bien-être. 

2. Elle améliore l'humeur générale : Lorsque nous échangeons un câlin, la sérotonine, l'hormone du bonheur, antagoniste du cortisol, se répand dans notre corps. Le résultat est que nous devenons plus prédisposés à la bonne humeur et à la positivité. En même temps, l'estime de soi augmente également !
3. Elle relaxe le corps : Un câlin a pour effet de détendre totalement les muscles, même ceux que l'on tient contractés une grande partie de la journée de façon non intentionnelle. 

4. Elle diminue la fréquence cardiaque : Une étude a révélé que les couples qui ne s'étreignent pas fréquemment ont un rythme cardiaque plus rapide, jusqu'à 10 battements par minute, par rapport à ceux qui disent qu'ils s'étreignent souvent pendant la journée. Un rythme cardiaque plus lent apporte de nombreux bienfaits pour la santé ! 

5. Elle communique mieux que mille mots : Combien de fois avons-nous préféré un câlin aux mots ? En effet, comme par magie, les concepts et les émotions se communiquent mieux à travers le contact cutané.
En d'autres termes, nous devrions retourner nous embrasser tous les jours pour préserver notre bien-être physique et mental et notre bonheur !

jeudi 12 septembre 2019

Il se passe quelque chose...




par Tiffany FitzHenry
Il se passe quelque chose. Pour être précis, il se passe beaucoup de choses. Lorsqu’on regarde la vue d’ensemble, il est clair que nous nous dirigeons vers quelque chose de tout nouveau !
Pour ceux qui sont au courant de ce qui se passe (et je sais que vous êtes nombreux) faisons une récapitulation. Et pour ceux qui commencent à s’éveiller, il est temps que vous soyez au courant. Le Grand Éveil est arrivé.
La chute
Les contrôleurs et les institutions sont en pleine déchéance, c’est-à-dire les grands contrôleurs et les grandes institutions se dirigent simultanément vers la destruction complète et totale. Les institutions religieuses, le FBI, les géants de l’industrie, les magnats des médias … il y a quotidiennement une nouvelle bombe qui tombe dans leur monde d’illusions, qui gardait leur structure de pouvoir en place … la structure de pouvoir qu’ils ont bâti pour nous convaincre qu’on avait besoin d’eux (et non l’inverse) … ils nous ont convaincu que notre pouvoir provenait d’eux. Mensonges, tout cela n’est que mensonges.
C’est la première fois que cela arrive. L’humanité a toujours été une entreprise « en construction ». Nous sommes dans une période où le monde se meurt. C’est la première fois que nous nous débarrassons entièrement d’un monde. Le monde que nous pensions être le seul en existence. Nous sommes témoins de la destruction de ce monde. Quel est la cause de cette destruction cataclysmique ?
La vérité.
Juste la vérité, pure et simple. La vérité enflamme le faux monde, il le brûle en profondeur. Cela me rappelle cette citation : « Si cela peut être détruit par la vérité, alors cela mérite d’être détruit par la vérité ».
Et soyez assurés que si cela peut être détruit par la vérité, cela le sera. Maintenant, tout sera révélé.
Si tout ce que vous faisiez secrètement était révélé, qu’arriverait-il ? Est-ce que le monde verrait que vous prenez soin de vos amis et de vos voisins, que vous aidez vos parents, même lorsque vous n’avez pas assez d’argent pour le faire ou bien est-ce que vous maltraitez des enfants ? Quelle que soit la chose cachée à l’intérieur de vous, tout remonte à la surface. Cela fait partie de la « récolte ». Les gens récoltent exactement ce qu’ils ont semé, d’une façon qui ne s’est jamais vue auparavant. Et tous ceux qui tombent sont ceux qui nous ont trompés. Alors qu’ils sont tous en chute libre, les chercheurs de vérité, eux, s’élèvent. Les gens s’éveillent. Il y a un grand transfert de pouvoir et nous en faisons tous partie. Chacun d’entre nous. Si vous êtes familiers avec les messages de votre propre discernement, il vous sera de plus en plus facile de savoir « qui est qui ». Si ce n’est pas encore le cas, rappelez-vous simplement ceci : « Vous les reconnaîtrez par leurs fruits ».
Quels sont les fruits semés par Jeff Bezos ? La consolidation de ses richesses le travail de ses esclaves. Et qu’en est-il de, John McCain, Nancy Pelosi, Georges Soros ? Qu’est-ce que leur présence sur cette planète a créé ? La guerre, la pauvreté, le chaos, le contrôle de l’esprit. Et vous, quels sont vos fruits ? Quelles sont vos intentions pour ce monde ? Qu’est-ce qui se trouve dans votre coeur ? Tout cela est maintenant exposé.
Je pense que chacun réalise que la mort d’un monde et la naissance d’un autre est un processus lent et complexe et j’ai observé beaucoup d’épuisement dernièrement. Un malaise massif, parsemé de montée d’adrénaline quantique. C’est comme si la moitié du monde plongeait dans la fréquence de l’univers et que l’autre moitié marchait comme des zombies. Notre énergie change et se mêle à celle des autres comme jamais auparavant.
