Un réseau pédocriminel et de corruption impuni depuis 15 ans en Espagne

La_Republica.jpg  Des médias espagnols, comme La Republica, ont récemment fait sortir une sale affaire: une affaire de réseau pédocriminel d'élite comme il n'en existe pas, mais qu'on a déjà débusqués aux Pays-Bas, en Angleterre, en Belgique...

Un réseau dans lequel on trouve des politiques, des magistrats, une infirmière assassinée, et des gamins violés devant les caméras. Décidément, un classique. 
La Republica nous explique ainsi que « Carlos Fabra pourrait être impliqué dans une affaire de viols de fillettes mis à jour par le fisc ». Qui est ce Carlos Fabra ? Un homme d'affaires et politicien libéral à l'allure (mais pas seulement) de mafieux et au carnet d'adresses bien fourni. Il est aujourd'hui à un poste clé pour un réseau pédophile en tant que président d'Aerocas, la société publique de gestion de l'aéroport de Castellon. Il vient d'une riche famille très implantée en politique depuis plusieurs générations. 
En 1972, sous Franco, Fabra devient secrétaire du groupe provincial de protection des mineurs, avant d'atterrir à la chambre de commerce. Il a même été rapidement secrétaire de la conférence des chambres de commerce espagnole et française, et a été président du parlement régional jusqu'en 2010. 
En 2008, une enquête pour fraude fiscale l'a vaguement inquiété, mais apparemment l'individu a pas mal de casseroles politico financières et de corruption aux fesses. Fabra (photo juste au-dessus) est un facho fan de Franco, qui a même été jusqu'à nier l'existence du coup d'Etat fasciste en 1936. Selon lui, Franco a instauré la paix et la justice en Espagne. 
En 2009 il avait déjà été question d'un réseau pédophile puissant, avec des liens internationaux, qui a mystérieusement échappé au couperet de la justice, et cela malgré une accumulation certaine de témoignages concordants. 
C'est Reinaldo Colás, le père de deux fillettes qui ont été victimes, entre autres, d'un certain Giuseppe Farina, ex président de l'AC Milan(jusqu'en 1986 quand Berlusconi lui a succédé suite à des détournements d'argent, ce qui lui a valu de s'exiler d'Italie) et chef d'entreprise lui aussi, qui a permis de dévoiler une partie de ce réseau. Le papa en question a découvert que ses filles étaient exploitées sexuellement ainsi que d'autres enfants par un groupe de personnages puissants de la région de Valence en Espagne, au cours de soirées privées. 

Certaines de ces soirées auraient eu lieu à la ferme Mas del Coll, ou encore dans un bar de Benicarló où les viols d'enfants étaient filmés. Farina, un italien, était le nouveau compagnon de la mère des fillettes, âgé de 40 ans de plus qu'elle. 

Il va sans dire que l'affaire avait été étouffée, jusqu'à ce qu'un des membres du réseau se pointe devant le procureur en tant que repenti. Il a tout raconté et dit que le type au sommet de ce réseau était Carlos Fabra, le président du parlement castillan. 

L'internationale pédophile en action 
La suite ICI 

Commentaires

Articles les plus consultés