La Turquie modifie sa législation pour empêcher les coups d'Etat militaires


Le gouvernement turc du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan veut faire passer une loi pour empêcher les coups d’Etat militaire, comme celui qui vient de se produire en Egypte, rapporte le Financial Times. Il envisage de modifier l’article 35 du code militaire. Celui-ci prévoit qu’« Il est du devoir des forces armées de protéger le territoire national et la Constitution proclamée par la République de l’Etat turc ».
L’amendement proposé limiterait les interventions de l’armée à la protection du pays en cas de « menaces et de dangers provenant de l’étranger ». Cette modification devrait être votée par le Parlement avant la fin de cette année.
La rédaction actuelle de l’article 35 a souvent été critiquée, parce qu’elle donne une justification légale à l’armée de s’impliquer dans les affaires politiques du pays. Par le passé, la Turquie a connu 3 coups d'Etat militaires, le 27 mai 1960, le 12 mars 1971 et le 12 septembre 1980. En 1997, l’armée turc a également renversé un gouvernement islamiste. Depuis l’arrivée au pouvoir d’Erdogan, les généraux ont perdu beaucoup de pouvoir. Le Premier ministre a même déclaré que « L’ère des coups d'Etat militaires est terminée», et plusieurs analystes et commentateurs partagent son opinion.
Ce jeudi, le gouvernement d'Ankara a condamné le coup d'Etat égyptien. Au cours d’une intervention télévisée, le ministre turc des Affaires Etrangères, Ahmet Davutoglu, a déclaré : « Le renversement d’un gouvernement qui est arrivé au pouvoir par des élections démocratiques, au moyen de méthodes qui ne sont pas légales, et, ce qui est pire, dans le cadre d’un coup d’Etat militaire, est inacceptable, quelques en soient les raisons ».
Le gouvernement égyptien du président Morsi considérait le gouvernement islamiste modéré du Premier ministre Erdogan comme une réussite, et les deux pays avaient renforcé leurs liens. Avec la chute du président Morsi, Erdogan perd donc l'un de ses plus importants alliés dans la région.

Commentaires

Articles les plus consultés