La télévision Occupe notre Cerveau et nos Pensées pour une désensibilisation à grande échelle


Ce que l’on pourrait dire à propos de tout ce que vous pouvez voir à la télé, c’est qu’il devient de plus en plus urgent que chacun de nous apprenne à se servir de sa pensée et de son discernement. Nous ne devons pas laisser les autres occuper nos pensées. Vous ne vous en rendez sans doute pas compte, mais vous regardez la télé sûrement très souvent, peut être le matin avant d’aller travailler, le midi au restaurant, et le soir pendant le dîner ou avant de vous coucher. Des études américaines ont démontré qu’un américain moyen passait en moyenne 15 ans de sa vie devant la télévision.
Imaginez à quel point cela peut avoir de l’influence sur vos pensées. Vous êtes en quelque sorte conditionné par ce que vous y voyez, ce que vous y entendez, les différents sentiments que cela vous occasionne etc.. Si aujourd’hui Les gens vivent dans la peur du lendemain, la télé y contribue en partie. La crise, le chômage, les maladies, les conflits, les magouilles politiques, la violence et bien d’autres programmes ont une énorme influence sur vos pensées.

Défi : 6 mois sans télévision

Je vous invite à faire une petite expérience si vous le souhaitez. Choisissez de ne plus regarder la télé pendant quelques mois. Lisez de bons livres, ou écoutez de bons audio book. Au bout de 6 mois, rallumez votre téléviseur et observez ce qui se passe dans votre corps. Vous allez ressentir très certainement une agression, une gène ou un malaise. Merci de laisser un commentaire en bas de cet article pour me dire ce que vous avez ressenti.
Les cerveaux humains sont disponibles
Alors comme le disent certains publicitaires, « les cerveaux humains sont disponibles » et « Nous vendons du temps de cerveau humain disponible ». Cela veut dire que tous les programmes télé sont étudiés pour avoir une influence sur nos modes de consommation. Il suffit juste de regarder à l’école le nombre d’adolescents qui s’identifient au travers les marques de vêtements. En fait tout le monde est imprégné de cet effet « marques ». Je cite les marques, mais il y a de nombreux autres exemples.
Sexe, violence, cruauté, humiliation
Bien plus que cela, il y a aussi les façons de voir les choses, les valeurs qui sont bousculées. Le sexe, la violence, la cruauté, l’humiliation sont les cocktails idéaux pour avoir un taux élevé d’audience.
L’exhibitionnisme, le voyeurisme, les transgressions de tous les interdits ont généré des taux d’audience très élevés ces dernières années. Des émissions de télé-réalité ont envahi le petit écran, qui est devenu super grand aujourd’hui.
On peut dire que la télé est un trafiquant d’émotions fortes en quelque sorte. Elle  montre des choses que vous n’auriez jamais plus voir en tant normal. Des accidents graves de voitures, d’avions, et accidents domestiques…du « nu » et du sexe de différents genres, des vols de voitures, des arrestations, des images complètement loufoques où un animateur de Télé demande a un spectateur de sentir un excrément en direct pour vérifier si il a un bon odorat. De la violence que vous n’avez jamais eu l’occasion de voir aux abords de votre quartier. La mort, le meurtre en direct bercent très naturellement votre quotidien.
Jamais les images n’ont eu autant d’importance que maintenant. Nous vivons dans un monde de l’apparence. Observez bien toutes les images, reportages, films, tout est travaillé dans l’esthétique.

Un très grand pouvoir de nuisance
La TV a toujours eu conscience de son pouvoir de nuisance, mais cela ne l’a pas empêchée de devenir nuisible… grâce à nous. Les chiffres d’affaires, les cotations en bourse, l’audimat sont le fer de lance de ces « mass média ». Il faut vendre à tout prix et peu importe toutes les mauvaises habitudes, toutes les mauvaises actions qui en découleront. La télé agit sur le court terme. Il faut avoir des annonceurs pour gagner de l’argent et le faire sans scrupules.
Tout y est possible, on y voie du sexe, de la violence, des morts, des meurtres, des choses dégradantes. Il y a une émission américaine qui a été réalisée dans un funérarium. Le but du jeu, c’est de plonger une personne vivante dans les conditions d’une personne que l’on vient de mettre en terre. On va mettre une personne vivante dans un cercueil en verre de façon à voir ce qui se passe de l’extérieur, mais la particularité, c’est que la personne vivante sera immergée dans ce cercueil avec plus de 300 000 vers.

