CURE André GERNEZ

Images-GERNEZ-002-copie-1.JPG

Mieux vaut prévenir que guérir, c'est donc d'une prévention active que nous allons parler suite à la rencontre qui s'est déroulée à Paris, le 29 Septembre. Cette réunion était dirigée par le docteur Jacques LACAZE qui nous a présenté le protocole André Gernez. Nous, c'étaient 30 naturopathes venus des 4 coins de la France.

Les stades de la végétation cancéreuse :

Le stade de 1 cellule : c'est à dire la naissance de la cellule initiatrice

Le stade de 1000 cellules : en dessous duquel le cancer n'a pas droit à ce nom et correspond à des cellules viciées que comporte à l'état permanent toute colonie cellulaire et dont le destin est de disparaître

Le stade de 1 millions de cellules : stade d'irréversibilité à partir duquel le cancer évoluera.

Le stade de 1 milliard de cellules : stade où le cancer sera décelable.

Le stade de 1000 milliards de cellules : stade auquel le porteur du cancer meurt.

Ces chiffres sont tirés de l'ouvrage des docteurs Jean-Claude Meuriot et Jacques Lacaze. « Pour une politique publique de prévention active des cancers ».

Comme ils le disent il est plus facile d'écraser un gland qu'un chêne. C'est donc avant le million de cellules cancéreuses que la prévention active doit se placer. La carcinogénèse est permanente, chaque jour des cellules cancéreuses apparaissent et disparaissent au fur et à mesure, si notre système immunitaire est performant.

On a constaté que les grands et les gros, boostés par l'hormone de croissance, étaient des proies plus abordables pour le cancer. Le docteur Gernez l'avait démontré il y a plus de 50 ans mais c'est une équipe de recherche de l'université d'Oxford qui vient de publier dans « the Lancet Oncology » les résultats qui témoignent que les femmes de grande taille avaient jusqu'à 3 fois plus de risques de développer un cancer. De même pour les hommes. Des recherches continuent pour déterminer le rôle de l'hormone de croissance. Le dr Gernez avait dit que plus l'homme est grand plus il avait utilisé ses cellules génératrices (ou cellules souches).

Est-ce que cette méthode de prévention est efficace, la réponse est OUI. Les expériences en laboratoires en témoignent. Les cellules mutées sont au départ très fragiles, donc, quand l'agresseur est faible, le simple renforcement des défenses de l'organisme suffit. De plus, une supplémentation est mise en place et l'étude SUVIMAX témoigne de son efficacité. Une supplémentation en bêta-carotène synthétique (6mg), Vit E synthétique (30mg), vitamine C (120mg), sélénium (100mcg) font apparaître une baisse des cancers de 31%. Notez de plus que certaines vitamines étaient synthétiques donc à priori moins efficaces que les naturelles.

Il est évident que la grande méprise est d'attendre que le cancer soit décelable comme préalable à l'intervention. A ce stade, c'est un milliard de cellules cancéreuses et ce sera déjà beaucoup plus difficile pour l'éradiquer.

 

PHASE de PREVENTION DES CANCERS :

1 – REDUCTION ALIMENTAIRE :

a/ Réduction de la ration calorique globale : Résultats de plusieurs expérimentations sur les animaux de laboratoires et tous les chercheurs ont constaté ce phénomène, la cancérisation est réduite lorsque le régime alimentaire est appauvri.(Jusqu'à 60% de cancers en moins). On a constaté par ailleurs que les gens pléthoriques contractent plus fréquemment le cancer. Donc régime appauvri en calories.

b/ Réduction de la ration glucidique : Les cellules cancéreuses sont avides de sucres. Observation de WARBURG : « le fructose tout comme le glucose est transformé en acide lactique , toutefois le sucre de canne n'est pas transformé ». Il faut donc réduire l'apport en sucre.

c/ Diminution des aliments riches en cholestérol et de la viande rouge. « D'après les effets constatés chez les animaux, les viandes crues ou peu cuites et les aliments riches en cholestérol favorisent l'éclosion des cancers provoqués » Docteur André Gernez.

2 - ROLE DE L'ACIDOSE METABOLIQUE :

« L'acidose constitue un état défavorable au développement de la cellule cancéreuse, l'alcalose contribuant à son éclosion ». Cette règle a été établie par le savant états-unien REDING.

