Filaments célestes: la Criirad mène l’enquête


 
Si au début la Criirad (commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité) a été très surprise par l’histoire des fils blancs tombés du ciel jeudi dernier, depuis hier, le laboratoire drômois a décidé de pousser un peu plus en avant ses investigations.
Ainsi, explique le président Roland Desbordes, « nous n’avons reçu aucune alerte sur nos balises de surveillance de la radioactivité, mais on analyse quand même les filtres et cartouches. Nous avons lancé un comptage sur tout ce qu’a récupéré celle de Romans entre lundi 5 novembre et lundi 11. Il nous faudra attendre 24 heures pour plus de sûreté mais on peut déjà dire que si ces fils étaient radioactifs, ils l’étaient vraiment très faiblement… » Quant à conduire des analyses plus poussées desdits filaments, afin de connaître leur composition exacte, le laboratoire indépendant se heurte à une difficulté d’ordre purement pratique : « il nous faudrait au moins 50 à 100 grammes pour les analyses et nous n’en avons prélevé que quelques-uns ». Ainsi, si des personnes en ayant collecté davantage souhaitent les confier à la Criirad, elles peuvent téléphoner au 04 75 41 82 50.
 
http://www.ledauphine.com/

Commentaires

Articles les plus consultés