Les pays du BRICS et leurs alliés veulent construire un réseau internet indépendant des USA et de la GB


La Présidente du Brésil, Dilma Rousseff annonce publiquement la création d'un système Internet mondial indépendant de États-Unis et de la Grande-Bretagne (l'Internet non centralisé). 
Même si le déclenchement immédiat de la décision (couplé avec l'annulation d'un sommet avec le président américain) était due aux révélations sur l'espionnage de la NSA, la raison pour laquelle Rousseff peut annoncer une telle décision historique est que cette infrastructure de remplacement est en cours de construction et elle est, en fait, dans sa phase finale de mise en œuvre.
  
Aucune provocation ou
essais de déstabilisations ne peuvent arrêter le processus .

L'immense partie immergée du plan du BRIC n'est pas encore connu par le grand public.
Néanmoins, il est très réel et très efficace.
Tellement
réel que les investisseurs internationaux veulent maintenant sauter à pieds joints sur cette opportunité d'investissement sans précédent.
Le changement... a déjà eu lieu. 
Le Brésil envisage de se séparer de l'Internet US-centralisé et de l'espionnage de Washington, un mouvement que de nombreux experts craignent comme étant une première étape vers la division potentiellement dangereuse politiquement du réseau mondial construit avec un minimum d'interférences par les gouvernements.
La Présidente Dilma Rousseff a ordonné une série de mesures visant à une plus grande indépendance du réseau brésilien et de sa sécurité suite à des révélations
sur la NSA disant quelle intercepte ses communications, piratant le réseau de la compagnie pétrolière d'État Pétrobras et espionnant les Brésiliens qui ont confié leurs données personnelles à des sociétés États-uniennes tels que Facebook et Google. 

Le câble d
u BRICS seront composés de 2 paires de fibres optique de 34 000 km avec un débit de 12,8 Tbit / s !
Il est prévu une interconnexion avec les câble régionaux et continentaux entre autre en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud pour une meilleure couverture mondiale.  21 pays africains auront un accès immédiat à Internet et aux pays d
u BRICS.
La date de mise en service est prévue à la seconde moitié de
2015.

Les cinq pays composant le BRICS sont pour la plupart considérés comme des grandes puissances émergentes, ils sont respectivement les sixième, neuvième, dixième, deuxième et vingt-neuvième puissances économiques mondiales (au sens du PIB nominal) . Ils comptent 40 % de la population mondiale et, en 2015, ils devraient assurer 61 % de la croissance mondiale selon le FMI. Leur place dans l'économie mondiale croît fortement : 16 % du PIB mondial en 2001, 27 % en 2011 et d'après des estimations, 40 % en 2025. En 2011, le BRICS totalisait un PIB de 11 221 milliards pour près de 3 milliards d’habitants.Wikipedia
 

Les BRICS = Brésil, Russie, l'Inde, la Chine, l'Afrique du Sud.






Commentaires

Articles les plus consultés