On a constaté que le taux le plus bas de cancérisation est détenu par le tissu le plus acidosique, le muscle (ph en dessous de 7), qui ne se cancérise pratiquement jamais et qui est si peu favorable à la cancérisation que les métastases des cancers des autres organes sont incapables de s'y greffer, alors que tous les autres tissus, même l'os, les hébergent.

Les rares cancers dont la guérison est spontanée (1 cas sur 90000) guérissent toujours à la suite d'une fièvre intense et prolongée dont la traduction sur le milieu cellulaire de l'organisme est une acidose. La solution n'est pas d'acidifier notre sang en permanence, mais par période, pour concourir à éliminer les cellules mutées.

3 / SUPPLEMENTER en « Substances vitales » : Vitamines et oligo-éléments.

En priorité le MAGNESIUM : L'antagonisme entre magnésium et cancer était tellement évident qu'on crut, à une certaine époque, que la carence en magnésium était la seule cause du cancer. D'autres facteurs ont depuis été répertoriés, mais le magnésium présente toutefois une importance particulière parce qu'il est indispensable à toutes les cellules de l'organisme pour que leurs divisions s'effectuent normalement. Un apport magnésien de principe doit donc être fourni à l'organisme pour en assurer la recharge de ses cellules. Cet apport doit être maintenu pendant toute la cure.

De plus nous avons pensé que, dans l'optique d'une meilleure assimilation, il devait être associé à une cure de SILICIUM ORGANIQUE.

4 / L'OXYGENATION :

Les cellules qui peuvent se passer d'oxygène en lui substituant une fermentation ce sont les cellules cancéreuses. L'oxygénation favorise les cellules saines qui sont plus tributaires d'une oxygénation suffisante que les cellules cancéreuses qui supportent sans inconvénient une privation.

Donc gymnastique respiratoire, vitamine C, qui restitue de l'oxygène aux tissus au fur et à mesure de leurs besoins. Et prise de Germanium, le grand oxygénateur.

 

LA CURE :

Vous la connaissez déjà mais je la rappelle :

Au début du printemps et à l'Automne Une cure de 30 jours au cours de laquelle on ne prend qu'un seul repas. Chez les personnes agées elle peut être diminuée de moitié. C'est une cure de nettoyage, de santé, mais aussi de rajeunissement. Elle devrait être mise en pratique dès l'âge de 40 ans environ.

Pendant la cure, restriction alimentaire avec réduction des matières grasses, du sucre et du sel. Il y a donc mise en acidose :
Aliments préconisés : Les crucifères (chou, chou-fleur, chou-rouge, brocoli), ail, persil, préparations vinaigrées. Nous insistons sur le brocoli à haute teneur en soufre. Le soufre étant un puissant anticancéreux. Epices comme le .CURCUMA.

  • Aliments autorisés : Poissons maigres, viandes maigres cuites au gril, légumes rouges, légumes cuits, salades vertes, crudités, fromage blanc maigre, yaourt nature (au lait de brebis de préférence).
  • Aliments à consommer avec modération : Pain (complet de préférence), cérales complètes, riz complet, pâtes, soupes de légumes peu salées, lentilles, pois, oignons, artichauts, pommes de terre, champignons, fromages maigres non salés, compotes non sucrées, lait écrémé.
  • Aliments déconseillés :
  • Tous les aliments fumés, gras (charcuteries, sauces, mayonnaise, vinaigrette, frites chips) salés, sucrés (pâtisseries, viennoiseries,glaces, confitures, sodas, limonades, chocolat) et les conserves à l'excepion des surgelés.
  • Boissons : Eau du robinet ou eau adoucie remplacées par de l'eau de source de préférence riche en silicium et sélénium (ex : Châtelguyon ou la Roche Posay), vin rouge à haut degré (1 à 2 verres par repas), chicorée, ginseng ou thé vert en substitution au café qui est réduit ou mieux, supprimé, infusions non sucrées.
  • Préparation culinaire : Les limiter à l'indispensable : le sel (sel marin non raffiné), le sucre (sucre de canne complet), l'huile (huile d'olive vierge, colza, germe de blé, de noix, de soja), les matières grasses (beurre frais ou margarine non hydrogénée à l'exclusion des fritures et graisses cuites), le poivre (remplacé par ail, oignons, persil, vinaigres non colorés, thym, sauge, menthe).
  • Exclure le barbecue, la surchauffre en auto-cuiseur, les aliments comportant des colorants ou pesticides, les présentations en emballage plastique de contact, les barquettes en aluminium.

