DSK, Anne Sinclair, Israël,… Et si « Welcome to New York » disait vrai ?

Le film «Welcome to New York», inspiré de l’affaire DSK, n’en finit pas de faire parler de lui. Alors qu’il est distribué en Espagne, en Allemagne et en Italie, le long métrage d’Abel Ferrara n’est à l’affiche d’aucun cinéma français et c’est un choix délibéré des producteurs ! Depuis le 17 mai, «Welcome to New York» est disponible sur les services de vidéos à la demande pour un tarif unique de 7€. Choisir, pour la France, de s’en remettre uniquement à une diffusion par un circuit alternatif, c’était prendre un sérieux risque.

D’autant que malgré une affiche accrocheuse avec Gérard Depardieu dans le rôle de Dominique Strauss-Kahn et Jacqueline Bisset dans celui d’Anne Sinclair, «Welcome to New York» a fait l’objet d’une campagne de dénigrement de la part de tous les médias du système, de Libération au Figaro.
Le film serait vulgaire, presque pornographique, nous ont dit les mêmes journalistes qui habituellement s’enthousiasment pour le cinéma le plus sordide et les images les plus vicieuses. Mais surtout, les plumitifs aux ordres nous ont mis en garde : le film «Welcome to New York» aurait des relents “antisémites”… Et pour le démontrer, ces journalistes s’indignent qu’Anne Sinclair soit dépeinte comme une femme d’argent et de pouvoir très attachée à Israël.

Rappelons donc quelques faits.
JuifsetFrancais-anne-sinclair-mpi
Le livre Juifs & Français , publié chez Grasset en 1979, rapporte des propos d’Anne Sinclair qui ne croit pas qu’elle aurait ”pu épouser un non-juif “ .
dsk-israel-2-mpi
Quant à Dominique Strauss-Kahn, il déclarait en 1991 au mensuel “Passages” :
Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques”
dsk-israel-1-mpi
Le même DSK déclarait à Tribune juive  en décembre 2003 :
Je me lève chaque matin en me demandant comment je pourrai être utile à Israël.

Dès son premier jour d’exploitation en ligne, le film «Welcome to New York» avait déjà généré 48 000 achats. «Après une semaine complète d’exploitation en France, Welcome to New York cumule 100 000 achats sur les services de vidéos à la demande», se réjouit dans un communiqué Wild Bunch, la société française chargée de distribuer le film.

Commentaires

Articles les plus consultés