Une désensibilisation à grande échelle
Auparavant, la majorité d’entre nous, aurait eu des difficultés à regarder ces images. Nous aurions été choqués, gênés ou horrifiés. Et aujourd’hui n’importe quel adolescent de 15 ans peut voir tout un tas de choses peu recommandable à la télé avec l’accord de ses parents. Il est vrai que la télé est un peu comme une « nounou » pour les enfants. Elle permet aux parents d’avoir plus de liberté. On y colle l’enfant pendant plusieurs heures voire toute la journée et les parents peuvent vaquer à leurs occupations. La chose importante à savoir, c’est qu’à force de voir toute cette violence, sous différents aspects, cela abaisse la sensibilité des gens. Aujourd’hui les programmes TV les plus regardés sont les « Reality Show » où tous les tabous sont transgressés. Les émissions où l’on montre du doigt ce que dit, pense et fait le voisin.
L’homme a toujours eu besoin du feu, mais le feu peut le détruire. Avant 1980, il y avait la censure, il n’y avait pas d’obscénité à la TV, et tout ce qui parlait de sexe était encadré, il n’y avait que des discussions et pas d’images. La libération de la censure à des fins commerciales
En 1980 c’est la libération des médias. Le paysage audiovisuel voit se créer de plus en plus de chaines. Une première émission change les habitudes des personnes « Psy-Show ».  Les personnes se dévoilent sur un ton de drame, elles se blesse, s’humilie, se font souffrir devant un auditoire de plus en plus grandissant. C’est le « Bingo! » pour cette chaîne qui vient de pulvériser les records d’audience.
Un père avoue ne jamais avoir aimé sa fille. Une épouse révèle qu’elle est encore avec son mari, car il lui apporte encore des satisfactions sur un plan physique…La télé est un révélateur… voire un provocateur. Les auditeurs s’identifient aux différents thèmes abordés dans cette émission.
La règle d’or est : La transgression de tous les interdits. Les personnes aiment être au rendez vous avec l’horreur et les interdits. Il suffit de regarder le nombre d’émissions et de film ce genre au cinéma ou à la télévision.
 L’impact de ce que l’on voit sur le petit écran
Normalement, pour regarder ces échantillons de programme, il faut être capable de prendre de la distance. La TV est un apprenti sorcier. Elle programme ses émissions ou films sans réflexion sur l’impact que cela peut avoir sur les mentalités. Il n’est pas rare de voir ensuite aux informations qu’un jeune enfant a abattu 10 des enfants de sa classe comme dans une scène de film d’action. On peut entendre également que des adolescentes lors de scène de violence au lycée ont encouragé et filmé ce moment de violence pour ensuite le diffuser sur Internet.
Télé-réalité, voyeurisme, exhibitionnisme sont les mots d’ordre. Aux heures de grandes écoutes voilà la réalité dont vous allez être bombardés. Alors bien sûr, certains diront : mais il y a aussi de bonnes émissions, reportages et films à la télé, et je leur répond  » heureusement !! ;-)  ». Mais observez quel est le pourcentage de diffusion de ces programmes. Observez également leurs horaires de programmation. J’ai fais une petite expérience sans en être une. Pendant 6 ans j’ai cessé de regarder la télé. Quel bonheur de ne plus faire l’objet des multiples conditionnements que vous propose la télé. Car en effet on peut considérer la télé à grande dose d’écoute comme une vaste hypnose collective. A force de vous répéter la même chose du matin au soir, vous finissez par accepter et valider ce qui vous est proposé comme votre réalité. Alors vous acceptez de vivre avec l’idée que vous vivez dans un monde très souvent en guerre. Un monde dans lequel la maladie sévit chaque jour, chaque minute. Un monde dans lequel avoir du travail est un privilège, car la plupart n’en n’a pas. Vous acceptez de vivre dans un monde qui est en crise, dans lequel l’argent est difficile à gagner, et où il faut y faire attention, car nous ne savons pas de quoi est fait demain. La télé maintient les personnes dans un état de peur et d’insécurité permanente. On montre la violence proche des lieux où vous vivez, on vous montre que la voiture de voisin a été brûlée, que la fille de votre ami a été violée etc… Alors je reviens sur ce que j’ai remarqué. Un membre de ma famille m’avait donné un disque dur avec plus de 500 films. Je ne les ai pas tous regardés car au regard des titres, je voyais bien le genre. Mais dans tous ces films il y a avait que 70 films qui étaient de belles histoires vrais ou des films qui apportent un plus dans la pensée de l’humanité, des films qui amènent à une réflexion. Le reste était du film d’horreur, de violence, de guerre, de manipulation, de science fiction…
En psychologie, il est dit que les malheurs de l’humanité sont contenus dans « la jarre de pandore » que la TV a su ouvrir.
L’homme a privilégié sa pulsion « scopique »
L’homme est un visuel, il est habité de la pulsion « scopique » c’est ce qu’a découvert Freud. Là où tous les autres mammifères fonctionnent à l’odorat, (il vous suffit d’observer vos animaux de compagnie et les excellentes émissions animalières qui passent à la télévision ;-) l’homme, lui, s’est relevé sur ses pattes pour se tenir droit, et c’est le sens de la vision qui s’est le plus développé.

