Israel ferme ses 103 ambassades dans le monde suite à une grève d'une durée indéterminée

Quand le personnel diplomatique rentre au bercail et que les religieux sont intégrés de force dans l'armée, c'est le signe qu'Israël se prépare à la guerre.



Le Comité des travailleurs de ministère des Affaires étrangères a débuté une grève ce dimanche, et a fermé le ministère et les ambassades et consulats dans le monde entier pour la première fois.
La grève est la dernière solution suite à conflit de travail qui dure plus de deux ans. Les employés réclament de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail.
Suite à cette décision, Netanyahu a annulé son voyage prévu en Amérique latine. Suite à sept mois de médiation, les travailleurs ont rejeté la proposition du ministère des Finances.
Un certain nombre de visites très médiatisées en Israël ont été annulés à la suite de ces mesures, ainsi que le voyage du Premier ministre Binyamin Netanyahou au Mexique, en Colombie, et au Panama le mois prochain.
En outre, la visite du pape François prévue en mai est compromise en raison des mesures de grève.
Une déclaration diffusée par le comité des travailleurs a déclaré que la grève est  d'une durée indéterminée afin de protester contre les conditions de travail des diplomates israéliens et en raison de la décision draconienne du Trésor qui a baissé les salaires des travailleurs.
« Aujourd’hui, pour la première fois dans l’histoire d’Israël, le ministère des Affaires étrangères sera fermé et aucun travail ne se fera dans tous les domaines sous l’autorité du ministère »
La décision de faire grève a été critiqué par le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, qui l'a qualifié de décision «misérable» qui montre que le comité des travailleurs est devenu «hystérique».
« Cette décision n’a aucun avantage, et ne fera que causer plus de dommages aux travailleurs du ministère, » at-il dit. «Je suis désolé pour ces mesures irresponsables qui se font au détriment des citoyens de ce pays, malgré une médiation avec le Trésor. »
«Nous ferons tout notre possible pour limiter les dégâts causés à l’État et à ses citoyens», a déclaré Liberman.
Netanyahou, quant à lui, n’a fait aucun commentaire suite à cette grève qui paralyse le corps diplomatique dans le monde entier.
À la suite de la grève,il n y a plus de services consulaires disponibles, Israël ne sera pas représenté lors de réunion ou forum international, ses ambassadeurs à l’étranger ne fonctionneront pas et les services nécessaires pour les nouveaux immigrants ou les touristes comme l’obtention d’un visa pour les employeurs pour les travailleurs étrangers seront stoppés.
Selon la déclaration, les portes du ministère ont été fermées depuis dimanche après-midi dans le monde, y compris la gestion du ministère et le leadership politique.
« Le ministère des Affaires étrangères sera complètement fermé à toute activité, y compris les 103 ambassades d’Israël dans le monde de la Nouvelle-Zélande, à travers la représentation de Paris, Londres, Berlin, Washington et Israël à l’ONU, » selon la déclaration.
Yair Frommer, à la tête du comité des travailleurs, a déclaré que le Trésor a déclaré la guerre à ses «employés dévoués qui luttent chaque jour pour Israël. »
Source

Commentaires

Articles les plus consultés