Quel regard au pied du mur ?


Faire le point est parfois salutaire car c’est au quotidien que se défait en nous le mikado géant de la matrice. Il me semble opportun et peut-être même urgent d’observer aujourd’hui où en est la manifestation extérieure reflétant notre intérieur, peu après cette équinoxe de printemps, équilibre entre le jour et la nuit, une nouvelle lune marquée par une éclipse solaire, appuyant elle aussi les jeux d’ombre et de lumière, le tout dans une période d’éruptions solaires spectaculaires dont nos corps et nos psychés ressentent parfois douloureusement les effets.

Sur le plan personnel et sur le plan collectif, nous pouvons ainsi observer ce qu’il en est de nos ordres et nos désordres intérieurs, mais surtout des peurs encore cristallisées. Les conjonctions astronomiques autour de l’équinoxe se sont également conjuguées avec le dernier carré Uranus-Pluton de la série entamée en Juin 2012. Les astrologues s’accordent à dire que ces carrés portent de puissants potentiels de transformation intérieure enclins à nous aider à lâcher les vieilles croyances limitatives et désormais involutives, pour peu qu’on ait l’intention du cœur d’initier et d’accompagner ce processus.

Avec un peu de recul, cette période de l’équinoxe de printemps a marqué une amplification des nettoyages. Ce qui remonte de nos profondeurs se manifeste à tous les niveaux visibles du monde manifesté à l’extérieur. Si notre regard sur le monde porte à ce niveau de conscience, alors nous voyons que les bulles d’énergie qui remontent à la surface contiennent beaucoup de peur, d’agressivité, de volonté de contrôle et d’élans de destruction cherchant à se libérer. Il demeure pour celui qui ne l’a pas fait de décider ce qu’il va faire de cela à son échelle personnelle et si ce dégagement d’énergies va se faire dans l’accablement et l’adhésion bourreau-victime au processus involutif, ou bien dans une conscience lucide et une prise de responsabilité sans compromis, gages de transmutation. Tout en cette conjonction nous porte en tout cas à revoir encore une fois notre relation au monde ancien et à notre ancien nous-même, car nous avançons par paliers et celui-là, comme attendu, nous met au pied du mur.

L’observation de ce qui se manifeste dans le monde demande un effort réel d’autonomie. Nous ne pouvons déléguer cela sans vigilance. Parce qu’elle est volontairement très partielle et totalement orientée jusqu’à de grossières occultations et déformations, l’approche des médias de masse est toujours trompeuse et souvent mensongère. Vous qui lisez ces lignes le savez. Elle n’est toutefois pas à négliger totalement, car elle nous révèle partiellement la volonté des marionnettistes qui en tirent les ficelles et dessine à gros traits l’orientation qu’ils veulent pour les populations. C’est donc un moyen de sonder leurs intentions à un moment précis, ce qui nous situe dans l’évolution du processus collectif, mais rien de plus.

Le fait est que sur le plan international les bruits de bottes résonnent un peu partout et l’on voit clairement la clique mafieuse qui dirige à présent les institutions des pays riches tenter de nous mener directement à un conflit mondial ouvert au-delà de la multitude de guerres de déstabilisation déclenchées un peu partout. Ceux qui s’informent de manière autonome en-dehors des médias de masse savent que contre les promesses faites il y a quelques années, les américains via leur bras armé de l’OTAN et une Union Européenne asservie à leurs intérêts, se positionnent en encerclement de la Russie tout en affirmant que c’est le contraire via une propagande médiatique anti-russe largement répandue en Occident.

Parallèlement, ces dernières années ont vu les lois et les réglementations européennes préparer le terrain pour une dictature totale dans le silence assourdissant des médias de masse, ce qui est pudiquement appelé le Nouvel Ordre Mondial. Aujourd’hui les derniers boulons sont  serrés.

Si l’on s’en tient à la France, qui aura je crois un rôle inattendu à jouer en son temps, le revirement est assez violent depuis une petite dizaine d’années. On ne peut que constater qu’un pays qui avait su préserver un peu d’indépendance par rapport aux puissants, est aujourd’hui dépecé économiquement et vendu en morceaux aux USA et d’autres pays, après avoir rallié militairement l’OTAN dont il était jusque-là resté indépendant. En France en 2015 comme aux USA après septembre 2001, les libertés s’amenuisent à grande vitesse jusqu’à la liberté d’expression qui désormais n’est plus permise. Le gouvernement a désormais la possibilité légale de contrôler les contenus de toutes les communications privées, les fameuses boîtes noires. Le Parlement l’a validé. Un « Patriot Act » made in France, prévu de longue date, est en train de se mettre en place dont le tremplin final était bien l’attentat contre Charlie Hebdo dont j’ai parlé récemment (voir cet article). Toujours le même processus dit de « la stratégie du choc ».

Quelques jours seulement après cet attentat sortait discrètement un train de mesures concernant l’éducation des plus jeunes qui laisse pantois (voir ici sur le site du gouvernement). Quand on sait le temps de palabres que prend d’ordinaire ce genre de projet, on s’interrogera sur la rapidité de mesures abouties en quelques jours puisqu’elles font référence à l’attentat de Janvier et applicables dès la rentrée scolaire 2015.

Je vous invite à le lire pour que chacun comprenne ce qui se trame aujourd’hui en France. Vous y verrez des parallèles stupéfiants avec les méthodes propagandistes de conditionnement des plus jeunes sous les gouvernements mussolinien et hitlérien des années 30 – imposition de référents à la laïcité, candidats à l’enseignement évalués sur leur capacité à faire partager les valeurs de la république, imposition des rites républicains et commémorations patriotiques à l’école, surveillance et dénonciation des opinions subversives, éducation aux médias, organisation d’olympiades où sera valorisée la citoyenneté, parcours citoyen évalué en fin de scolarité obligatoire, etc.  Je ne sais quel sera le degré de résistance des premiers concernés, mais il est clair que l’étape suivante prévue sera la répression pour quiconque ne se soumettra pas.

A côté de cela, des mesures sont également prises pour que toute opinion ne cadrant pas avec la ligne officielle soit réprimée sur le web pour commencer et partout ailleurs d’ici peu. Des sites ont déjà été fermés sans qu’un juge ne soit saisi et sans aucun recours possible. Le gouvernement s’en est accordé le droit légal. Les quelques mots écrits dans cet article peuvent entraîner la fermeture sans préavis de ce site. Ne soyez pas surpris si cela arrive un jour car si cet élan perdure, il ne sera bientôt plus question de pouvoir s’informer autrement que par les voies officielles, la voix de son maître, ni de lire quoi que ce soit susceptible d’aider à s’éveiller à notre véritable nature. Le choix des cibles s’étalera dans le temps et ne sera qu’une question de priorité en fonction des intérêts stratégiques du Nouvel Ordre Mondial.
La suite sur urantia-gaia Par le Passeur.

Commentaires

Articles les plus consultés