les énergies de la terre


Bien sûr ce qui nous intéresse tous c'est d'être en bonne santé. Mais pour cela il ne faut pas forcément se regarder le nombril. Il est important de se situer dans notre environnement quotidien. Il est important de savoir si cet environnement va nous permettre de rester en bonne santé, il est important de savoir si, sournoisement, nous ne sommes pas victimes de nuisances invisibles.
Parce que où que nous nous trouvions, nous sommes placés sous l'influence permanente de deux colossales énergies et nous ne pouvons nous y soustraire totalement.
-  L'une de ces énergies provient du centre de la terre, c'est l'énergie tellurique.
-  De l'immensité de l'espace sidéral émane une autre énergie, c'est l'énergie cosmique.
-  Par l'action centrifuge due à la rotation de la terre, l'énergie tellurique est projetée en force sous nos pieds depuis le centre de la terre, et ce, avec d'autant plus de puissance qu'elle rencontre sur son passage des portes ouvertes, les failles , les cours d'eau souterrains, les cavités bouchées, les grottes, anciennes mines, cavernes, etc... Cette énergie est de polarité négative ou force YIN des chinois.
- Et, en opposition et pour la contenir existe donc l'énergie cosmique, à polarité positive, ou force Yang des chinois. 

- Voici  mis en évidence l'essence de toute vie, la polarité. Cela se traduit sur un terrain en équilibre cosmo-tellurique par la présence de :
          7O à 80% de vibrations cosmiques
pour  20 à 30% de vibrations telluriques
Si ces valeurs sont respectées, la vie peut s'épanouir harmonieusement aussi bien pour les plantes que pour les êtres vivants. Hélas ! Observez la nature autour de votre lieu de vie et vous pourrez observer :
- Des arbres qui poussent inclinés alors que d'autres, alentour, poussent à la verticale.
- Des éléments manquants ou rabougris dans une haie
- Des plantations anormalement parasitées
- Des animaux qui dépérissent
- Certains animaux, au contraire, comme le chat, les fourmis, les hirondelles, aiment séjourner sur ces lieux perturbés. Si vous avez la chance  de voir ces petits tas de terre fine dans votre jardin, faits par les fourmis, vous constaterez qu'ils sont alignés sur l'axe Nord-Sud et qu'ils sont espacés de 2m en 2m, et cela vous donnera, en le prolongeant, l'emplacement du réseau Hartman dont nous parlerons plus loin.
- Les murs de votre maison qui se lézardent signent souvent une faille souterraine à l'aplomb de la fissure.
- La radio qui émet des parasites toujours aux mêmes endroits
- Et, bien entendu, et le plus important pour nous, la souffrance humaine, les fatigues incompréhensibles, les insomnies rebelles, les dépressions, mais aussi les paralysies ou d'autres maladies graves et dégénératives.
 - La nature souffre et nous souffrons avec elle puisque, que nous le voulions ou non, nous sommes forcés de vivre en harmonie avec elle. Dans un lieu de vie à prédominance négative, tellurique, les polarités n'étant plus respectées, c'est la porte ouverte à toutes les pathologies. La cellule vivante souffre à son niveau le plus intime jusque sur la double hélice d'ADN qui est perturbée. On remarque aussi un dysfonctionnement en hyper ou en hypo de notre système endocrinien. Les glandes endocrines peuvent être perturbées individuellement mais, comme le dit le poête, "tout est si intimément lié ici-bas, que tu ne peux secouer une fleur sans déranger une étoile", et c'est tout notre organisme qui est perturbé.
-  Cette énergie tellurique ne sort pas d'une manière anarchique sous nos pieds mais en des points trés précis et en suivant un tracé en forme de murs vibratoires invisibles d'une épaisseur de 21cm environ et formant des mailles rectangulaires de 2m sur l'axe Nord-Sud et tous les 2,50m dans l'axe Est-Ouest. 
 
une photo exemple pour le réseau Hartmann : les arbres s'en écartent.

 C'est le réseau Hartman. Il faut donc éviter de vivre au croisement de l'un de ces murs pour les lieux où nous devons séjourner plus longuement, le canapé, l'ordinateur, la chaise de bureau et bien sûr et surtout le LIT où nous passons 8 heures par jour et 25 ans de notre vie. Si ce croisement se conjugue avec une faille  ou de l'eau souterraine il devient un point hautement dangereux appelé point géo-pathogène mais aussi plus communément appelé "maisons à cancer"
- On peut donc en déduire que l'énergie Cosmique est forcément bénéfique, mais elle est rarement dans une proportion de 70% par rapport à l'énergie tellurique qui nous bombarde sournoisement et qui varie en fonction de la perméabilité des terrains qu'elle traverse 

- Si votre maison est construite sur un axe Nord-Sud ou Est-Ouest, il vous est possible d'éviter les mailles polluantes de ce réseau Hartman car elles sont espacées soit de 2m soit de 2,5Om et il y a donc la place pour installer un lit entre les mailles de ce filet polluant. Sinon, il faut jongler avec l'espace et éviter d'exposer les organes vitaux (tête, coeur, foie, bas-ventre) sur les croisements. Il faut aussi impérativement éviter de vivre sur les failles souterraines car la maison en souffrira et vous avec. Si vous devez acheter une maison, regardez la nature à cet endroit. Si les arbres poussent droits, hauts et forts, c'est qu'ils se plaisent  en ce lieu et vous vous y plairez aussi. Par contre si les arbres poussent tordus, rabougris, chétifs, la nature souffre et vous y souffrirez avec eux. L'observation de la nature, c'est la clé. Dans le prochain article on reparlera un peu plus du réseau Hartman, comment le trouver pour mieux l'éviter. 
Source 

Commentaires

Articles les plus consultés