Pendant ce temps-là, dans le monde réel, les Américains vendent leurs cheveux, leur lait et leurs ovocytes pour joindre les deux bouts...


Pour les personnes les moins favorisées, une nouvelle solution s’impose pour arrondir les fins de mois : vendre des parties de son corps. Bloomberg rapporte ainsi qu’à l’exception de deux trimestres depuis 2011, les mots « cheveux », « ovocytes », ou « reins » ont systématiquement figuré dans la liste des 4 mots qui sont proposés spontanément dans le moteur de recherche de Google lorsque l’on tape « je veux vendre mon/mes ».
Ovocytes :
Près de 13.000 femmes se sont portées candidates pour proposer leurs ovules au Centre Shady Grove Fertility Center, et ce nombre est en hausse d’environ 13% par rapport à 2012. Un sondage effectué par le centre l’année dernière a révélé que les motivations de ces femmes étaient financières dans 65% des cas. Au terme d’un examen médical, elles ne seront finalement que 3% à pouvoir vendre leurs ovocytes pour près de 7.000 dollars (environ 5.250 euros), pour le premier don, 7.500 dollars pour le second (environ 5.625 euros) et 8.000 dollars pour tous les dons suivants (environ 6.000 euros), sachant qu’elles ne peuvent en faire plus de 6.
Lait maternel :
De nombreuses mères cherchent à vendre leur lait maternel. Il est possible de vendre son lait pour 5 dollars l’once (environ 13 cents par millilitre).
Cheveux :
De plus en plus de femmes proposent leur chevelure à la vente sur des sites tels que BuyAndSellHair.com. Elles peuvent en attendre des sommes qui peuvent atteindre 1.000 dollars (environ 750 euros), voire 1.500 dollars (environ 1.125 euros) pour les cheveux présentant des caractéristiques recherchées, comme les cheveux roux. 
Reins :
La vente de reins est officiellement illégale aux Etats-Unis, mais il existe un marché noir. Selon une recherche menée par l’Université de Chicago, l’organe pourrait se négocier 15.200 dollars (environ 11.400 euros), si les dons étaient légalisés.

Commentaires

  1. les deux visages d'une société qui se meurt...

    RépondreSupprimer
  2. Absolument ! Une société qui se meurt..
    Aucun renouvellement ..

    En politique les mêmes têtes depuis 20, 30 ans et plus
    aucune idée nouvelle, rien.. de rien..

    Garder ce qu'on a, ce qu'on a toujours connu, ne rien changer.
    Aucune grande vision à long terme, pas de projets pour la jeunesse

    Qu'on t ils fait ? Rien !
    Que feraient t ils demain ? Rien !

    Pourtant c'est aux jeunes de construire leur futur
    pas aux vieux croûtons qui s'accrochent à leurs branches
    qui devraient laisser leur place !

    Simple bon sens..

    Pourquoi ne pas instaurer la finalité d' une carrière politique à 60/62 ans
    tout comme pour la retraite ?



    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.

Articles les plus consultés