  • En dehors des cures : Consommer fruits et légumes de saison de préférence et bio.
  • Cure de magnésium permanente en alternance avec silicium organique, 15 jours de chaque tous les mois.
  • Flavonoïdes : Substances naturellement présentes dans les fruits, les légumes, les céréales, le thé et le vin. 4 principaux groupes : les Flavones dont fait partie la Quercétine (oignon, brocoli, pomme), le flavonoïde le plus étudié, les Flavonones (citron), les Catéchines (thé vert et noir, vin rouge) et les anthocianines (fruits rouges, raisin, vin) Il faut donc consommer largement ces produits. Pour les femmes et les fumeurs, qui sont à risque important de faire un cancer (sein, poumon) il est conseillé de faire régulièrement une cure de cémaflavone : une ampoule matin et soir 2 jours par mois (2 boîtes). La micro circulation est améliorée au niveau des organes et donc, l'oxygénation des tissus, ce qui constitue un facteur important de prévention des cancers, démontré statistiquement.
  •  
  • MEDICATION NATURELLE INTERESSANTE :
  • DESMODIUM pour le foie
  • GERMANIUM Un oligo-élément très intéressant pour booster le système immunitaire, anticancer, active les macrophages, les cellulesT, les cellules NK, accroît la production d'interféron, calmant aussi puissant que la morphine, anti-âge, oxygénation des cellules.
  • GANODERMA LUCIDUM Le champignon miraculeux, ses propriétés sont nombreuses.
  • BROMELAINE La tige de l 'ananas
  • L'HERICIUM le champignon qui fait pousser les neurones
  • Vitamine D3 que nous avons étudié (laboratoire D-Plantes)
  • Ces médicaments naturels sont extrêmement importants et feront l'objet d'un article particulier sous peu. Un représentant de labo s'était déplacé pour nous présenter entre autres le ganoderma lucidum qui paraît assez extraordinaire.
  • COMPLEXE VITAMINIQUE / 34 de ces composés vitaminiques ont fait l'objet d'études comparatives. Les meilleurs : DAILY 3, NUTRIFORM, NUVITAMIN'.
  •  
     
  • CHASSE TERMINALE DES MICRO-CANCERS :
  • COLCHIMAX 1mg : un comprimé le matin avec un grand verre d'eau ou un mélange de teinture mère :VINCA ROSEA TM + COLCHICUM AUTUMNALE 1DH + VACCINUM MYRTILLUS TM ââ qsp 1 flacon : 100 gouttes matin et soir dans un verre d'eau.

 

  • LES PRODUITS ANTIMITOTIQUES :
  • GANODERMAX 2 gélules matin et soir pendant 6 jours. Laboratoire Biophytarom
  • PAO V et ROVOL V : Les produits du Pr BELJANSKI que nous avons déjà étudié. 2 gélules de chaque, matin et soir durant 3 semaines : Préconisation du docteur Janecek. Cette solution est recommandée pour une première cure préventive.
  • Produit du Dr TUBERY : Hétérosides flavoniques de Daphné Gnidium, dosés à 1,1 mg par comprimé, 1 flacon de 180 comprimés, 2 comprimés matin et soir.
  • Endoxan 50 : 2 comp avec un grand verre d'eau, le matin pendant 2 jours.
  • PREPARATION MAGISTRALE à faire préparer par un pharmacien :
  • HE de Lémongrass 8gr
  • HE de Citron 7gr
  • Ricinion 100gr
  • Iodure de potassium 2,8gr
  • Chlorure de potassium 2,8gr
  • Gnidia krausiana 1DH 100gr
  • Taxus baccata TM 100gr
  • Vaccinum Myrtillus TM 100gr
  • Podophyllinum 3DH 100gr
  • Eau distillée qsp 1000 1 flacon de 125 ml 100 gouttes matin et soir dans un grand verre d'eau.
  • Il y aura intérêt à associer 2 de ces produits, en particulier lors des premières cures ou s'il y a risque élevé. A prendre à la fin de la cure (chasse terminale)

 

Et puis si 30 jours c'est trop vous pouvez toujours n'en faire que 20 et ce sera quand même très bien. Il n'y a pas de concours, il faut se dire qu'un seul jour de ce jeûne intermittent c'est déjà bien alors 20. C'est pour chasser un cancer en gestation mais ce sera aussi une cure santé, une cure anti-âge.



Commentaires

Articles les plus consultés