Semer partout les « graines interdites »

Dans une véritable guerre économique mondiale, qui risquent de faire autant de victimes que les guerres territoriales que l’humanité a connu auparavant. Elles ne visent plus a annexer des régions et des richesses minières, elles cherchent seulement à prendre des parts de Marché. Elles ne font plus des « morts physiques » elles font des « morts économiques »… ce qui équivaut, à terme, aux mêmes résultats de souffrances, de détresses et de déchéances.
.
Que se passe-t-il, qui justifie cette alerte ?
Aujourd’hui nous venons d’apprendre que la revue scientifique Food and chemical Toxicology qui a publié l’étude de Gilles-Eric Séralini sur les tumeurs des rats nourris aux OGM est passée sous le contrôle d’un collaborateur de Monsanto qui vient de retirer l’étude, sans aucune explication ni aucune raison scientifique ou éthique…
Cette décision unilatérale montre que nous devons, comme en 1940, organiser la résistance en tous lieux et en toutes circonstances.
.
Contre qui ?
Contre ce qu’il faut bien considérer comme l’une des avancées totalitaires les plus évidentes du programme d’asservissement des populations aux intérêts anonymes des cartels qui dominent nos institutions politiques et économiques.
Ce monde de la science, annexé par un pouvoir occulte, nous ramène aux heures noires de l’obscurantisme moyenâgeux, qui martyrisait les peuples, sous l’inquisition, pour une poignée de tyrans qui gouvernaient au nom de Dieu ! Le Dieu d’aujourd’hui est le dollar et l’euro.
.
Que faire ?
Il faut semer les graines de la liberté sur toute la terre, chaque citoyen du monde doit s’ingénier à faire barrage à cette monstruosité, en semant partout les « graines interdites ». Elles submergeront ce monde du mensonge, de la corruption et de la cupidité…
Que chacun se donne le rôle et les moyens qu’il peut engager, là où il se trouve.
Informer, diffuser, expérimenter… S’instruire, instruire les autres, prendre des actions… Il n’en tient qu’à vous d’apporter votre pierre à l’édifice. Chacun, là où il se trouve, a la possibilité de faire une différence. Un tantinet de créativité, une volonté ferme de mettre terme aux mensonges et vous voilà avec une chaîne YouTube, un blog, un podcast, un éditorial dans votre journal local… vous voilà à coller des affiches dénonciatrices sur les annonces publicitaires, prendre parole à votre conseil municipal… Et vous voilà à prendre action, point!
Il n’y a pas de chef, donc pas de cible à décapiter, nous sommes tous ensemble comme un seul être.
Notre petite part de Colibri associée à toutes les autres dans un formidable élan de solidarité, constitue une force irrépressible.
Source: votre-sante.com via Les brindherbes

Commentaires

Articles les plus consultés