La vérité sur la Coupe du monde - Brésil 2014 (vidéo)


Au nom de l'inconscience
Venez peuples ignorants, nous vous offrons le jeu,
Le divertissement, qui vous rendra heureux.
Rejoignez nos grands cirques, soyez-en spectateurs,
Nos cœurs sont tyranniques, vous-en serez acteurs.
Acteurs de l'injustice, venez participer,
Attisons les supplices, de l'extrême pauvreté.
Venez jouir du sang, que l'on a fait couler,
Oubliez tous ces gens, qui veulent nous boycotter.
Ne réfléchissez pas, vos métiers sont si dur,
Abrutissez vos pas, vous marchez en lieu sûr.
Courrez après la balle, nous c'est plutôt l'argent,
Nos désirs nous emballent, on vous enferme dedans.
Non n'ouvrez pas vos yeux, vous savez déjà tout,
Réalisez vos vœux, ne pensez qu'à vos sous.
Vos vies ont leurs problèmes, le travail, les amours,
Ne pensez qu'à vous-même, c'est la pagaille autour.
Donnez-nous vos confiances, confiez-nous le pouvoir,
Épuisez-vous d'errance, télés sont le savoir.
Peinez dans votre cage, que l'on a fait pour vous,
Oubliez les mirages, liberté, rêve fou.
On expulse les pauvres, en violant droit de l'homme,
Dont nous sommes les apôtres, que pour gens qui consomment.
Tuer est pardonnable, si c'est pour le plaisirs,
Jeux romains inviolables, Colisée des désirs.
Loïc Schneider

Commentaires

Articles les plus consultés