Aujourd’hui le grand tout et n’importe quoi de films et d’émissions, submergent le paysage audiovisuel.

Cela n’a pas toujours été le cas. Avant les années 1980, la télé n’était pas privatisée, on y voyait pas du tout ce tout et n’importe quoi. Mitterrand et Chirac ont tout libéré, c’est devenu l’ultra libéralisme, les chaines ont poussé comme des champignons, et surtout, les auditeurs ont été transformés en cible d’achat dans tous les domaines et sur tous les plans.
Pour avoir de l’audimat, on se sert de l’exposition de l’intime, la télé mène les personnes à l’humiliation à des heures de grandes écoutes. Le mot d’ordre est « transgressions ». Le sordide, l’atteinte à la dignité se déroule sous vos yeux.
 La destruction invisible
Mais malgré tous ces efforts de voyeurisme, tout à la fin des années 1990 la télé se porte mal, très mal. Alors la TV trouve des nouvelles sources de distraction plus puissantes, où les personnes se font humilier en public tout en gardant le sourire. La télé détruit le psychisme des personnes sans le faire exprès, pour l’argent des annonceurs.
 Des médias renient les valeurs et les engagements qu’ils avaient pris de ne pas exploiter les interdits. Mais le maître mot est l’argent, et l’argent c’est le voyeurisme, l’exhibitionnisme, la violence sous tous les plans. Alors finalement ces chaines de télé finissent par accepterégalement de diffuser ce genre d’émissions.
 La TV repousse tous les interdits. Avant, il n’y avait que des paroles, on se dévoilait lors d’émissions bien encadrées, les personnes étaient calme et posé (vue de l’extérieur). On était assis habillé propre et tranquille, et on déballait ce que l’on avait à dire, tels des grenades quadrillé qui sont jeté à la figure de la personne d’en face, qui n’est autre que le femme ou l’homme pour un couple, ou les enfants, la famille, les amis.
 Les nouvelles valeurs d’aujourd’hui
 Aujourd’hui la télé a ajouté les images. On y voit des couples qui se détruisent entre eux, faces à des sources extérieures de plaisir. Le sexe, les larmes, la violence, l’humiliation, les transgressions des interdits, la domination de l’autre, la cupidité, le narcissisme deviennent les valeurs d’aujourd’hui. Des couples sont envoyés sur une iles paradisiaque où sont mis à la disposition des hommes tous une ribambelle de femmes prêtes à les séduire, et les plus beaux spécimen masculins sont mis à la disposition d’un groupe de femme. Après quelques jours, ils y a des pleurs, des colères, des hurlements, car c’est ce que veut le public, c’est de pouvoir voir par le trou de la serrure ce qui se passe chez le voisin. C’est vrai que cet article est assez orienté sur la télé, mais la presse fait exactement la même chose, elle est le relais tous ce qui se passe dans le monde, à la télé, à la radio etc…Il suffit de vous rappeler lors du décès accidentel de Lady Diana, où on nous a tout montré. Idem pour le mort de Ben Laden. On va observer toutes les stars, leur voler des photos de petits bouts de seins, pour s’empresser de les exhiber dans les journaux dont je ne citerai pas les noms … Je vous invite à allez voir dans les étals des kiosques à journaux pour le constater par vous même.

