La cigarette électronique reste en vente libre

Le Parlement européen a refusé que les cigarettes électroniques ne soient vendues exclusivement qu'en pharmacie.
Homme avec une e-cigarette devant un panneau
Homme avec une e-cigarette devant un panneau "Interdiction de fumer" (ANGOT/SIPA)
Le Parlement européen a donné mardi 8 octobre son feu vert à une nouvelle législation pour rendre moins attractifs les produits du tabac mais a refusé que les cigarettes électroniques ne soient vendues exclusivement qu'en pharmacie.
La cigarette électronique ne sera pas considérée comme un médicament, ont tranché une majorité de parlementaires et pourra donc continuer à être vendue dans les boutiques spécialisées ou chez les buralistes.
La plupart des élus de droite ont refusé une proposition de la Commission européenne qui faisait de la cigarette électronique, dont les effets sur la santé ne pas connus, un médicament.
Ce type de cigarettes sera en revanche interdite de vente aux mineurs, ainsi que de publicité.
Le texte, qui doit encore être soumis aux représentants des 28 Etats membres avant d'entrer en vigueur, prévoit également de porter à 65% les messages d'avertissement sur les paquets de cigarettes. La marque du cigarettier n'apparaîtra qu'en bas du paquet.
Les cigarettes dites "slim" pourront continuer à être commercialisées, là encore contre l'avis de la Commission européenne.
En revanche les cigarettes aromatisées seront interdites, mais les "mentholées" auront un sursis de huit ans après la promulgation de la loi.
 
Le nouvelObs

Commentaires

  1. Bonjour!
    Merci pour votre article! Même si la cigarette électronique ne sera pas considéré comme un médicament, elle restera la meilleure alternative pour les fumeurs d’arrêter la cigarette classique. Le produit est en ce moment très tendance et en mode et la fait de vapoter fait d'une personne plus fun. Pendant ces dernières années, la cigarette électronique a connu une forte expansion que les boutiques et distributeurs sont de plus en plus nombreux.
    En tout cas merci et bonne continuation

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.

Articles les plus consultés