Prenez courage. Ces sentiments, spécialement l’épuisement, sont dus au fait que nous allons d’un espace à l’autre, comme si nous faisions partie d’une marée montante et descendante. Lorsque nous sommes dans le nouvel espace, que nous appelons la Nouvelle Terre, nous ressentons la joie, l’abondance, des opportunités et de la positivité, nous avons un aperçu sur le fait que nous sommes sans limites et que nous pouvons manifester sans limites, ensemble. Lorsque nous nous trouvons dans l’ancienne espace, nous sommes aspirés vers le bas par les menaces de guerre, par l’arrivée et le contrôle fait par l’intelligence artificielle et la peur de la maladie et des désastres. Soyez gentils avec vous-même, avec ceux qui vous entourent et avec le processus lui-même. Ne jugez pas. Ne faites que participer et tentez de rester dans un sentiment d’émerveillement face à ce qui arrive.
Lorsque cela devient particulièrement difficile, rappelez-vous que cette montée ne peut pas être arrêtée. L’obscurité est bannie et la Lumière gagne. C’est une certitude absolue. Voici pourquoi.
La conscience collective ne se dirige que dans une direction : vers le haut. C’est notre conscience collective qui cause tout ce changement ! Einstein a déjà dit ceci : « Une fois qu’un esprit a été ouvert, il ne peut jamais revenir à sa dimension originale. » En d’autres mots, une fois que vous avez appris quelque chose, il vous est impossible de le désapprendre. Une fois que vous avez capté la vérité ou au moins entraperçu les mensonges, c’est comme si un trou avait été fait dans le fuselage d’un avion volant à haute altitude … ce trou ne fait que s’agrandir. Éventuellement tout le fuselage sera réduit en pièces.
Que pouvez-vous faire pour aider ce processus ?
On m’a souvent posé cette question, les gens sont bouleversés par les mensonges de l’ancien monde, ils ressentent le changement mais ne savent pas quoi faire.
Pour commencer, et par-dessus tout, donnez de l’Amour.
Donnez de l’Amour et laissez-le s’écouler comme de l’eau vers TOUS. Laissez l’Amour s’écouler partout où vous allez et vers chaque personne que vous rencontrez. Même, et spécialement, à ceux qui vivent encore dans l’ancien et faux monde. Aimez vos amis, votre famille et vos voisins comme jamais auparavant. Vous avez vu à quel point la vérité est efficace pour incinérer l’obscurité. L’Amour, c’est la vérité sur stéroïdes.
Deuxièmement, reconnaissez qu’il est peut-être temps de pivoter. L’ancien monde nous a nourris d’une grande quantité de mensonges. Il nous a transformés en drones, en fourmis marchant sur leurs monticules. Nous réalisons que nous avons été les abeilles travailleuses utilisées pour construire leurs tours d’ivoire. Nous avons été amenés à construire nos vies en relation avec leur but. Aller à l’école, obtenir un emploi, avoir une hypothèque, ne jamais se questionner à savoir si on est vraiment heureux ou non. La seule chose qui importe, c’est de savoir qu’on peut payer ses factures et cela devrait équivaloir au bonheur.
Puisque vous avez été programmés pour attacher la plus grande importance à l’argent, par-dessus toute chose, spécialement la passion, il est fort possible que vous n’êtes pas en train de faire ce pourquoi vous êtes nés. Si c’est le cas, le moment est venu de pivoter !
Il y a quelques mois j’ai entendu, de façon répétitive dans ma tête, cette phrase, en loupe continue : « Tout les gens doivent faire ce qu’ils veulent maintenant ». Il est temps de faire ce que vous voulez.
En fait, c’est de là que viendra votre abondance. Si chacun d’entre nous faisait ce qu’il veut faire, ce pourquoi il est né, que ce soit être fermier, faire de la musique, être journaliste, produire un film … quel que soit ce qui brûle dans votre âme depuis le début de votre vie, alors, à ce moment-là, nous rejetterons le plus grand des mensonges : le fait que nous avons des limites. Le temps est venu de faire ce pas. Un tout nouveau paradigme est en train de se construire et cela se fait à l’extérieur du système de contrôle. Ce nouvel endroit sera construit par votre imagination et la mienne. Pour l’instant, c’est un canevas vierge et nous allons y appliquer les traits de pinceaux, ensemble, pour réaliser ce que nous voulons.
Les jours de Google, d’Amazon et de Walmart sont comptés. Les jours où nous avons avalé tout ce qu’ils nous disaient, sans nous poser de questions, ne seront bientôt qu’un lointain souvenir. Les jours des festivals de musique, des marchés de fermiers et des places publiques animées arrivent, les jours arrivent où les enfants sont heureux et sains, c’est la Nouvelle Renaissance de l’art, des contes et des nouveaux films, c’est le temps des fougueuse avancées en médecine, en technologie, en guérison, en apprentissage et tout cela servira et enrichira l’individu et la collectivité.
Si vous n’êtes pas certains de votre « mission », ne vous en faites pas. Vous le saurez bien au moment voulu. Pour l’instant, pratiquez l’aiguisage de ce qui résonne en vous et de ce qui ne résonne pas et laissez cela vous guider. Allez vers les choses qui capturent votre imagination et éloignez-vous des choses qui ne le font pas. Plus nous serons nombreux à nous éloigner de l’ancien monde et de ses mensonges, plus vite celui-ci deviendra désuet.
Tiffany FitzHenry.
Source : https://tiffanyfitzhenry.com/
Traduction : Michelle pour la Presse Galactique

LES 21 COMMANDEMENTS POUR ÊTRE MALADE

  1) évitez tout exercice physique ;   2) restez bien enfermé chez vous et laissez bien les volets fermés le jour e...