Les Ukrainiens se réfugient par milliers en RUSSIE !



La propagande sioniste anti-russe qui se déchaine en Occident veut faire croire que la Russie, égale pauvreté et dictature. Or les événements d’Ukraine démontrent le contraire !



Jusqu’à preuve du contraire, on n’a jamais vu des gens d’un pays riche et libre partir pour aller habiter dans un pays pauvre et dictatorial.
D’après l’ONU, que l’on ne va pas tout de même suspecter d’être pro-russe inconditionnelle, 500000 personnes ont quitté l’Ukraine pour se réfugier en Russie où un gros effort est fait pour les accueillir.
Quant à la Crimée, les chiffres sont éloquents : environ 2000 personnes l’auraient quitté pour aller en Ukraine sur un total de presque 2 millions d’habitants.
C’est fort peu de monde !
Des réfugiés ukrainiens en Russie disent qu’ils vont s’installer en Crimée.
On dit souvent que les exilés sont des gens qui votent avec leurs pieds. Dans l’Est de l’Ukraine, ils sont bombardés par l’armée de Kiev. Par ailleurs, selon la Banque mondiale, en parité de pouvoir d’achat, le revenu par tête d’habitant est légèrement plus fort en Russie qu’en Pologne : 19891 dollars par habitant contre 19885 pour la Pologne.
Le chiffre pour l’Ukraine est de 6721 dollars soit trois fois moins (moyenne mondiale : 9000 dollars).
Une autre indication pour comparer les pays est le recours au référendum.
En Crimée, un référendum a eu lieu et l’écrasante majorité a préféré quitter l’Ukraine et devenir Russe. A Donetsk, à Lougansk, les séparatistes ont fait des référendums quoiqu’on en dise.
C’est curieux : Kiev ne veut jamais faire de référendum nulle part.
Comme disait De Gaulle, on prétend défendre la démocratie en s’opposant aux consultations populaires.
Dans les districts dit russophones, d’Odessa à Lougansk, on a revendiqué un référendum.
Objectif : rejoindre la Russie.
Pourquoi toutes ces populations veulent-elles tant rejoindre la Russie si c’était une dictature misérable comme il y en a dans le tiers monde ?.
Les Américains ne sont pas trop gênés par les bombardements sur les civils par l’armée de Kiev.
D’ailleurs, Ils n’ont jamais été très gênés dans leur histoire par les bombardements de civils : Hiroshima, Irak, Afghanistan, plus récemment.
Quand leurs provinces du sud ont voulu devenir indépendantes, ils les ont écrasés lors d’une guerre particulièrement sanglante et meurtrière.
Bref, ceux qui donnent des leçons feraient mieux de se regarder parfois dans la glace.
Pour l’instant, ce sont les réfugiés ukrainiens qui affluent vers la Russie et non l’inverse !  En 1940 lors de l’exode, les Français ne couraient pas se réfugier en Allemagne mais bien dans le sud de leur pays !
Si l’on s’intéressait de plus près aux hommes, en se préoccupant davantage de leurs désirs au lieu d’affirmer des vérités abstraites, on ferait peut-être une politique, plus conforme à la réalité et surtout à la démocratie.
Mais ça, c’est sans la dictature sioniste qui gangrène l’Europe, et bien entendu la France et de nombreux  pays et régions comme la Grande-Bretagne ou encore la Wallonie et le pseudo GouverneMent Belge…
Et oui, ne vous en déplaise -> en 2014, PS ne veut plus dire Parti socialiste, mais bien Parti Sioniste !
D’ailleurs, je ne comprends toujours pas les Ukrainiens… Ont ils la mémoire courte ?
Ont ils oubliés que ce sont des gens de la même idéologie malsaine que ce BHL (judéo-marxistes et donc sionistes) qui ont tués entre 7 et 10 MILLIONS d’Ukrainiens chrétiens en 1933 ?

Histoire de ne pas oublier >

Commentaires

Articles les plus consultés