L’homme est un être de pulsion

La triste vérité est que nous vivons dans une société qui exploite toutes les tendances pulsionnelles de l’homme, là où les sensations pulsionnelles les conduisent, c’est à dire à du business de marques, tout est fait pour contrôler les modes de consommation, les modes de pensées, les modes de parler, les modes de faire de l’homme. Il y a même certaines personnes qui avouent lors d’émissions,  qu’elles éprouvent un très grand plaisir à humilier d’autres personnes.

Prescription de comportement

La télé est un prescripteur de comportement. Il y a tant de « cerveaux sans conscience » que c’est du pur bonheur pour tous ces annonceurs qui sont comme des vampires, et qui profitent de votre incrédulité pour se ruer sur les espaces de votre pensée, que vous n’occupez pas (à l’image des logements laissés à l’abandon et qui au bout d’un certain temps sont squattés).
La télé : votre nouveau coach
Aujourd’hui la télé se donne un nouveau rôle : Celui d’aider ses participants. Elle leur construit des maisons, les envoie en vacances, les habille, les coiffe, leur propose un nouveau look, les coache dans tous les domaines exploitables de la vie à des fins de vendre et vendre encore plus de rêves.
Aujourd’hui tout le monde a des problèmes. Alors la télé exploite le filon. On vous relooke tout : On relooke votre maison, on relooke votre allure vestimentaire, on relooke votre façon de penser, on relooke tout ce qu’il y a à relooker et qui va vous donner envie de consommer encore plus de biens et services que vous n’auriez jamais eu l’idée d’acheter, si on ne vous avait pas créé le besoin.
La vie est belle ! Vous êtes beau (belle) !

On fait tout cela pour montrer que la vie est belle, car quand tout est beau, et que l’on est soit même beau ou belle, on est heureux(e).  Et plus la vie est belle et meilleure elle est.  L’auditeur est guidé vers plus de consommation. La TV va même jusqu’à tout transformer dans votre corps. Elle vous guide sur les seins, le nez, le taux de graisse que vous devez avoir.
La chirurgie esthétique n’est plus réservée aux seules personnes aisées. Tout le monde doit pouvoir en consommer. La télé brise le respect de l’intégrité physique et nous impose ses critères esthétiques.

