Humain ou Exo-terrestre ?



  Pourquoi les anciens semblent-ils vénérer ces constellations plutôt que d’autres ?
   Des investigateurs et des scientifiques voient sur le plateau de Giza (composé de trois pyramides et du sphinx) l’enseignement d’une civilisation  » exo-terrestre  » qui serait venue visiter notre bonne vieille planète alors que l’humanité sortait juste de l’âge de la pierre.

   Pour les uns, des extraterrestres. Pour d’autres, une civilisation terrestre extraordinaire qu’ils appellent Atlantide.

   Notons que certains endroits du plateau de Giza sont actuellement interdits aux archéologues et surveillés par des personnes de divers pays étrangers qui ressemblent plus à des mercenaires qu’à une armée régulière…

   Mais que veut-on nous cacher?
   Les Égyptiens accordent une très grande importance aux étoiles : Osiris, le dieu pharaon, est symbolisé par la constellation d’Orion. Isis, son épouse, par Sirius.
    Exemple, La chambre du Roi de la Grande Pyramide et ses deux  » conduits d’aération « . De cette chambre, située au coeur de la structure, partent deux espèces de tunnel qui, jusqu’ici, étaient perçus comme étant un système d’aération. Pourtant, dès 1964, les astronomes Trimble et Badawy vont montrer que ces puits, en 2500 avant notre ère, pointaient très exactement vers des étoiles précises : L’un vers Alpha Draconis, l’autre vers Orion (Osiris).
   Remarque, si le puits sud de la chambre du Roi vise Orion, le puits nord de la chambre de la Reine, plus bas, vise Sirius, l’étoile représentant Isis, épouse d’Osiris.
Plus  » fantastique  » : Deux chercheurs de grandes renommés (Bauval et Hancock) pensent que tout ceci fait partie d’un plan commun où le Sphinx devait tenir un rôle. Bauval se demande quel serait la configuration astrale au-dessus des pyramides, il y a douze mille ans.
    La réponse est assez étonnante. Ce qu’il y a dans le ciel se trouve exactement projeté sur le plateau de Gizeh !
    Les trois pyramides sont disposées selon un axe parfait, excepté pour la plus petite, celle de Mykérinos qui est légèrement décalée sur la gauche. Les distances entre elles sont aussi très importantes. Si l’on survole ces pyramides, voici ce que l’on voit : elles sont positionnées exactement comme le sont les étoiles de la ceinture d’Orion !
   Encore plus fort ! Ce n’est pas seulement la projection parfaite d’un groupe d’étoile au sol mais bien une importante partie du ciel qui se retrouve ainsi représenté.
    En effet, on s’aperçoit que le Nil, situé sur la gauche des Pyramides, se reflète aussi sur la voûte céleste car sa position correspond à celle de la Voie Lactée par rapport à la ceinture d’Orion. Que tout ceci arrive au moment où la constellation d’Orion franchit l’axe Nord – Sud n’étonnera plus personne. Une date magique rassemble toutes ces coïncidences : 10500 av. J.C. 
    Les bâtisseurs de pyramides ont-ils voulu évoquer le commencement des temps où Osiris arriva sur Terre, bien avant Ménès, comme Ramsès I semble l’expliquer à son fils Séti I dans les hiéroglyphes du temple d’Abydos, en face de la fameuse  » Kings List « ?
  
   Comment une civilisation toute juste sortie de l’âge de la pierre a-t’elle pu acquérir une telle science, une telle précision, un tel savoir ? Fruit de coïncidences ?
   Une coïncidence, encore, fait que si l’on considère les dimensions de la grande pyramide et que l’on trace une demi-sphère en unissant les sommets, cela correspond exactement aux dimensions de l’hémisphère nord terrestre, à l’échelle.
   Cela implique une connaissance du nombre Pi, base des mathématiques poussées. Je ne parle pas des techniques nécessaires pour réaliser un tel monument !
    Les pentes de la pyramide doivent être impérativement inclinées selon un angle de 52° et les blocs de pierre doivent être exactement taillés et positionnés.

    Si vous examinez les joints entre les blocs, à l’intérieur de la Pyramide de Khéops, vous remarquerez qu’il est quasi impossible d’y glisser une lame de rasoir ! Est-ce là le travail de simples ouvriers ?
Comment ces gens pouvaient-ils creuser de magnifiques jarres en diorite, la pierre la plus dure du monde. Même notre technologie y parviendrait à grand peine ! Et eux, à l’aide d’outils sortant à peine de la préhistoire, ils y sont parvenus…
    Le problème de ce puits de la chambre de la Reine est que celui-ci ne débouche pas sur l’extérieur, à l’inverse de ceux de la chambre du Roi. Où mène ce puits ? Aujourd’hui, nous le savons grâce à Upuaut 2 et à son génial créateur, l’ingénieur Gantenbrink.
   Après de multiples déconvenues, au dernier des cinq jours octroyés par les autorités égyptiennes à l’allemand pour mener à bien ses recherches (la chambre de la Reine a été fermée au public), Upuaut 2 parvint enfin à évoluer dans le minuscule tunnel.
   Après une cinquantaine de mètres de progression, le robot rencontra un obstacle de taille. Une dalle, possédant 2 éléments  » métalliques « , lui barra définitivement le passage. Pourtant, la visée laser d’Upuaut 2 montre qu’il y a un espace vide derrière la pierre. Celle-ci, et cela ne fait aucun doute, a été posée volontairement afin d’obstruer le passage.
   Qu’y a-t-il derrière cette dalle ?
  
