60 jours de prison pour avoir recueilli un faon blessé

Les autorités américaines ont-elles l'intention à de nombreux niveaux de battre des records dans l'absurdité, le sadisme et la connerie ? Encore un bon coup de gueule de Mike Adams pour cette lamentable affaire de faon. Vous pourrez voir des photos du faon et du couple ICI (vidéo en anglais, mais je dis à des lecteurs non anglophones comme Dany de juste regarder les photos, les explications de l'affaire sont traduites ci-dessous).

Traduction partielle de l'article de Mike Adams.

La police d'état tourne à la barbarie : un couple fait face à 60 jours de prison pour avoir secouru un bébé cerf blessé

Le faon "Dani"

(NaturalNews) Un couple de l'Indiana a sauvé un bébé cerf blessé et l'a sauvé de la mort en lui donnant le biberon, en le soignant et en lui donnant un toit. Ils ont nommé le petit orphelin Dani. Quand les autorités de l'état de l'Indiana ont appris cet acte de compassion courageux, ils ont ordonné une euthanasie du cerf (parce que le gouvernement veut tuer tout ce que vous aimez).

Après que le jeune cerf se soit ''échappé'' juste avant qu'on programme sa mise à mort – et oui, je pense que le couple l'a probablement libéré plutôt que de le voir tué – l'homme et la femme ont été accusés de possession illégale d'un cerf.

Ils font face aujourd'hui à
2000 dollars d'amende et à 60 jours de prison.

Voici encore un autre exemple d'une police du gouvernement qui se transforme en barbare et qui bat des records d'absurdité et de folie comme pour les innombrables autres histoires semblables comme des raids armés pour les distributeurs de lait cru.
Qui veut tuer le cerf et emprisonner le couple ? Le département des ressources naturelles

Les salopards derrière cette action, sont, on aurait pu s'en douter, le département des ressources naturelles de l'Indiana. C'est ce même département dans le Michigan qui a obligé de petits fermiers de cet état à massacrer leurs propres porcelets.

Ce à quoi nous assistons aujourd'hui à travers l'Amérique, aussi bien au niveau des états qu'au niveau fédéral est à un gouvernement qui personnifie le mal, ignorant les criminels réels tout en menaçant d'amendes et d'emprisonnement des ''petites gens'' qui ne font que vouloir faire le bien.

Des exemples récents :

La jardinière du Michigan, Julie Bass a été menacée de prison pour avoir enseigné à son jeune fils des techniques de jardinage dans son jardin planté devant la maison.

Une femme de Tulsa, dans l'Oklahoma, a vu son jardin médicinal détruit par des ''officiels'' brutaux du gouvernement qui ont attendu qu'elle soit partie pour éventrer tout son carré d'herbes comestibles.

James Stewart, l'homme de Californie au lait cru, a été soumis à une incroyable torture dans la prison du comté de Los Angeles pour le crime d'avoir distribué du lait cru frais à d'heureux consommateurs (j'avais traduit
l'article à ce sujet). Ses ''aliments crus'' ont été saisis par un raid armé de plusieurs agences du gouvernement durant lequel pour 50.000 dollars d'oeufs, de lait, de fruit et de viande ont été confisqués et ensuite détruits. Pendant sa détention dans le comté de Los Angeles, il a été privé de nourriture, a subi une hypothermie et a vu sa cellule intentionnellement inondée avec des déjections de toilettes comme punition.

Ce ne sont que quelques exemples parmi d'autres d'une police gouvernementale qui devient folle furieuse en Amérique. Il en existe bien d'autres pour celui qui ose regarder.
(...)

SOURCE

Vu ici

Commentaires

Articles les plus consultés