Des milliers de sites internet mobilisés contre la surveillance de masse

Près de 5400 sites internet – dont CitizenPost – participent aujourd’hui à une journée de mobilisation mondiale contre la surveillance de masse. Baptisée « The Day We Fight Back », la journée est également organisée en mémoire de Aaron Swartz, célèbre activiste de l’internet libre qui s’était suicidé en janvier 2013.

Défenseurs de la vie privée, activistes, entreprises et plateformes opposées à l’espionnage de masse, ce sont des milliers de sites web qui affichent aujourd’hui un message politique clair : « Nous voulons de nouvelles lois qui empêchent la surveillance numérique ». Parmi les participants, on retrouve d’importants acteurs de la toile tels Mozilla, Tumblr et DuckDuckGo mais aussi des organisations comme Greenpeace, Freedom For The Press ou Human Rights Watch. Tous veulent faire pression sur les législateurs « pour mettre fin à la surveillance de masse des Américains (par la NSA) et des citoyens du monde entier. »

« Depuis les premières révélations l’été dernier, des centaines de milliers d’internautes se sont réunis en ligne et hors-ligne pour protester contre les programmes de surveillance inconstitutionnels de la NSA. Ces programmes attaquent nos droits fondamentaux de partager et de communiquer en privé, ils s’attaquent aux fondements même la démocratie. Seul un vaste mouvement de militants, des organisations et des entreprises peuvent convaincre Washington de rétablir ces droits », a déclaré Josh Levy de Free Press.

À l’occasion de cette journée, des événements sont prévus dans une vingtaine de villes aux États-Unis et en Europe. Ils prendront la forme de manifestations, conférences et hackaton. Ceux qui ne peuvent participer sont quant à eux invités à diffuser des flyers autour d’eux et encourager leur entourage à participer.

Commentaires

Articles les plus consultés