Alors oui, d’une certaine façon, on vous exhibe toutes ces stars de la chansons, des séries télévisées, des speakerines, des présentateurs de télé « tout propres tout beaux », avec des mensurations, des proportions, des allures qui ne sont que des exceptions. Et on vous incite en consommant tout ce que la publicité vous propose,  à croire, que vous deviendrez comme toutes ces personnes ayant à la base des atouts esthétiques rares. A coup de répétition de certaines informations, on vous dit, vous madame qui faites 110 kg et êtes mal dans votre peau, on vous dit qu’il vous suffit de prendre la soupe de telle ou telle marque pour ressembler à la fantastique belle femme de la pub que vous êtes en train de visionner. Pour des crèmes pour le visage, on vous exhibe une jeune femme de 19 ans qui à une belle peau grâce à cette crème. Le message est que vous madame, avec vos 44 ans, et les 3 enfants que vous avez eus, vous allez finir par l’acheter cette crème, car vous aussi vous voulez ressembler à cette jeune femme que vous n’êtes plus. Idem pour cette belle femme de 30 ans très bien proportionné et qui en plus, est mise en valeur par du maquillage et des vêtements, et oui on vous fait la promesse que vous aussi madame, vous qui avez 37 ans, avec un corpulence de 130 kilos, une ossature très épaisse, une surcharge pondéral qui ne varie jamais trop, on vous fait croire le contraire. Et le résultat de tout cela, c’est le nombre de personnes de plus en plus mal dans leur peau, car elles ne correspondent pas au dictat du physique suggéré par les différents médias.
Autopsie de cadavre pour jouer
Dernièrement La TV a même été jusqu’à la dissection de cadavre à des heures de grandes écoutes dans des « reality show ». On exploite le morbide et on exploite de façon commerciale la mise en scène de la mort.
En ce moment, il y a même des annonceurs qui recherchent des personnes cancéreuses en phase terminale pour les montrer mourir en « Live » à la TV. Ouah quel programme ! Le « Live » l’émission qui déchire, l’émission à laquelle tout le monde veut assister. L’émission dont tout le monde parle.
Une nouvelle « Nounou » est née
La télé capte l’attention plus rapidement que les professeurs, et les enseignants. Les parents ne s’occupant plus assez de leurs enfants, les donne à garder à leur nouvelles Nounou s: « La télévision » où ils seront bercés par les dessins animés ou toute autre émission de tout genre. Il y a des enfants qui ont de nombreux comportements qu’ils ont vu et accepté comme étant les leurs, simplement en regardant les différentes émissions et films qui leur avaient été proposés à la télé.
J’entends certaines personnes murmurant ou pensant « il n’y a pas de victimes, pas de bourreaux » et si ils les regardent, c’est qu’ils en on fait le choix. Mais comment, une personne à qui l’on a toujours montré la même façon de faire depuis son plus jeune âge, peut elle avoir conscience que cette habitude lui est néfaste ? Comment une personne qui a toujours agis d’une certaine manière depuis de très nombreuses années, une personne qui a appris à agir de tel ou tel manière, comment peut elle avoir conscience que finalement cet agissement lui porte préjudice ? Comment une personne qui ne vit pas forcément en conscience, peut elle avoir l’ombre de l’idée qu’elle est purement et simplement devenu une cible commerciale pour différents médias ?
Les idées reçues
Aujourd’hui je rencontre des personnes ayant de bonnes situations professionnelles et de bons salaires, et ne sachant parler que de crise. Elles qui ont un travail stable, un salaire fixe, et ont un mode de consommation normal, avec voyages à l’étranger, autos, maisons etc… Elles me disent que tout va mal, que c’est la crise. Ces idées sont entrées dans leurs esprits de par la force de la répétition de que ces personnes voient à la télé, voient dans les journaux, entendent à la radio.
 Nous sommes sauvés ;-)
 Heureusement la TV n’a pas que ce genre de programme. Vous trouverez un petit pourcentage (qui augmente très lentement) d’émissions qui parle spiritualité, d’animaux, de la nature. Mais toujours ce matraquage publicitaire, vous guidant, quelles que soient vos passions vers ce que vous devez faire ou acheter pour y arriver. Si vous regardez une émission pour la pêche, vous serez guidés pour acheter le meilleur matériel de pêche, il en est de même pour la chasse, ou tout autre passion que vous avez. Alors choisissez bien les programmes que vous mettez dans votre esprit et arrêtez de faire les choses machinalement, surtout lorsque vous êtes face à la TV : soyez un peu plus vigilants!

« Espace à louer ou à vendre »
 Notre pensée est devenue un vrai « fourre tout », pour toute personne ayant des besoins à assouvir, comme par exemple vendre ses produits et services, vendre ses idées, ou tout autre chose qui peut rapporter de l’argent. Si l’on y prend pas garde, dans 4 matins, nous deviendrons des purs produits de la télé, nous dictant ce que l’on doit regarder, ce que l’on doit porter comme vertement, les amis que nous devons avoir, la maison que nous devons avoir, le look que nous devons avoir, la façon de penser que nous devons avoir. Je dis ça, mais c’est peu être déjà fait ;-)
 Alors si vous voulez éviter que votre cerveau ne devienne  » un espace à louer ou à vendre »,  je vous invite à visionner cette excellente petite vidéo d’environ 1 heure, afin de vous faire votre propre avis sur la question :Ne donnez pas de l’importance à des choses qui n’en ont pas. Car si vous avez compris le principe de la loi d’attraction, vous comprendrez alors qu’en regardant des émissions violentes, vous faites grandir par la force de vos pensées toutes ces violences et tous les autres comportements dont nous venons de parler.

Pour preuve, il vous suffit simplement de regarder les gros titres des journaux, des magasines. De regarder quels sont les genres de films que l’on voit le plus souvent au cinéma. Quelles sont les émissions qui occupent la paysage audiovisuel.

Alors prenez conscience de ce qui se passe et responsabilisez vous.
http://rustyjames.canalblog.com

Commentaires

Articles les plus consultés