L’Elysée met fin aux fonctions de Delphine Batho

Le président de la République, François Hollande, a mis fin mardi 2 juillet, "sur proposition du premier ministre", aux fonctions de la ministre de l’écologie, Delphine Batho, en raison de ses critiques publiques du budget 2014.
Réagissant sur RTL mardi matin à la baisse annoncée de 7 % des crédits de son ministère – 500 millions d’euros sur 7,6 milliards – Delphine Batho avait répété mot pour mot ce qu’elle avait déjà dit, la veille, dans Le Monde : "C’est un mauvais budget."

Philippe Martin, député PS du Gers et membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’assemblée, lui succède au ministère de l’écologie.
Sources : Le Monde / RTL / Le Journal du Siècle

Commentaires

Articles les plus consultés