Le monde d’Orwell prend forme…

Young Leaders

Les Young leaders socialistes sont aussi dociles que les Young leaders UMP qui les ont précédés au « pouvoir ». Ils engagent la FLEXIBILITÉ du Travail avec une dureté absolument impensable à réaliser pour un gouvernement étiqueté de droite. Cela se fait bien évidemment avec la complicité de syndicalistes absolument dépendants de la Haute finance. Il faut lire les articles qui vont réglementer le travail dans les prochains mois, une fois le texte voté : c’est tout simplement AHURISSANT.
Si pour améliorer la compétitivité de Renault on s’est accordé sur un gel des salaires, son patron Carlos Ghosn est triste de voir qu’il ne peut pas se plier à cette mesure sociale puisque sa rémunération mensuelle dépend du conseil d’administration. L’année dernière, Carlos Ghosn a obtenu le salaire misérable de 13 millions d’euros.
Mais le monde politique n’est pas laissé à l’écart. Il vient d’être révélé que l’un des fossoyeurs actuels de l’Espagne, son premier ministre Mariano Rajoy, a reçu 25 500 euros cachés chaque année de 1997 à 2008. C’est le quotidien El Pais qui en fait état : « les deux trésoriers du parti ont inscrit à la main sur des petits cahiers les sommes versées discrètement par de généreux donateurs et reversées par la suite aux principaux représentants du parti ». Il serait intéressant de savoir si Goldman ou une autre entité du cartel bancaire finance le parti politique de Mariano Rajoy, comme ce fut le cas pour l’UMP de Nicolas Sarkozy. (Mediapart)
En attendant le chômage est de 25% en Espagne et sera de 35% dans quelques mois. Telle est la démonstration de la REPRISE version Mario Draghi.

Source

Commentaires

Articles les plus consultés