   La Grande Pyramide n’a pas encore révélé tous ses secrets.
Mais il est certain que Gantenbrink, et d’autres, s’y intéressent de très près. Il ne reste plus qu’à trouver les moyens techniques, les fonds pour  » ouvrir le passage  » et, surtout, les autorisations des autorités égyptiennes. Mais il faudra bien qu’un jour, de toutes façons, cet obstacle soit franchi.
C’est inéluctable. Un scientifique qui n’est pas curieux n’est pas un scientifique.
    West, lui, pense que la clé de l’énigme pourrait se trouver ailleurs entre les pattes du Sphinx par exemple. Il s’est rendu sur les lieux avec un sismographe et celui-ci montre très clairement qu’il y a une large cavité souterraine de 12 mètres sur 15, rectangulaire, et se situant à 5 mètres de profondeur (comme dans les visions d’Edgard Cayce)
   Orion et l’étoile Sirius semblent avoir une énorme importance.
   Existe-t-il vraiment une connexion « Orion Sirius Terre » ?
    On dirait que tout cela apparaît sans qu’il y ait eu signe avant-coureur, à un moment précis de l’Histoire.  
   Enfin pourquoi la NASA a-t-elle la ceinture d’Orion pour élément  » décoratif  » du logo du programme Apollo ?

   La NASA ne peut nier son intérêt pour l’Egypte Ancienne. Elle a plusieurs fois, pris des clichés du site de Gizeh. On peut supposer que d’autres l’ont également fait…
 

Et si nous mettions à jour le plan le plus secret et le plus insidieux de notre temps ?

   S’y trouvent impliqués plusieurs agences gouvernementales, des hommes politiques, des auteurs de bestsellers, des scientifiques et des industriels du plus haut niveau.

   Une thèse réminiscence laisse apparaître qu’une conspiration, qui trouve son origine dans les secrets de l’ancienne Égypte, nous menace tous.

   Selon les nouveaux prophètes du New Age, les traces d’un complot seraient à chercher dans une étrange théorie des Neuf Principes qui dirigent le monde. Mais qui aurait intérêt à un nouveau polythéisme?

   Ne s’agit-il pas d’une manipulation de masse orchestrée par cette fameuse pseudo élite ?

   Au coeur de toutes ces allégations, on trouve l’idée que les anciens dieux égyptiens seraient en réalité des extraterrestres, que certains personnages clés sont toujours en contact avec eux et qu’une «porte des étoiles» existe réellement entre nos deux mondes…

   Pour trouver les sources cachées de ces théories, Lynn Picknett et Clive Prince remontent jusqu’aux occultistes du début du siècle, de Mme Blavatsky à Edgar Cayce, en passant par Aleister Crowley et Schwaller de Lubicz, et livrent une critique sans concession des maîtres de la manipulation idéologique. En revisitant tous les grands thèmes de l’ésotérisme, La Porte des étoiles vise avant tout à nous ouvrir les yeux. 
— La porte des étoiles – Mystère ou conspiration? Lynn PICKNETT & Clive PRINCE —
Traduction française – Editions du Rocher, 2001
Enfin, nous pourrions encore imaginer que la Porte des Etoiles est une vaste plaisanterie, mais il reste 2 éléments :
    Cette histoire de Porte des étoiles a pris pour moi encore plus d’importance lorsque j’ai rencontré un ami qui était en Irak pendant la chute de Saddam. La chose qui l’a le plus intrigué, c’est l’arrivée des américains. La première chose qu’ils ont fait, ce n’est pas d’investir le palais de Saddam, mais d’envahir le musée pour y démonter en priorité un objet ressemblant étrangement à la porte des étoiles qui était stocké dans les caves… Sachant que les sumériens aussi vénéraient des exoterrestres… Effectivement il y a des questions à se poser !
  
   De plus, un colonel de l’armée Française à affirmé que l’armée faisait pression chaque année pour nous rediffuser « Stargate » car cette série serait vraie à 80%. Et que c’était le meilleur moyen d’effacer la réalité. …

   L’enquête continue et je vous donne rendez à la page « Origines de la Terre, Les Nephilims ou « Annunakis ».

Source+ images web

Commentaires

Articles les plus consultés