Ferme des "Mille Vaches": nouvelle opposition


Les opposants à la "ferme des Mille Vaches" ont demandé aujourd'hui en référé la suspension du permis de construire de la ferme géante devant le tribunal administratif d'Amiens, ont annoncé leur avocat et la Confédération paysanne.

"On demande la suspension de l'arrêté de permis de construire de la ferme des Mille Vaches", située près d'Abbeville, dans la Somme, a indiqué à l'AFP Me Grégoire Frison, avocat de la Confédération paysanne, de l'association d'opposants locaux Novissen et des associations MNLE, L214 et Picardie Nature.
"Si ce n'est pas suspendu, le projet va continuer et même si le permis est annulé dans six mois, un an, ça sera construit et on permettra (au promoteur Michel Ramery) de régulariser sa situation", a-t-il encore déclaré.

La décision du tribunal administratif doit tomber dans une quinzaine de jours, selon Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne.
Un arrêté préfectoral a limité à 500 le nombre de vaches laitières sur le site tant que la surface d'épandage des boues résiduelles ne serait pas suffisante. Mais les opposants estiment que les dimensions de la ferme, et du méthaniseur qui y est associé, n'ont pas été changées et qu'il s'agira à terme d'une ferme de 1.000 vaches (1.750 bovins au total avec les génisses).
L'Etat a demandé le mois dernier la démolition de bâtiments illégaux ne correspondant pas au permis de construire délivré, sans cependant avoir le pouvoir de contraindre le promoteur à s'exécuter.

Source

Commentaires

Articles les plus consultés