Génocide aux Philippines

Ou comment procéder pour récupérer un pays. 1) Faire fabriquer des stocks de vaccins; 2)transformer une tempête tropicale en super-typhon; 3) Arriver en sauveur (OMS et UNICEF = USA); 4)Organiser une vaccination inoculation de masse des tout-petits; 5)Attendre quelque temps les effets mortels des vaccins qui feront place nette. Bill Gates doit en trépigner d'impatience...


Pas de polio aux Philippines depuis 1993, mais un programme de vaccination de masse contre la poliomyélite va cibler 500.000 petits survivants du typhon


De Brian Shilhavy | Contributeur de Wake Up World

4 décembre 2013

L'UNICEF a acheté pour plus de 2 millions de dollars de vaccins pour les victimes du typhon aux Philippines. Les entreprises pharmaceutiques occidentales cherchent à faire d'énormes ventes grâce à une campagne agressive pour vacciner plus de 500.000 enfants dans les zones touchées par le typhon.

À la suite de l'une des tempêtes les plus fortes qu'ait jamais connue la terre, l'endroit le plus dangereux pour les enfants aux Philippines en ce moment pourrait bien être les centres d'évacuation, ou de vivre près de l'un d'eux.

La semaine dernière, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS ) et l'UNICEF ont commencé un programme agressif de vaccination anti-polio et rougeolepour plus de 500.000 enfants dans les régions des Philippines touchées par le typhon. Ils ont déjà vacciné plus de 30.000 enfants à Tacolban, l'une des régions les plus touchées.


"C'est une situation pratiquement sans précédent que seulement deux semaines et demi après une catastrophe de cette ampleur, avec ce niveau de dévastation et ces défis logistiques, une campagne de vaccination de masse soit déjà mise en place", a rapporté le Dr Julie Hall, représentante de l'OMS dans les Philippines.

Les enfants sont vaccinés contre la rougeole et la polio, bien que les taux de rougeole soient très faibles et en baisse aux Philippines, et qu'il n'y a pas eu un seul cas de polio depuis 1993.

Dans la vidéo ci-dessous, Heather Papowitz, conseiller principal pour l'UNICEF, déclare qu'ils vaccinent les enfants contre la rougeole, même si ils ont déjà été vaccinés contre la maladie,parce que les campagnes de vaccination précédentes n'étaient "pas suffisantes pour les protéger, donc nous devons les faire vacciner dès que possible".

Est-ce une déclaration de l'inefficacité des vaccins anti-rougeole qui ont besoin d'être réinjectés de façon répétée, ou qu'en quelque sorte les catastrophes comme ce typhon requièrent des doses plus élevées du vaccin ? Quel que soit le raisonnement, cela ouvre aux entreprises pharmaceutiques un marché plus large pour leurs produits.

En ce qui concerne leur objectif de vacciner 500.000 enfants avec le vaccin oral anti-polio très dangereux, elle déclare : « En ce qui concerne la poliomyélite, elle a déjà été éradiquée dans les Philippines, aussi, nous voulons juste nous assurer qu'elle ne revienne pas."

Regardez la vidéo :

La suite ICI

Commentaires

Articles les plus consultés